Autres journaux :



mercredi 21 décembre 2016 à 09:03

Augmentations de tarification Mon Rézo de la CUCM (Montceau)

La mobilité et le prix de la solidarité



Ce mardi 20 décembre Mme le Maire, Marie Claude Jarrot reçoit la presse dans son bureau pour aborder le problème des augmentations de tarification Mon Rézo de la CUCM.

 

 

Il s’agit pour elle d’alerter sur l’impact de ces augmentations sur le Budget du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) qui met en pratique une politique active en direction des personnes âgées et/ou handicapées

 

 

Le public concerné par les aides du CCAS est le suivant :

 

 

Personnes âgées
– + de 70 ans non imposable (hors avoir fiscaux)
– Ou bénéficiaire de l’ASPA (allocation de solidarité pour les personnes âgées.

Personnes handicapées
– Bénéficiaire Allocation adulte handicapé
– Ou bénéficiaire pension d’invalidité 2ème catégorie

Les tarifs :

– L’abonnement mensuel est de 24€ soit à l’année 288€
– En 2016 la CUCM vendait ce titre annuel au CCAS 40€ et le CCAS le facturait 7€ aux personnes répondant aux critères.
– En 2017 la CUCM a décidé de vendre ce titre annuel au CCAS 60€. Soit 50% d’augmentation.

 

 

 

Le CCAS a 280 personnes inscrites répondant aux critères fixés. Cela constitue un budget très important de 11 200€ en 2016 qui passe à 16 800€ en 2017 soit une prise en charge de 5 600€ supplémentaires.

 

 

Face à ces dépenses, le CCAS encaissait 1 960€ (7*280).

 

 

Pour faire face au surcoût énorme le CCAS a donc décidé d’augmenter aussi le montant demandé en passant de 7 à 10€ soit 42,86% de hausse. Il faut se rendre compte que pour le public concerné c’est beaucoup.

 

 

 

Ce qu’il faut intégrer aussi c’est que le budget du CCAS est financé par le budget communal et que ce dernier est fiscalement supporté par une partie de la population. Donc tout effort supplémentaire pour le CCAS (ce qui obère ses autres opérations) est forcément supporté par le budget communal d’une manière ou d’une autre.

 

 

 

Mais l’impact sur le budget du CCAS ne s’arrête pas là parce que la CUCM a aussi doublé la tarification sociale.

 

 

Les publics concernés sont les demandeurs d’emploi, les jeunes de moins de 26 ans et les bénéficiaires de minima sociaux. L’application des critères est revue chaque trimestre.

 

 

Le tarif était de 72€ pour l’abonnement annuel il passe donc à 144€, soit le double. Pour les publics concernés on passe d’un abonnement de 6€ par mois à 12€. C’est énorme.

 

 

 

Le budget annuel du CCAS va donc là aussi être impacté puisque que le Conseil d’Administration a décidé de prendre l’augmentation en charge, soit 6€ par mois, 72€ par an pour une trentaine de dossiers, ce qui donne un budget de 2 160€

 

 

Si l’on additionne les deux le CCAS va devoir débourser 7 760€ du plus en 2017.

 

 

 

Dans les faits cela constitue un poids supplémentaire pour les publics visés ou pour les communes membres lorsque celles-ci décident d’une prise en charge totale ou partielle.

 

 

Gilles Desnoix

 

 

ville-2112162

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




5 commentaires sur “Augmentations de tarification Mon Rézo de la CUCM (Montceau)”

  1. chapichapo dit :

    Pour un service de piètre qualité en plus. Il faut bien compensé le manque de voyageurs depuis que le service ne peut plus être utilisé par les scolaires, on tape sur ceux qui l’utilise le plus.

  2. rosemicjar dit :

    La municipalité doit se résoudre aux cas des personnes âgées à des revenus très modestes, des handicapées isolés..Les jeunes de 26 ans peuvent marcher ainsi que les demandeurs d’emploi et les personnes du RSA …….De la réalité, les contribuables de Montceau ne veulent plus payer pour ces dépenses…..d’un social exacerbé …..

  3. Daniel Z dit :

    C’est l’heure ds décisions difficiles, mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?
    Je propose :

    prélever 50% sur les indemnités du Président. (3 231,24 € mensuel)
    «  » «  » 40% sur les 14 vice présidents (1 292,49 € mensuels)
    «  » «  » 20% sur 9 conseillés délégués (342,13 € mensuels)

    Somme toute, raisonnable si nous considérons l’effort demandé aux clients ?