Autres journaux :


mardi 5 juillet 2016 à 07:11

Remise des Permis Internet à Montceau

Quand police rime avec prévention et pédagogie



Au centre de la toile il peut y avoir un piège !

 

Le monde est à nous… pourrait-on dire avec Internet et le village global, sauf que le danger est devant nous dans le monde entier et derrière chaque home du village global.

 

 

Surfer sur le web ? «Oui, mais pas n’importe comment», explique le Commissaire Besse accompagnée du Capitaine Valérie Kosica, la pédagogue de la police nationale spécialement formée aux dangers représentés par le Net.

 

 

Il s’agit aujourd’hui de remettre les permis Internet aux élèves de CM2 de Jean Jaurès et des Oiseaux qui ont participé à cette formation sanctionnée du précieux sésame et d’un diplôme.

 

 

Nous vous l’avons déjà expliqué, il s’agit d’un programme national de prévention en faveur d’un bon usage d’Internet, il concerne les enfants des classes de CM2 du Bassin Minier, en particulier l’école des Oiseaux et de Jean Jaurès..

 

 

 

Cette action de sensibilisation sur les risques et les dangers liés à l’utilisation du Web se déroule en trois étapes : présentation du projet aux enfants, fourniture d’une mallette pédagogique permettant à l’institutrice de disposer des outils nécessaires pour informer la classe, travail pédagogique, puis évaluation au moyen d’un questionnaire à compléter.

 

 

Les supports sont de petits livrets contenant les «codes de bonne conduite sur Internet», Ils sont accompagnés de vidéos informant les élèves sur les règles en matière de protection de la vie privée, les mauvaises rencontres, images choc et autres piratages.

 

C’est à la fois très didactique et très ludique. Mais cela nécessite beaucoup d’implication de la part des enseignants. Et comme à l’accoutumée, ils se sont impliqués.

 

 

C’est ce que souligne le Commissaire lors de ses propos liminaires. Tous les élèves ont été reçus, cela indique que le travail a été bien fait à la base.

Ce permis Internet aide aussi les enfants à faire un vrai apprentissage d’Internet en acquérant de l’autonomie dans les meilleures conditions de sécurité.

 

 

Il va de soi que les parents sont aussi associés au travers du livret qui leur distille de précieux conseils afin de pouvoir s’assurer de l’assimilation par leur enfant des règles élémentaires de bon sens.

 

 

 

Le Commissaire se sent particulièrement impliqué dans ce dossier car cela fait partie pour lui des missions régaliennes de la police nationale comme autrefois il y avait une éducation civique et l’apprentissage de la morale en classe. Pour lui les missions de la police ne peuvent pas être que répressives. Le volet prévention est extrêmement important, surtout à destination des scolaires, des collégiens, des lycéens.

 

 

Ce permis Internet n’est que le premier étage de la fusée qui comprend aussi celui de la prévention au niveau de la Cybercriminalité qui est adressé aux collégiens et lycéens.

 

 

On sent le Commissaire Besse pleinement concerné et très en pointe sur le sujet. Pour lui, nous dit-il, le vivre ensemble est un concept qui a besoin d’actions concrètes comme celle-ci à destination des élèves, pour prendre une vraie signification dans le quotidien.

 

Pour lui, la police nationale doit participer aux côtés des autres acteurs publics et de terrain à une vraie pédagogie de la vie en société.

 

 

Cela rejoint la notion première de police créée par l’édit de mars 1667 qui institue que « la police  consiste à assurer le repos du public et des particuliers, à purger la ville de ce qui peut causer des désordres, et procurer l’abondance, et faire vivre chacun selon sa condition et son devoir ».

Aller vers le public, participer aux initiatives citoyennes, réintroduire la police dans la vie quotidienne pour faire renaître la confiance mutuelle et les synergies avec tous les acteurs de terrain, voilà ce qui motive le Commissaire, nous confie-t-il. Et cette philosophie semble bien partagée par tout le commissariat.

 

 

 

Cette agréable cérémonie de déroule à l’ancien Tribunal, y participent, outre le Commissaire Besse et le Capitaine Valérie Kosica, Amélie Ghulam-Nabi, qui représente la ville qui soutient cette initiative, l’inspecteur de l’Education nationale, les enseignants des deux écoles, le chef de la police Municipale Stéphane Fel, Françoise Bouton la Directrice du Pôle éducatif, le service communication.

 

 

 

Les enfants sont impatients de recevoir leurs permis et diplômes. Et c’est individuellement qu’ils les reçoivent de la part du Capitaine et des enseignants.

 

 

Ils sont fiers de leurs résultats personnels, les enseignants sont fiers des résultats collectifs. Mais visiblement le plus heureux semble être le commissaire.

 

 

Pour clore la cérémonie rien de tel qu’une photo de groupe sur les marches de l’ancien tribunal.

 

Nous avons pris quelques clichés de remises nominatives, mais il y avait trop d’enfants pour faire un reportage individuel, nos choix sont donc aléatoires.

 

 

 

Gilles Desnoix

 

 

permis 05071616

 

permis 0507167

 

permis 0507162

 

 

permis 0507163

 

permis 0507164

 

 

permis 0507165

 

permis 0507166

 


permis 0507168

 

permis 0507169

 

 

permis 05071610

 

permis 05071611

 

permis 05071612

 

 

permis 05071613

 

permis 05071614

 

 

permis 05071615

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer