Autres journaux :


jeudi 26 mai 2016 à 06:38

Insolite mais surtout très rare…

Une belle frayeur mais quelle merveilleuse découverte !



Nos lecteurs sont formidables puisque, très régulièrement, ils nous envoient leurs « découvertes » ». Et celle d’aujourd »‘hui, Un mail et des photos que nous devons à une dénommée Coralie que nous remercions, bien évidemment, pour son mail.

 

« Je vous écris, car en rentrant chez ma parents, ce soir, j’ai eu une belle frayeur !

 

En voulant fermer le portail, j’ai vu une masse sombre sur le poteau. Croyant que c’était une araignée, j’ai fait un bond en arrière et puis, après observation avec une lampe, j’ai découvert une drôle de bête ! C’était une lucane cerf-volant mâle ! De nos jours, cet insecte est en voie de disparition. C’est alors assez exceptionnelle de voir ce magnifique coléoptère chez nous ! Surtout que c’est un très beau spécimen qui atteint sans doute 7 cm !

 

Je vous joins les photos de la lucane cerf volant. »

 

Profitons de cette occasion pour vous rappeler que vous pouvez (on vous le recommande, même) nous écrire pour nous faire part de vos « rencontres », mésaventurs (de toute nature) etc. à :

 

pascalberthier@montceau-news.com

 

Inutile de vous rappeler encore que…

 

 

 

insecte 2605163

 

 

insecte 2605162
insecte 2605164

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




4 commentaires sur “Insolite mais surtout très rare…”

  1. Nonmerci dit :

    Bjr
    La réalité dépasse la science-fiction.

  2. Festivallier dit :

    Depuis 2011 il y a une enquête sur la présence des Lucane en France.
    Vous pouvez aller à cette adresse et compléter la fiche d »observation
    http://www.insectes.org/enquete/lucane-cerf-volant.html

  3. MicMont dit :

    Merci, Coralie, pour ces belles photos.

    Malgré son aspect impressionnant, le lucane est inoffensif car l’insecte adulte se nourrit, frugalement, de nectar et de sève. Il peut bien entendu pincer s’il se sent agressé mais pas suffisamment pour infliger des blessures à l’homme.
    Ses mandibules disproportionnées (chez le mâle) sont plus un handicap qu’un avantage et si elles on un rôle défensif, leur utilisation principale est de maintenir la femelle lors de l’accouplement.

    Il s’agit d’une espèce protégée dont la population continue malgré tout à diminuer car leur habitat naturel est victime de la déforestation des feuillus et du reboisement en résineux.
    La larve du lucane se nourrit de bois mort (de feuillu uniquement).

    En tous cas merci, Coralie, de nous avoir fait partager vos clichés.

    Cordialement,
    MicMont

  4. mlauferon@club-internet.fr dit :

    moi aussi j’ai trouve sur un arbre ce matin le meme insect il etait sur un pin a peu pres 5cm de longueur