Autres journaux :



dimanche 9 décembre 2018 à 06:38

Marche pour le climat (Montceau)

Finalement 200 personnes



 




 

 

Ce samedi après-midi ce sont finalement près de 200 personnes voire 250 personnes selon les organisateurs qui se sont retrouvés pour la marche pour le climat, journée mondiale pour défendre les cause environnementales.

 

En début d’après-midi et avant le départ de la marche, ils étaient d’abord une cinquantaine. Est-ce la fin de l’averse ou l’accueil festif qui a appelé les autres citoyens à venir grossir les rangs de la foule ? Une animation festive était assurée en effet par quelques-uns du groupe de chansons de rues « Les Mères en Gueule », et le long du parcours avec des percussions, et vin chaud pour les participants.

 

 

Une marche mondiale

 

 

 

Deux des organisatrices ont rappelé en préambule à la marche que la journée est organisée pour maintenir une « certaine pression vis-à-vis des pays participants à la COP 24 en Pologne, et ce dans beaucoup de pays et de villes et bien sûr en France, afin de leur rappeler l’urgence de réagir par des mesures fortes et concrètes au changement climatique annoncé, dont on constate d’ailleurs les effets ( sécheresse -incendies – fortes tempêtes, etc…) et de leur demander de tenir leurs engagements précédents. »

 

 

 

Et de poursuivre : « Face à l’élévation des températures et l’urgence de réagir rappelées par les scientifiques dont le GIEC, nous devons exiger pour notre avenir et celui de nos enfants des mesures plus drastiques pour lutter contre l’effet de serre :  diminuer notre consommation de pétrole et de charbon, et d’énergie en général, remplacer les énergies fossiles par des énergies renouvelables, isoler les maisons dites passoires énergétiques, développer des systèmes plus efficaces ( exemple déjà réalisé, les  ampoules basse consommation, éclairage public), favoriser l’utilisation des transports en commun pour le fret et les usagers, réduire l’impact des gaz à effet de serre. »

 

 

 

Pour ces citoyens réunis dans un but commun, la transition énergétique doit être organisée, planifiée. Et L’État doit accompagner  les français dans ce sens. « Mais sans justice fiscale, il ne pourra pas être possible d’embarquer les gens dans cette direction. L’évasion fiscale, la baisse de l’ISF, les réductions d’impôts (optimisation fiscale) la grande part prise par la TVA , et donc payée par tous, par rapport aux contributions directe (impôts sur les revenus) : elle est le double , ne plaident pas dans ce sens. » ont-ils ajouté.

 

 

 

Et de poursuivre : « Et sur 37 milliards d’euros prélevés sur les carburants en 2018, seuls 7 sont dédiés à la transition énergétique pour 2019. Il ne peut y avoir d’écologie sans solidarité. La part des ménages est de 3 à 6 fois celle des grands pollueurs. Le kérosène et le fuel lourd du transport maritime ne sont pas taxés. On pourra ajouter aussi que les transactions financières ne le sont pas non plus. Et il convient aussi de lutter contre la précarité énergétique (logements locatifs mal isolés et donc coûteux, facture d’électricité trop lourde à cause du chauffage électrique ).  Il faut aussi diminuer la pollution atmosphérique qui coûte chaque année 100 milliards d’euros, dont 60 pour le seul diesel.

 

 

 

On rappelle les renoncements au financement de cette transition  (taxes poids lourds) avec la contestation des « bonnets rouges » en Bretagne et encore récemment. »

 

 

 

 

« Pas question d’opposer gilets jaunes et défenseurs du climat : nous vivons bien sur la même planète. »

 

 

C’est là un message fort qu’ont souhaité faire passer les citoyens de ce rassemblement.

 

 

« Les services publics, notre bien commun, depuis plusieurs années sont délaissés progressivement au secteur privé, d’où une désorganisation du système et des coûts toujours plus élevés pour les français(ses). Localement, la suppression de nombreux services sur l’hôpital de Galuzot oblige désormais les gens à se déplacer à 50 kms : là aussi non-sens économique et écologique. » ont-ils poursuivi.

 

 

Il a été ensuite question de propositions concrètes :

 

 

  • localement, un maillage nécessaire des lignes SNCF et des lignes TGV, l’électrification des lignes VFCEA Paray-Chagny ;

 

  • plus de sécurité à la circulation des 2 roues et notamment des vélos (les aménagements sont jugés quasi inexistants sur la CCM, voire dangereux.).  

 

  • Éclairages publics à moduler voire arrêter la nuit , comme Ciry, Génelard, Perrecy, St Vallier, Sanvignes l’ont déjà fait).

 

  • Miser sur l’isolation de l’habitat (propriétaires et bailleurs sociaux)

 

  • recherche de consommation de produits locaux (moins de distance du transport des marchandises et coup de pouce à l’activité économique locale).

 

Après ces discours, les citoyens réunis qu’ils soient à pied, en vélo, avec des instruments ou de simples morceaux de bois, ont marché en direction de la 9e avant de revenir par la passerelle bleue et de remonter le long du quai. Ils sont ensuite revenu à leur point de départ devant la mairie de Montceau-les-Mines.

 

A 16h05, ils ont fait sonner l’alarme, comme partout dans le monde au même instant, « pour que le monde se réveille et surtout pour que les personnes que nous avons élus fassent ce que les citoyens leur demandent. » ont-ils commenté.

 

La manifestation s’est achevée de manière festive autour de chansons et d’un vin chaud. A noter qu’en Saône-et-Loire, la marche de Montceau-les-Mines a été la seule ce samedi dédiée au climat.

 

 

 

 

EM

 

 

 

EMI 0912184

 

EMI 0912183

 

 

EMI 0912182

 

 

EMI 0912185

 

 

EMI 0912186

 

 

EMI 0912187

 

 

EMI 0912188

 

 

EMI 0912189

 

 

EMI 09121810

 

 

EMI 09121811

 

 

EMI 09121812

 

 

EMI 09121813

 

 

EMI 09121814

 

EMI 09121815

 

emi 09121816

 

 

emi 09121817

 

 

emi 09121818

 

emi 09121819

 

 

emi 09121820

 

 

emi 09121821

 

 

 

 

emi 09121822

 

 

 

 

 

emi 09121823

 

emi 09121824

 

 

emi 09121825

 

 

emi 09121826

 

 

 

emi 09121827

 

emi 09121828

 

 

emi 09121829

 

emi 09121830

 

emi 09121831

 

emi 09121832

 

 

emi 09121833

 

emi 09121834

 

 

 

emi 09121835

 

 

emi 09121836

 

 




 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




3 commentaires sur “Marche pour le climat (Montceau)”

  1. Marcuse dit :

    Cette marche pour le climat est une exhortation en direction des gouvernants à prendre en compte les revendications car il y a urgence à agir et fortement, efficacement, pas par de dérisoires intentions pour calmer les esprits et même pas appliquées.
    Malheureusement pour certaines choses, il est déjà trop tard.

    Finalement, ces marcheurs pour le climat sont semblables aux « gilets jaunes » et ils ont eu bien raison de préciser qu’ils ne voulaient pas d’opposition avec eux, car leurs combats sont semblables et leurs revendications sont adressées aux mêmes : nos dirigeants et ceux qu’ils servent et qui sont les plus gros pollueurs et gaspilleurs de ressources, même si le simple citoyen a également sa part à accomplir.

    Ils ont également mon soutien et j’espère les rencontrer un jour pour une nouvelle action.

  2. copernic dit :

    Décidément je vous rejoins une fois de plus Marcuse.

    Ce combat pour notre planète, ce combat pour la vie, rejoint celui des Gilets Jaunes, car la pollution, l’agriculture et l’élevage intensifs (autre forme de pollution), le gaspillage des ressources naturelles (pétrole, minerais, eau, etc.), l’utilisation de pesticides ou d’insecticides pour récolter plus (au mépris du développement du cancer, surtout chez les enfants), bref, toutes ces actions contre nature proviennent du même problème : « c’est toujours pour le fric » me disait très justement un jeune couple de SDF, hier, à Montceau.

    Oui, c’est la volonté de faire du profit, quitte à détruire ce que nous avons de plus précieux qui a provoqué le changement climatique. Pourtant ces mêmes personnes n’ont-elles donc pas d’enfants ou de petits enfants qu’il est grand temps de protéger ?

  3. […] thousands of protesters into the streets to demand meaningful action on climate change, including about 200 in Montceau-les-Mines in December. Even those who weren’t wearing yellow vests overwhelmingly […]