Autres journaux :



mardi 9 février 2016 à 12:32

Réactualisé : Parkings de la gare TGV Creusot-Montceau…

... à Coriolis une petite révolution, mais une grande résolution !



 

Ce matin du 9 février 2016 conférence de presse à Coriolis. Le Président Marti de la communauté Urbaine, avec à ses côtés les représentants de la SNCF-gares et connexions-, Effia (le maître d’ouvrage et gérant des installations ensuite), reçoit la presse pour présenter le dossier définitif des parkings de la gare TGV.

 

 

 

corio 09 02 16

 

 

 

Il s’agit d’un projet d’ampleur qui allie le pragmatisme et le réalisme chers au Président. Un constat simple a été effectué en concertation avec les usagers, les entreprises de la zones, les services utilisateurs, la SNCF et les acheteurs potentiels de parcelles ou de locaux dans la zone économique.

 

 

L’image de Coriolis est fortement dégradée par le stationnement anarchique, le fonctionnement du stationnement est paralysé par la masse des voitures « ventouse » stationnant à la semaine. Le développement de la gare et le rôle important qu’elle va jouer dans la nouvelle liaison Est-Ouest après celui qu’elle joue depuis le début sur la liaison Nord-Sud doit être anticipé et des solutions adaptées doivent être trouvées en matière de fonctionnement de la zone et donc du stationnement sur l’emprise de la gare. A ajouter l’électrification des lignes SNCF et l’interconnexion réseau SNCF et TGV.

 

Le Président Marti ne cache pas que la CUCM tenait pour la gratuité, mais que cette solution, la seule de son espèce sur cette ligne, posait un réel problème pour développer des solutions rationnelles d’aménagement, de sécurisation des dessertes et des accès tant pour les véhicules que pour les piétons.

 

Comme à l’accoutumée une forte résolution a animé le Président et ses collègues élus de la CUCM car ils ont âprement négocié pour maintenir une partie de gratuité pour les usagers ressortissants de la CUCM. Gratuite de 24h consécutives sur les parkings P2 et P3 avec ensuite tarification spéciale, ou forfait moins cher.

 

 

La CUCM va investir 553 K€ dans ce projet de 1,64M€. En même temps cela n’est qu’une goutte d’eau dans les investissements que la CUCM va faire sur la zone Coriolis pour la sécuriser, l’aménager et l’embellir. C’est une Zone en pleine potentialité et les années qui viennent ne peuvent qu’en constater l’essor. Juste avant le conférence de presse une réunion se tenait dans la même salle avec les entreprises et les services de la CUCM sur le sujet.

 

 

1000 places, c’est ce que les parkings contiennent à l’heure actuelle en comptant le stationnement sauvage interne, mais l’on sait qu’il déborde un peu partout. Le réaménagement comportera lui aussi 1000 places éclairées, sécurisées, surveillées. On pourrait s’interroger sur le fait que l’on n’ait pas augmenté le nombre d’emplacements.

 

3 raisons :

 

a) Le fait de passer de la gratuité au paiement génère un cadencement plus important dans les rotations de stationnement

 

b) Les véhicules ventouses représentent 40% des stationnements actuels et concernent en grande partie des voyageurs qui viennent à Coriolis parce que le stationnement est gratuit, alors qu’ils peuvent prendre ailleurs le train avec des parkings eux aussi payants.

 

c) La CUCM et son Président sont conscients du fait qu’il faut favoriser les autres modes d’accès au TGV et donc à la gare Coriolis. Donc le Président Marti est clair, des efforts très conséquents vont être faits pour favoriser ces modes de déplacements.

 

1) Au niveau des navettes Monrezo la pertinence des cadencements va être améliorée, avec un accroissement du temps d’attente en cas de retard du TGV et en faisant qu’aucun TGV ne soit oublié. Le temps d’attente ne peut être trop long sans devenir illégal du fait des règles de concurrence avec les taxis.

 

2) Il va y avoir une meilleure liaison des transports à la demande avec le cadencement des navettes et des lieux desservis.

 

3) Le co-voiturage va être fortement encouragé- Il va d’ailleurs sans aucun doute se mettre en place directement puisque le stationnement devenu payant, les usagers auront avantage à se regrouper lorsqu’ils le peuvent. Le Président Marti est très attentif aussi aux évolutions des parkings de co-voiturage comme celui du pont Jeanne Rose.

 

 

L’ensemble des travaux sur Coriolis va se dérouler de 2016 à 2018 pour un montant CUCM de 5 Me comme nous l’avons dit plus haut, mais pour les travaux des parkings avec Effia comme maître d’œuvre ils vont commencer en Mars et se terminer en Octobre 2016, avec une période d’essai en septembre (avec gratuité).

 

Le Président Marti insiste vraiment, les autres intervenants aussi, sur la nécessaire reprise à zéro de la sécurité de circulation des véhicules et des piétons (éclairage adéquat, pistes piétonnes, barrières de sécurité, contrôles gendarmerie, surveillance par les services du gérant, 10 caméras, etc., etc., etc.)

 

 

Nous allons développer dans une très prochaine réactualisation de cet article sur le projet lui-même et son phasage, et nous indiquerons les tarifications.

 

 

 

Suite parkings TGV

 

 

Il s’agit pour la CUCM et son Président (nous dit le dossier de presse) de faire de l’Espace Coriolis – gare TGV Creusot Montceau :

 

l’un des principaux hubs ferroviaires bourguignons et nationaux,
un parc d’activités interconnecté, bénéficiant d’une situation stratégique entre Paris et Lyon,
une vitrine pour le territoire communautaire.

 

 

Nous avons compris que cela passait par 5M€ d’investissements sur la Zone et 553K€ sur la gare elle-même. Car il est nécessaire d’améliorer l’image de l’espace Coriolis, et notamment la qualité des équipements et des espaces publics La gare TGV est une des principale entrées, avec la RCEA au territoire de la Communauté Urbaine le Creusot-Montceau. Dans ces temps de réorganisation territoriale ou l’exécutif lutte contre des vues restrictives de l’Etat concernant le ressort géographique, humain et économique de la communauté, il est extrêmement important, semble-t-il pour les élus communautaires de donner un maximum d’atouts au territoire et à la zone Coriolis en particulier. Comme il a été dit plus haut la requalification des espaces publics de la gare TGV, vu l’ampleur que celle-ci va prendre dans les liaisons alliant les 4 points cardinaux, devient une nécessité absolue. Nécessité faisant loi, il appartient aux gestionnaires et aux élus responsables de prendre les décisions adéquates. Il va de soi que ce n’est jamais de gaité de cœur que certaines décisions sont prises. Mais, c’est le Président qui le dit, pour pérenniser de tels équipements et les financer il convient d’adopter les procédures qui conviennent.

 

Le programme sera réalisé par SNCF Gares & Connexions, propriétaire des surfaces de parking. L’exploitation sera confiée à EFFIA Stationnement. La CUCM assumant ses responsabilités en qualité de partenaire va cofinancer à hauteur de 34%.

 

 

Comme disait Victor Hugo « Je suis réconcilié avec le chemin de fer; c’est décidément très beau » Il est possible que l’on ait besoin d’un tel enthousiasme pour faire passer la pilule auprès des usagers du TGV qui viennent prendre cette machine à gagner du temps en devant dorénavant payer pour stationner leur machine à perdre de l’argent.

 

 

Mais c’est un beau projet répondant aux objectifs suivants :

 

fluidifier la circulation des véhicules et sécuriser le stationnement,
faciliter et sécuriser les cheminements piétons,
améliorer la signalétique directionnelle,
améliorer le fonctionnement et la visibilité de la gare routière.

 

Il est évident que tout le monde ne partagera pas cette vision des choses et que quelques esprits chagrins ou de habitués verront plutôt le verre à moitié vide que le verre à moitié plein.

 

 

Rappelons à ces potentiels braves gens dont nous ne doutons pas de la sincérité de leur démarche que :

 

a) si la gratuité avait été maintenue ce sont les impôts locaux qui auraient sans doute dus être mis à contribution, puisqu’il y a un coût en face duquel il aurait eu une absence de recette, et que seuls les contribuables communautaires auraient dû acquitter la note
b) Les résidents communautaires vont bénéficier de tarifs préférentiels : gratuité pour les 12 premières heures de stationnement (et non 24 comme écrit par erreur), abonnement mensuel à 49 € au lieu de 55 €. Ceci pour les P2 et P3. Pour le P1 ils paieront le même prix que les autres. Cf. plans ci-joints. Pour bénéficier du tarif « local » Les modalités de justification de domicile et de délivrance du ticket annuel reste à définir par la communauté urbaine.
c) Il s’agit de lutter contre le stationnement anarchique, et pallier à une faible rotation d’une majorité de véhicules : plus de 70% des véhicules restent plus d’une journée en stationnement et consomment plus de 80% de l’offre de stationnement globale.

 

En même temps ce projet ne concerne pas que le stationnement mais aussi la sécurisation des déplacements automobiles et piétons, des accès et des liaisons avec les hôtels et la ville de Montchanin (pose de barrières de sécurité, cheminements, éclairages, surveillance et vidéo-surveillance, accueil avec présence humaine, etc.).

 

Le programme comprend les travaux et équipements suivants :

 

requalification de l’esplanade située devant la gare et du cheminement piéton,
mise en place d’un dispositif de gestion et de surveillance des accès,
site entièrement clôturé, permettant une fermeture en dehors des heures de fonctionnement de la gare,
implantation d’une structure centrale d’accueil,
agencement d’une zone de dépose-minute,
augmentation du nombre de places de stationnement par adaptation des espaces,
mise à la norme PMR (personnes à mobilité réduite) des marquages piétons.

 

Tout ceci est très concret, très technique, voir technocratique, alors avant de passer à la nature et au phasage des travaux méditons un instant avec Georges Pérec : « Peut-être le bonheur n’est-il que dans les gares ? »

 

 

 

C’est fait ? Bon continuons…

 

 

Les travaux de rénovation, mise aux normes, éclairage, vidéo-surveillance, sécurisation des cheminements et des accès vont d’abord débuter par la réalisation d’un parking provisoire de 160 places et la prolongation de la rue Evariste Gallois. Ceci permettra de maintenir le nombre de places en services et de rejoindre ensuite le P2. Il convient de dire qu’ensuite chaque parking sera indépendant et sécurisé en entrée comme en sortie.
Ensuite il y aura encore 5 phases (Cf. tableaux).

 

Phase 1 : février, phase 2 : mars, phase 3 avril, phase 4 mai, phase 5 juin-juillet, phase 6 août-septembre.

 

 

Donc patience et longueur de temps font plus que force et que rage, donc soyons zens, utilisons au maximum les navettes, le transport à la demande et convertissons nous au covoiturage…

 

 

Pour la CUCM, ses élus et son Président, c’est un enjeu très important car comme nous dit le dossier de présentation :

 

« Le souhait est de développer cette zone économique, entièrement raccordée au réseau de fibre optique, autour de trois pôles :

 

Tertiaire et nouvelle économie (5,5 hectares disponibles)
En projet : un ensemble de 10 000 m², comprenant accueil et bar, centre d’affaires, espaces de co-working et de travail nomade, services aux salariés…, dédié à l’accueil de startup du numérique, bureaux d’études ingénierie, SSII, data-centers…
Industrie et technologie (53,5 hectares disponibles)
Découpage de parcelles de 5 000 à 20 000 m² pour des activités industrielles, de recherche et développement ou de services à l’industrie, en cohérence avec l’environnement économique local.
Logistique multimodale (26 hectares disponibles)

 

Livraison possible de plateformes de grandes dimensions. ICPE (Installations classées pour la protection de l’environnement), embranchement fer possible ».

 

 

En ce qui concerne l’Interconnexion, là aussi le challenge est important car les atouts procurés sont de taille. Il s’agit d’une ouverture sur les capitales Européennes. Le bassin minier centre de l’Europe ça tenterait tout le monde, non ?!? Mais, nous direz-vous, insatiables curieux, comme cela se fera-t-il ? Grâce à la fée électricité, pas moins. « L’électrification de la voie ferrée Centre Europe Atlantique (VFCEA), portée par le Conseil régional de Bourgogne – Franche-Comté, permettra l’interconnexion des lignes TGV et TER. La gare TGV Creusot Montceau offrira ainsi un accès rapide et direct aux métropoles de Nantes, Strasbourg et aux grandes villes d’Europe desservies par la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône.

 

Ce projet de grande envergure mobilise des financements contractualisés et s’inscrit dans un partenariat fort entre l’Etat, la Région Bourgogne – Franche-Comté, la SNCF et la communauté urbaine Creusot Montceau. ».

 

 

Cliquez ci-dessous pour prendre connaissance de tous les travaux

 

Le Creusot TGV_Parking

 

 

 

tgv 0902162

 

 

 

Gilles Desnoix

 

 


corio 09 02 161

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




4 commentaires sur “Réactualisé : Parkings de la gare TGV Creusot-Montceau…”

  1. Pascontent dit :

    Bonjour M. Marty,
    Je fait partie des voitures ventouses. Le plus souvent je prend les navettes MONREZO depuis Montceau pour aller et revenir de la gare TGV. Mais cela n’est possible que pour les TGV décevant Paris et Lyon. Donc lorsque je vais sur Lille ou Roissy, et pour raisons économiques pour moi et pour mon employeur, je suis obligé de prendre ma voiture et de la laisser plusieurs jours à la gare. Pour info: le taxi coûte 50€ le trajet (TGV du matin et soir tarif de nuit) et 35€ (TGV en journée).
    Question: pourquoi cette ségrégation entre les différentes dessertes des TGV?
    J’adhère totalement aux dessertes MONREZO plus écolo, plus économiques, surtout moins coûteuses en parking, etc….
    L’argent de nos impôts imputé à MONREZO n’est donc pas destiné à tous les voyageurs et contribuables?
    Voilà une solution équitable pour quelques voitures ventouses en moins!…. N’est-ce-pas….
    Merci d’y penser.

  2. paysancharollais dit :

    Messieurs
    Merci de prévoir un accès gratuit pour les personnes de la cucm
    Car dans notre bassin de « non-emploi », aller chercher un « billet » ailleurs est possible grâce à la gare de désenclavement de Montceau le Creusot tgv.
    Merci encore aux personnes qui en leur temps ont rendu ce projet possible.
    Maintenant , rendez vous compte, de ce que coûte en frais un déplacement à Paris
    Ne rendez pas caduque le fait de pouvoir aller travailler à la capitale où Lyon.
    Il n’y a pas que les élus ou les vrp de grosse société qui veulent travailler pour vivre et payer des impôts en bourgogne.
    Vous connaissez les vrais raisons de la sur présence de voitures sur le parking.
    Effectivement des personnes d’autres régions viennent pour la gratuité
    Chalon& macon…
    Mais aussi les diverses boîtes de location qui sèment bien leur véhicule aisément reconnaissable sur le parking.
    Les voitures poubelles abandonnées aussi aisément reconnaissables.
    Que chacun fassent son boulot, et arrêter de taper au porte monnaie de toujours les mêmes à savoir le peu de gens qui se battent seul pour gagner leur vie convenablement.
    Méfiez vous quand même un peu de la vindicte populaire car vous dites avoir consulté les usagés mais par quel biais perverse droit sortit de votre esprit déconnecté du monde réel.(répondez)
    Attention aux décisions que vous prenez et surtout ne mésestimez pas l’attachement des usagers à cette gare qui sauve des familles du chômage que vous et consors avez finalement préprogrammé.
    Il faut dans le cadre d’un accès reglementé, permettre aux habitants non salarié(non defiscalisé) du cru d’y accéder sinon ce ne sera plus la gare ni de montceau , ni de le Creusot mais simplement la navette des élus de la république et/ou le taxi 3 étoiles des salariés de grosses boîtes!
    A bon entendeur
    Salut

  3. melusine dit :

    Voiture Ventouse ou simplement habitants de la ccm qui n’ont pas eu la chance de trouver du travail sur le territoire et qui vont travailler chaque semaine en région parisienne. Allez à la gare les lundi et vendredi et vous verrez combien ils sont nombreux. La sncf a augmenté de 25 % ses tarifs pour les voyageurs du premier TGV le lundi, maintenant les parkings payant pour ceux qui n’ont pas la chance de rentrer chaque soir ni de prise en charge par leurs employeurs . pourra t-on continuer de voyager en TGV avec un salaire d’employé ?

  4. paysancharollais dit :

    Tous toutes
    J’en appelle à la mobilisation
    Vous ne ferez pas avec le parking de la gare ce que d’autres avant vous on fait avec les concessions d’autoroutes.
    Finit les petits arrangements entre amis, au moins au niveau local.
    En 2016 on rend compte de ces actes devant le peuple qui est en face de vous et pas en dessous.
    Votre déconnexion du monde actuel fait peur.
    Nous usagers nous nous contenterions d’un terrain vague gratuit plutôt que votre proposition « sécurisée » qui ne correspond à rien de concret puisque les parking dit sécurisé n’améliore pas la sûreté des véhicule et surtout ne prennent pas en charge les éventuels vols ou dégâts. Vérifier auprès de votre assurance c’est hors le coût du parking comme si de rien n’ était!
    Il y a en moyenne un véhicule volé/ dégradé par semaine sur le parking d’Écuisses et ce sera exactement la même chose après votre dite sécurisation.

    C’est de l’hypocrisie pur, de l’opium pour le peuple mais au prix de l’héroïne!
    Résultat: les plus juste financièrement garerons leur voiturées a tout les accès de la gare. Par ici les prunes.
    Les Vrp des grosses boîtes iront nourrir vos caisses, pour eux ce ne sont que des frais.
    Et la clique d’administrés qui sont florilège a cette gare auront peut être même des places attribuées. Qu’ils paient ou pas peu importe , eux roulent aux frais du contribuable.
    C’est un bazar que vous voulez
    Vous l’aurez foi de bourguignon
    Aussi @ montceau News rédaction
    Soit vous laisser un commentaire complet soit vous le censuré mais ne triez pas le propos ( voir précédent) ça a un nom, vous connaissez et c’est exaspèrent sur un média tel que celui là.
    Si vous voulez vous la jouer mainstream faites le et laisser les franchise de média locaux à d’autres!
    A bon entendeur
    Salut

    Note de la rédaction : nous ne touchons pas un mot de votre commentaire. La preuve que nous sommes indépendants.