Autres journaux :



jeudi 13 juillet 2017 à 05:00

Le transport urbain de la Communauté urbaine Creusot-Montceau

Expliqué aux résidents des maisons de retraite



 

 

 

 

Ce mercredi matin, la maison de retraite Victor Hugo a accueilli une réunion d’informations sur les transports urbains de la Communauté urbaine.

Daniel Meunier, Vice-président en charge des transports urbains était accompagné de Monsieur Tandéo et de Madame Blanchard, des services de la communauté urbaine.

 

 

Cette visite s’inscrit dans un ensemble de rencontres déjà réalisées dans plusieurs établissements de la Communauté urbaine. A Montceau-les-Mines, Daniel Meunier s’est déjà rendu dans les établissements suivants : Les Peupliers et Henri Malot. Sur la commune de Saint Vallier, ce sont les établissements des Tilleuls et l’Envol qui ont profité de réunions d’informations spécifiques. Et le foyer de la Couronne du Creusot a également reçu le Vice-président et les services du transport urbain.

 

 

Clarifier les objectifs du réseau urbain communautaire

 

 

Comme le rappelait Daniel Meunier ce mercredi matin, ces réunions d’informations s’inscrivent dans la clarification des changements du réseau urbain communautaire.

Si auparavant, réseaux scolaires et urbains étaient confondues, tel n’est plus le cas aujourd’hui.

 

 

Pour le réseau urbain, deux publics sont davantage ciblés : les familles à faibles revenus et les personnes âgées. Et ce sont ces dernières qui font actuellement l’objet d’une communication spécifique et adaptée afin de leur permettre de garder une certaine autonomie dans leurs déplacements.

 

 

Daniel Meunier a expliqué que la différenciation des réseaux urbains et scolaires a permis la mise en place de bus plus petits et climatisés. Les bus répondent aux normes environnementales et aux normes d’accessibilité.

 

 

« On vient expliquer précisément le transport urbain en fonction des lieux cibles : commerces, cimetières, voir le cheminement. Cela s’inscrit dans une démarche de proximité » explique-t-il.

 

 

Avant d’ajouter : « On reviendra en septembre ».

 

 

C’est ensuite Monsieur Tandéo qui a pris le relais afin d’expliquer comment le nouveau réseau fonctionne et comment rejoindre les lieux cibles. Pour chaque maison de retraite, les fiches sont adaptées afin de faciliter la lecture des plans et faciliter également les déplacements des personnes âgées.

 

 

Au cours de la discussion, les personnes présentes clarifient justement leurs lieux cibles : maisons de retraite, commerces, maisons de repos, médecins etc.

 

 

Une dame âgée de 97 ans explique qu’elle avait abandonné sa carte de transport tout en poursuivant ses déplacements par le bus.

 

 

Poursuivant ses explications, Monsieur Tandéo montre l’adaptation des horaires en fonction des déplacements et du temps de séjour sur place, soit 1 heure ou 2 heures, selon que la personne veuille se rendre sur un marché ou se rendre dans un salon de thé par exemple.

 

 

Dans chaque maison de retraite visitée, un tableau récapitulatif adapté est affiché afin de permettre une bonne visibilité des parcours cibles et des horaires. Un ensemble de fiches des lignes de bus est également distribué. Par exemple, ce mercredi matin, les résidents de la Villa Victor Hugo ont reçu les plans et horaires des lignes C1, C2, C3, TGV et Int accompagnés du plan du réseau dans son ensemble.

 

 

Des réunions qui ont remporté du succès

 

 

Comme nous l’indiquait Daniel Meunier, dans l’ensemble les réunions d’information ont remporté un vif succès avec en moyenne une vingtaine de personnes présentes à chacune. Ouvertes aux résidents comme à leurs enfants ou accompagnants, elle a permis les échanges et les exemples pratiques sur des trajets auxquels les résidents sont habitués.

 

 

Une dame originaire de Montceau-les-Mines et résidant au Creusot a ainsi demandé comment se rendre à Montceau-les-Mines : l’occasion de rappeler l’accord passé avec la SNCF permettant de voyager avec un ticket du réseau sur les lignes SNCF desservant la CUCM.

 

 

L’occasion aussi de rappeler que les cartes du réseau peuvent se recharger directement dans le bus.

 

 

Ces réunions ont donc permis des questions et des réponses plus individualisées.

 

 

M. Tandéo rappelait que l’aménagement des horaires s’est fait dans le cadre de la loi d’accessibilité depuis 6 ans. « On a changé de philosophie avec le nouveau réseau. Aujourd’hui l’accessibilité est axée là où les besoins sont les plus importants. Priorité sur les accès comme la résidence des Peupliers par exemple, avec l’amélioration des hauteurs des trottoirs » nous a-t-il expliqué.

 

 

Chaque année, la CUCM dépense 250000€ pour l’accessibilité. En 2018, le Vice-président demandera une augmentation de l’enveloppe.

 

 

Une individualisation des transports en commun limitée

 

 

M. Tandéo a expliqué également que l’individualisation des transports publics est difficile car elle constituerait une concurrence directe auprès des taxis. En revanche, le réseau de transports en commun propose le transport à la demande pour les personnes âgées n’étant pas distribuées par le transport urbain. « On est sur des lignes virtuelles avec des arrêts. Imaginons que je souhaite réserver pour aller à tel endroit. J’appelle la veille. On a ciblé les dessertes sur les marchés » indique-t-il.

Les services de la communauté comptent bien poursuivre leur amélioration grâce notamment au retour d’informations des fréquentations du réseau via la carte sans contact.

 

 

En outre, ils comptent poursuivre leur stratégie de communication plus fine « car on a des publics qui ont des difficultés à comprendre le réseau. On fait donc des fiches horaires spécifiques pour les maisons de retraite. On a fait un travail plus fin notamment pour l’été avec l’Été du lac et les Beaux Bagages. On travaille la proximité. » a expliqué M. Tandéo.

 

 

Daniel Meunier a indiqué qu’une nouvelle visite des maisons de retraite du territoire communautaire devrait avoir lieu en septembre prochain afin de faire un premier bilan avec les résidents et poursuivre l’amélioration continue des services des transports sur le territoire communautaire.

 

 

EM

 

 

 

bus 1307176

 

 

 

bus 1307174

 

 

bus 1307175

 

 

bus 1307177

 

bus 1307178

 

 

bus 1307179

 

 

bus 1307172

 

 

bus 1307173

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer