Autres journaux :



dimanche 24 avril 2016 à 05:28

Chevaliers de la gaule de Blanzy : malgré les vacances, 3 filles et 2 garçons à l’école de pèche

À l’Etang des Mirauds, ça mord !



 

D’habitude ils sont 16 dont les fameuses 3 filles. Mais là ce sont les vacances scolaires, alors ils ne sont que 5 ce samedi après-midi du 23 avril à l’étang des Mirauds. Ces 16 -là sont des licenciés pleins et entiers. Les âges vont de 9 à 12 ans. 9 ans c’est le plus jeune du club, 81 ans c’est le doyen : Jacky Malaty.

 

 

gau 23 04 167

 

 

 

 

Aujourd’hui c’est le Vice-Président Robert Guillaumin qui s’y est collé. Il remplace le Président Papillon victime d’un souci de santé. Mais Jacky Malaty est là aussi avec un collègue très attentif et sur la brèche à chaque prise.

 

Il y a un père aussi qui accompagne son fils Benoît Ducarre qui pèche depuis 3 ans, aime pêcher seul et prend d’habitude plus de poisson qu’en ce début d’après-midi gris et maussade.

 

A côté de lui, et loin des filles qui passent leur temps à bavarder (c’est ce que disent les garçons) se tient Lenny Baligand, un calme très concentré. Lui pèche depuis…un certain temps… Il pèche souvent tout seul mais n’aime pas manger le poisson.

 

 

Une fois passé le petit pont sur le ruisseau on rejoint les 3 filles. Si les garçons n’ont encore sorti chacun qu’un ou deux poissons (perche, gardon), elles, surtout Clémence, les trustent carrément.

 

 

Clémence Delorme n’a pas l’air comme ça d’un Attila de l’hameçon, mais elle vous sort du gros gardon sans discontinuer. Ses consœurs à côtés sont un peu jalouses quoiqu’elles ne déméritent absolument pas. Au moment de notre départ cinq gros poissons frétillaient dans son seau. Elle pèche depuis 3 ans, surtout avec son frère qui prend encore plus de poissons qu’elle.

 

 

Pauline Pereira se défend pas mal non plus. Elle en est à deux gardons. Depuis 3 ans elle s’adonne au plaisir du sport halieutique souvent avec ses parents.

 

 

Sa voisine de pliant se prénomme Roxane. On ne voit pas Alexandre le grand auprès d’elle, ni Cyrano de Bergerac, ni David Bowie, mais celle dont le prénom signifie en persan « Brillante comme l’aurore » brille sur l’étang des Mirauds, elle ferre et sort aussi du gardon.

 

Les filles disent aimer pêcher mais ne pas manger le poisson ensuite.

 

 

On sent que les « anciens » sont fiers de leurs élèves. C’est aussi un plaisir de leur apprendre à pêcher, à monter les lignes, à reconnaître les poissons, enfin tous les fondamentaux… Ce qui plait et fait du bien, c’est la dimension intergénérationnelle.

 

 

Autrefois ce sont les grands parents et parents qui apprenaient à pêcher aux enfants. Les cellules familiales ont explosé, les grands parents sont en résidence sénior, les parents ont mille et une choses à faire… mais la pèche est toujours là, ce plaisir solitaire proche de la nature qui se conjugue parfois très bien au collectif, qui surtout ne replie pas sur soi et ne coûte pas les yeux de la tête.

 

Pour l’école de pêche le matériel est fourni aux enfants

 

 

Donc rappelez-vous : école de pêche pour les 9/12 ans. Les Chevaliers de la Gaule.

 

http://www.blanzy71.fr/les-chevaliers-de-la-gaule#.Vxt9TjCLSM8)

 

 rue Marcel Gueugneau 71450 Blanzy

 

Président André Papillon

 

Tel: 03 85 68 04 62 

 

mail :l. acpapillon@orange.fr 

 

 

Et que ça morde

 

 

Gilles Desnoix

 

 


gau 23 04 161

 

gau 23 04 16

 

 

 

gau 23 04 162

 

 

gau 23 04 163

 

 

gau 23 04 164

 

 

gau 23 04 165

 

 

 

gau 23 04 166

 

 

 

 

 

gau 23 04 168

 

 

gau 23 04 169

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer