Autres journaux :



dimanche 31 mai 2015 à 06:10

Tradition

Fête des Mères dans le monde



 

 

 

Fête des Mères

 

dans le monde

 

 

 

Un même message pour honorer celles sans qui nous ne serions rien.

 

 

 

fete mere 3105155

 

 

J’aimerais, pour ta fête,

 

T’offrir un beau cadeau,

 

Mais pas un qui s’achète,

 

Un présent bien plus beau :

 

Mon petit cœur d’enfant

Qui t’aime tant et tant !

 

 

Comment ne pas fondre devant tant d’amour ? Que les mamans vivent en France, en Pologne, aux Etats-Unis ou encore en Belgique ou au Danemark, ce moment d’émotion restera à jamais gravé dans leurs cœurs.

 

En ce jour de Fête des Mères, profitons de ces instants magiques et ce, que nous ayons des enfants ou pas. Car, le constat est le suivant : nous avons tous une maman ! Et une maman, cela se fête partout dans le monde et depuis très longtemps.
En effet, dans la Grèce Antique, on honorait Rhéa, la mère des Divinités et toutes celles qui avaient donné la vie. La première mère fêtée en Phénicie, puis dans l’empire romain a été Cybèle, la génitrice des dieux.

 

Mais la version moderne de cette fête des mères nous vient… des Etats-Unis ! Et ce, grâce à une américaine qui, le second dimanche du mois de mai 1907, a perdu sa maman. Elle a donc demandé aux autorités d’instaurer une journée en l’honneur de toutes les mamans du monde, à cette date précise. Depuis maintenant plus d’un siècle, son vœu ayant été exaucé, les jeunes américains honorent donc leur maman le deuxième dimanche de mai.

 

En France, l’idée nous est venue de Napoléon, le seul qui a eu l’idée d’une fête des mères officielle en 1806. Le but premier était en fait d’honorer surtout les mères de familles nombreuses. Toutefois, la première journée des mères nationale n’a eu lieu que le 20 avril 1926. Date de remise de « Médailles de la Famille Française » aux mamans ayant de nombreux enfants. Mais il faut dire que cette célébration n’a obtenu qu’un succès d’estime jusqu’à ce que Pétain en 194, institue la fameuse fête des mères, dans le but avoué de repeupler la France en cette période de guerre. Mais le Maréchal souhaitait aussi attirer l’attention sur le rôle de la « femme au foyer ». Du coup, toutes les mères seront honorées, ce sera une fête familiale, gérée par…les enfants et les instituteurs. De là à dire que le collier de nouilles et le bracelet de coquillages, nous le devons à Pétain…

 

Si pour nous, en France, la Fête des Mères est célébrée le dernier dimanche de mai (ou le premier dimanche de juin si celui-ci est jour de Pentecôte), il n’en va pas de même dans tous les pays. Et les traditions ne sont, elles non plus, pas tout à fait similaires. Si ce n’est que le but commun est de souligner qu’une maman donne la vie, entretient et protège ses enfants, avec un amour inconditionnel. Et qu’elle doit être remerciée pour cela.

 

En Allemagne, on fête les mamans le deuxième dimanche de mai et ce, depuis au moins 75 ans. Ce jour-là, les mamans ne doivent pas travailler et ce sont les enfants qui assument toutes les tâches. De plus, ces derniers sont aux petits soins pour elles, du matin au soir. La journée débute par un beau petit-déjeuner ou « Frühstück ». Puis on fait une excursion. A la fin de la journée on va s’offrir un bon repas. Quelques-uns font un cadeau à leur mère, mais ce n’est pas général.

 

 

 

fete mere 3105156

 

Le Frühstück

 

En Angleterre, la Fête des Mères est célébrée vers la mi-mars. Elle est appelée « Mothering Sunday ». Au 15e siècle, ce jour était non travaillé pour le personnel de maison qui pouvait ainsi fêter leur maman. Les filles, traditionnellement, confectionnent le « Mothering Cake », un gâteau constitué de fruits secs et de pâte d’amande et décoré de onze boules de marzipan pour rappeler les onze fidèles apôtres du Christ. Ce dessert est quelquefois décoré de violettes en sucre. Et bien évidemment, la tradition veut aussi que l’on offre des bouquets de fleurs aux mamans.

 

 

 

fete mere 3105157

 

Le Mothering Cake 

 

 

 

Aux Etats-Unis, la Fête des Mères s’appelle le « Mother Day ». Il est célébré le second dimanche de mai. L’œillet est le symbole de cette journée spéciale et chacun en porte un en l’honneur de sa mère. Les américains assistent également à un service religieux puis prennent un bon repas au restaurant. Les enfants offrent, comme chez nous, des cadeaux à leur maman et notamment des bijoux.

 

 

 

fete mere 3105158

 

 

 

Le Mother Day américain

 

 

 

Idem pour l’Espagne qui fête les mamans (El Dia de la Madre) le premier dimanche de mai. Ici aussi, les enfants offrent des babioles à leur mère. Les espagnols disent qu’il n’est nul besoin de faire des cadeaux coûteux, que seuls comptent l’affection et l’amour. La « Madre » ne cuisine pas ce jour-là, ni même la grand-mère… Mais on va au restaurant. Ces derniers s’associent à cette fête en leur offrant une fleur !

 

 

 

En Belgique, on fête les mères le second dimanche de mai. Par contre, dans la région d’Anvers la fête des mères est le 15 août, qui est le jour de Marie dans la religion catholique. Et les belges ont repris toutes les traditions venues des Etats-Unis.
En Italie, on honore les mamans le second dimanche de mai et ce, depuis les années 60. Ce pays très catholique fête également la Vierge Marie (reine des mamans). Comme en France, les instituteurs font préparer de menus présents aux enfants, ainsi que des poésies à déclamer tendrement à la maman. Ces dernières sont fêtées avec beaucoup d’affection et d’exubérance. Sur des airs de la « Mama » chantée par Caruso ou Tajoli…

 

 

 

 

fete mere 3105159

 

 

 

Caruso, un ténor très prisé en Italie en son temps

 

 

 

Enfin, en France, nous fêtons les mamans le 31 mai. Comme beaucoup d’autres pays, les enfants, à l’école, ont mis tout leur cœur pour créer des petits bijoux, médaillons et autres travaux manuels.

 

 

 

 

fete mere 3105153

 

 

les enfants confectionnent à l’école un joli bijou pour leur maman

 

 

 

Et puis, accompagnés des papas, certains arpentent la ville à la recherche « du » cadeau qui fera plaisir à tous les coups !

 

A l’instar de Camille qui sort d’une bijouterie en tenant fièrement le bijou qu’elle a choisi avec son père, pour sa maman. Pour leur part, Anaël, Andréa et Axel hésitaient encore devant un stand de bijoux artisanaux au centre-ville.

 

 

fete mere 3105154

 

 

Camille et son papa

 

 

Mais aucun doute : ce sera vraiment une fête familiale, à la maison ou au restaurant, avec beaucoup d’amour et de joie. A condition de ne pas faire de bourde ! Par exemple offrir une crème antirides, un fer à repasser ou un aspirateur ou encore un livre de cuisine. Car les sourires risqueraient d’être un peu crispés !

 

Bonne fête à toutes les mamans…

 

 

 

fete mere 3105152

 

 

Anaël, Andréa et Axel

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer