Autres journaux :


lundi 20 juin 2016 à 11:34

Faits divers : dégradations du parvis Hôtel de Ville Saint Vallier…

.. des actes de vandalisme !



 

 

 

C’est dans la nuit de dimanche à lundi que le parvis de l’hôtel de ville de Saint Vallier a fait l’objet de déprédations….

 


Richard Taiclet le 1er Adjoint et Christian Delaforge le DGS sont désolés et déçus de voir le niveau de bêtise de certains qui ne peuvent supporter que la ville essaie d’améliorer l’environnement des habitants. Le premier adjoint exprime son profond énervement devant une telle « crasse mentale ».

 

Les dégâts peuvent paraître bénis pour certains, mais ils sont conséquents tout de même : fleurs arrachées et piétinées, cercles dérochés, vitre caillassée, arrosage automatique détérioré, tentative d’intrusion par effraction en grimpant par la descente de chéneau… une barrière d’entreprise semble-t-il disparue.

 

 

deg 20 06 162

 

Heureusement les travaux n’ont pas été réceptionnés car du fait du mauvais temps de ces derniers jours la résine n’a pu être coulée et les appliques d’éclairage de la façade posée.

 

La ville va porter plainte pour la vitre caillassée et pour la tentative d’effraction. Le maître d’œuvre encore propriétaire des travaux va porter plainte pour les détériorations sur l’ouvrage.

 

Des pistes semblent d’ores et déjà exploitables…

 

Gilles Desnoix

 

 

deg 20 06 16

 

 

deg 20 06 161

 

 

de 20 06 16

 

 

de 20 06 161

 

 

deg 20 06 163

 

 

 

deg 20 06 164

 

 

deg 20 06 165

 

 

deg 20 06 166

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




4 commentaires sur “Faits divers : dégradations du parvis Hôtel de Ville Saint Vallier…”

  1. Kikidilui dit :

    Comme pour les 3 loubards qui ont mis la pagaille à l’hopital d’Avignon…passez-moi çà à tabac et vite…!!!

  2. Daniel Z dit :

    Connaissez vous la fable de la grenouille ?
    Des expériences ont montré que c’est bien une affabulation.

    Oui, mais ce sont des grenouilles. Avec les humains, ça marche !

    Petit à petit nous nous accoutumons à ce que notre environnement soit radicalement changé.
    Certes, nous allons « croasser », mais rien d’autre.

    Si nous conservons en l’ état ce que nous appelons justice ; textes et fonctionnement, la situation ne peut qu’empirer.

    I have a dream : les citoyens votaient pour installer localement leurs chefs de la police et de la justice…
    Le malfrats seraient contraints de travailler pour rembourser leurs méfaits…
    Ne faudrait il pas importer Joe Arpaio ?

    Amitiés

  3. gilbert71 dit :

    a supposer que la police les arrète la justice va donner du sursis donc rien de fait