Autres journaux :



samedi 25 juillet 2015 à 08:00

Communauté urbaine Creusot-Montceau

Premier prix d’interprétation : Génelard



 

Par son importance démographique, c’est la 7164ème commune française (1452 habitants), la 189ème de Bourgogne, la 72ème de Saône et Loire, la 14ème de l’arrondissement de Charolles, la 4ème du Canton de St Vallier et 14ème sur 27 des communes de la communauté Urbaine, le pile milieu (13 avant, 13 après). Mais on ne peut résumer Génelard à ses positions démographiques, cette commune c’est bien autres choses.

 

 

Wikipédia nous éclaire ou nous fait un pied de nez pour expliquer le nom de la commune. Nous allons faire les gros yeux et tirer des oreilles pour cette explication capilotractée. Mais ne coupons pas les cheveux en quatre, le nom de Génelard proviendrait du mot genou car à cet endroit la bourbince fait un coude (euh ?!?). Ou alors de « genu » en gaulois : la bouche, alouette. Je n’invente rien.

 

 

(https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9nelard).

 

 

 

Certains ont dû trop lever le coude et se retrouver à genou après avoir écrit cette explication qui peut être vraie aussi. Mais continuons de nous concentrer sur le terrain où la main de l’homme a mis le pied, et le pinceau comme Jean Laronze natif de Génelard et peintre réputé qui ne peignait pas comme un pied mais avait la main sure.

 

 

Cette commune fière de son histoire a créé le Centre d’interprétation de la ligne de démarcation, unique en France, accueillant sous un même toit un lieu d’expositions et un centre de recherches.

 

 

Fière de sa vocation industrielle et touristique, donc dans le même temps de son canal, la ville a mis en place un chemin d’interprétation de la tranchée du canal du centre (une des 3 tranchées) « Le parcours pédagogique présente le canal du Centre d’hier à aujourd’hui ; l’activité industrielle qui s’est développée avec le transport des marchandises par le canal ; la vie dans la cité et les autres monuments emblématiques ; et cet ouvrage remarquable à part entière dans son environnement naturel. Le site est jalonné de panneaux » nous dit la présentation.

 

 

 

Premier prix d’interprétation : Génelard !

 

 

Ce 23 juillet 2015, cette commune et ses édiles, le Maire Jean François Jaunet et Dominique Mauguin, Conseiller municipal accueillent le Président de la Communauté Urbaine du Creusot Montceau venu faire sa visite annuelle comme il s’y était engagé.

 

 

Joël Gressard, responsable des travaux l’accompagne.

 

 

C’est un moment privilégié de partage entre élus de terrain.

 

Dans un premier temps visite sur les chantiers de voirie réalisés par la CCM, puis tour de ville, et travail sur dossiers en Mairie ensuite.

 

Le Président Marti en est à sa seconde visite cet après-midi, ensuite ce sera Ciry le Noble et avant c’était Perrecy. Visite dans le sud de la Communauté avec temps provençal.

 

 

Le programme 2015 n’est pas énorme mais il s’inscrit dans les 1,65 millions d’€ annuels inscrits par la Communauté dans son PPE. 27 communes (dont 8 nouvelles) c’est lourd pour un budget mais la CCM a mis en place une gestion financière qui lui a permis de dégager des marges et de consacrer sur le mandat 156 millions d’€ à l’investissement. Dans cette masse énorme près de 10 millions d’€ seront consacrés sur le mandat à l’entretien de voirie, ajoutez à cela les réseaux divers, plus les 9 millions du haut et très haut débit et vous avez une idée des sommes qui reviennent sur les communes.

 

 

Le détail des budgets 2015/2020 est le suivant :

 

1,2 million d’euros par an en investissement et 450 000 € en fonctionnement, soit un total de 1,65 million d’€. Sur le mandat c’est donc en investissement 7,2 millions d’€ et en fonctionnement 2,7 millions d’€ (quasiment 10 millions d’€) dédiés à l’entretien des voiries. Ceci représente une dépense de 105€ par habitant sur le mandat.

 

 

A Génelard deux chantiers ont été réalisés en 2015 :

 

– Création d’accotements, avenue du Bois (20 500 €) : création d’accotements devant les nouvelles constructions, pose de caniveaux-grilles, pose d’enrobé et renforcement de l’aire de retournement pour les véhicules chargés de la collecte des déchets ménagers.

 

– Réfection de chaussée, rues de la Colonie et des Champs (10 000 €) : mise en place d’une grille de réfection des bords de chaussée.

 

 

Dans ces dossiers même s’ils paraissent simples, le travail sur le terrain réserve toujours des surprises quand ce ne sont pas les entreprises qui jouent avec les délais. Mais comme le répète toujours le Président Marti, la devise est « Adaptabilité/ réactivité ».

 

Les élus, très attachés à leur commune, sont très au fait des dossiers traités avec la communauté, ils les suivent consciencieusement. Ils trouvent dans le Président un interlocuteur attentif à leurs remarques et désidérata.

 

Monsieur le Maire explique sa vision du développement de sa commune en ce qui concerne l’occupation des sols. Il entend que la progression de la population soit raisonnée, adaptée aux possibilités de la ville dans le cadre d’un développement durable. Ce qui veut dire pas plus de 5 constructions neuves par ans.

 

La visite se poursuit dans la décontraction et la bonne humeur par une réunion en Mairie autour des dossiers.

 

Gilles Desnoix

 

 

 

 

ccm genelard 2507152

 

 

 

ccm genelard 2507153

 

 

ccm genelard 2507154

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer