Autres journaux :



mardi 10 avril 2018 à 05:43

Justice : mieux vaut ne pas régler ses dettes de « stups »…

... avec des faux billets ! deux montcelliens ne sont pas tombés dans le panneau !



 

 

 

 

Samuel X, du Creusot, avait une dette de stups envers Rochdy M., 35 ans, du Creusot également, qui lui, avait des faux billets, et a estimé que ceux-ci pouvaient contribuer à compenser cela.

 

Il a conseillé Samuel sur la meilleure façon de procéder, et hardi petit, le jeune homme se connecte sur le Bon Coin, repère des particuliers qui vendent leurs téléphones portables sur Montceau et Saint-Sernin du Bois, et cherche à conclure la vente avec la monnaie de singe. Deux victimes sur Montceau déjoueront le piège au moment de la transaction, la troisième, de Saint-Sernin, va se dessaisir de son Iphone contre 1050 euros qui valent tripette.

 

 

Récapitulons : Rochdy X. comparaît pour complicité d’escroquerie ainsi que pour détention et mise en circulation de monnaie contrefaisante. Il a un casier pour stups, et fut récemment condamné pour port d’arme (un 9 mm chargé à la ceinture) et conduite sous l’empire de stupéfiants (http://www.creusot-infos.com/news/vie-locale/le-creusot/le-creusot-ca-faisait-5-ans-que-j-etais-incarcere-et-je-ne-connais-pas-les-voitures-de-police.html).

 

 

La fausse monnaie ? Il a vendu un scooter et un jet-ski pour 12000 euros. Il aurait trouvé acquéreur vers Besançon, et voilà pas qu’on le paie en liquide, avec pour 9000 euros de faux billets. Il ne s’aperçoit de rien ? lui demande la présidente Catala. « On m’a remis l’argent le soir, on m’a dit que la police allait passer, on a tout fait pour pas que je vois. – En quoi c’était un souci que la police passe ? – Ben, une si grosse somme en liquide… – Pourquoi vous n’avez pas porté plainte ? – Ben, j’aurais tout perdu. » La perquisition est sympa : un stylo en métal qui tire des 22 long rifle, des munitions de 22LR, du cannabis, 380 grammes d’héroïne, « plein de téléphones portables, au moins 9 », et 50 faux billets de 100 euros.

 

 

Samuel X se drogue depuis ses 13 ans, il en a 22, « la moitié de sa vie, plaide maître Marceau. Les stupéfiants conduisent à la dépendance physique, et cette dépendance conduit forcément à plus grave : à la contrainte physique, celle exercée par des tiers quand on achète de la drogue. Il n’a eu d’autre choix que de s’adonner aux activités qu’on lui demande de faire. Sa mère et lui ont été menacés. » Marie Gicquaud, substitut du procureur, avait requis 12 mois de prison dont 6 mois de sursis mis à l’épreuve contre le jeune escroc qui se disait pendu par une dette de deux pains de cannabis envers Rochdy X, et 24 mois avec maintien en détention contre ce dernier, et qu’on relève l’état de récidive légale (une condamnation de 2013).

 

 

Maitre Lépine plaide avec véhémence pour que le tribunal ne mélange pas tout et distingue les faits pour lesquels son client est poursuivi ce lundi 9 avril, et « la belle histoire fantasmée, imaginée, par le parquet » qui fait des liens avec les drogues et l’arme trouvées au domicile de Rochdy X. « C’est facile d’imaginer que celui qui a déjà été condamné, c’est celui qui menace, qui donne des ordres. C’est des raccourcis. » Elle a conseillé à son client de ne rien répondre au tribunal sur les questions relatives aux stups.

 

 

 

Le tribunal condamne Samuel X à 10 mois de prison et à un sursis mis à l’épreuve de 24 mois. Ça sera sa deuxième condamnation, la première fut prononcée en Suisse.

 

Quant à Rochdy X, il est maintenu en prison pour 10 mois, et il prend 8 mois assortis d’un sursis mis à l’épreuve de 24 mois. Les deux hommes n’ont plus le droit d’être en contact l’un avec l’autre, ils devront travailler et indemniser la victime. Samuel X doit se soigner pour se sevrer. Un homme accompagne sa mère. Rochdy X, du box, lui lance un clin d’œil. Ils se connaissent tous.

 

 

FSA

 

 

Madame H. de Saint Sernin du Bois recevra 1050 euros au titre de son préjudice matériel, et 300 euros pour son préjudice moral.

 

 

 

tribunal 2208172




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer