Autres journaux :


lundi 12 septembre 2016 à 18:22

Graffiti d’un goût douteux (Saint-Vallier)

Petit ou grand modèle ?



L’art se conjugue un peu à toutes les sauces.

 

Aujourd’hui, on parle, entre autres, d’art urbain ou street art. Dans l’ensemble, les artistes réalisent des visuels dans des endroits publiques ou dans la rue. A Saint-Vallier, aux abords du nouveau gymnase Potignon, rue Jeanine Thavaux, on ne peut pas parler d’œuvre d’art, ce serait donner trop d’importance à celui ou celle ou même ceux qui ont maculé le sol de représentations phalliques, avec au choix, un grand ou petit modèle. C’est loin d’être du grand art. Des dessins qui n’ont pas dû germer dans un grand cerveau, non plus !

 

J.B.

 

 

graffiti-12-09-16

 

 

graffiti-12-09-161

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




4 commentaires sur “Graffiti d’un goût douteux (Saint-Vallier)”

  1. Daniel Z dit :

    Mais alors, et en toute amitié, pourquoi consacrer un article à ce genre de « co…rie » ?

    De quoi tenter des émules non ?

    L’ignorance n’est elle pas la plus forte expression du mépris ?

    Amitiés

  2. JuCr71 dit :

    Le même graffiti géant sur le city stade de St romain depuis cet été… irrespectueux pour nos jeunes enfants qui vont y jouer…

  3. MicMont dit :

    Bonjour,

    Je suis tout-à-fait d’accord avec Daniel : Pourquoi publier ce genre d’article ?
    Une telle publicité, c’est inespéré pour le (ou les) auteur(s) de ces souillures !

    Bien cordialement,
    MicMont – artiste peintre

  4. VALLOIDIEN dit :

    bonjour,,,
    celui qui a fait ça, aura du penser à la gente féminine,,
    une zezette, par exemple !
    comme pas de jaloux, au point de vue de dessin !