Autres journaux :


dimanche 9 octobre 2016 à 05:16

Semaine Bleue (Blanzy)

Un simulateur de conduite pour conserver ses capacités cognitives



 

Dans le cadre de la Semaine Bleue, une dizaine de personnes a participé vendredi au stage de conduite seniors, à la salle Coluche de l’EVA. En présence de Floriana Bouillot, adjointe aux solidarités et d’Isabelle Demange, son adjointe, le groupe s’est laissé diriger par Eric Maréchal, directeur de la Prévention Routière Départementale, assisté de deux collaboratrices.

 

Comme M. Maréchal l’explique « Avec l’âge, certaines difficultés cognitives apparaissent, on est plus sensibles aux interférences comme les bruits de fonds, l’attention est réduite et la mémorisation est moins facile. Pour se préserver des ces troubles, l’ensemble des fonctions cognitives vont être sollicitées et c’est pourquoi il est vital pour les seniors de leur permettre de conduire le plus longtemps possible ». 

 

Tout d’abord, le fait de pratiquer une activité physique régulière est important, tant pour le corps que pour la tête. Bouger peut renforcer les connexions neuronales. Pas besoin d’être un grand sportif pour garder son cerveau en forme. Bouger et marcher suffisent amplement.

 

M. Maréchal précise aux participants que les règles et les panneaux du code de la route ont évolué et qu’il est indispensable de se remettre au goût du jour. Distance de freinage sur route sèche, sur route mouillée, signification des panneaux routiers, vitesse etc.

 

Il s’agissait également de remettre ces seniors en confiance et d’être attentifs aux changements concernant leur vision, leur audition et leur souplesse, quant à certaines parties du corps. En effet, avec l’âge, on a souvent plus de difficultés au niveau du cou, pour tourner la tête, par exemple. Ce qui peut-être dangereux lorsqu’on est au volant.

 

Le petit groupe a bien compris le message. Ainsi, Marie-Jeanne Tylkowski, 74 ans, est venue pour se remettre à niveau et ce, afin de préserver son indépendance. « Je me force à rouler la nuit, malgré mon appréhension, car je ne veux pas être contrainte à abandonner la voiture, symbole de ma liberté d’aller et venir quand je le souhaite » livre la septuagénaire en souriant.

 

Quant à Guy Mezery, 71 ans, il est là pour « ne pas oublier les choses ». « On se remet dans le bain car, lorsqu’on a passé le permis depuis plus de 50 ans, il y a forcément des notions à revoir » dit-il. Ajoutant que les seniors sont capables de se remettre en cause et de changer leurs mauvaises habitudes.

 

Au final, tous ont été ravis de s’assoir dans le simulateur de conduite, même si certains disent « avoir foncé dans une barrière d’autoroute » ou encore « couché un sapin ». Mais pas d’inquiétude, selon Eric maréchal, tous ont encore de très bons réflexes…

 

 

bleu-08-10-16

 

 

 

bleu-08-10-161

 

 

 

bleu-08-10-162

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Semaine Bleue (Blanzy)”

  1. Daniel Z dit :

    http://www.securite-routiere.org/Connaitre/statisti.htm
    Nombre accidents en 2015
    15-17 ans 125
    18-24 619
    25-44 1024
    45-64 761
    65-74 312
    plus de 75 ans 519

    Alors, sur quelle tranche devrait porter les efforts ?

     » En revanche, les 65-74 ans ont un très bon score car ils sont à la fois plus sages et encore en pleine possession de leurs moyens. Admirons donc ces derniers qui auraient beaucoup de leçons à donner à tous les autres. »

    http://www.securite-routiere.gouv.fr/medias/espace-presse/publications-presse/statistiques-de-la-securite-routiere-en-juillet-2015

    «  »La mortalité sur les routes des seniors est estimée en augmentation de 21 % sur 7 mois. » »
    Mais quelle est la part des DC dans les accidents d’autobus ; exemple : «  »Au moins 43 personnes ont été tuées dans une collision, vendredi 23 octobre au matin, entre un car transportant des personnes âgées » »

    Alors les « vieux » n’ont pas vraiment à culpabiliser non ?