Autres journaux :



vendredi 14 juin 2019 à 06:59

Marigny : Commémoration

La présence du bataillon Topor a plané sur la cérémonie au château



 



 

 

Ce jeudi a eu lieu une cérémonie émouvante au château de Marigny, puisque celle-ci commémorait la présence du bataillon « Topor » sur les lieux, lors de l’été 44.

 

 

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de : Éric Boucourt, sous-préfet d’Autun, Mme Kozińska-Frybes, Consul général de Pologne à Lyon, Caroline Ghulam-Nagi, suppléante du député Gauvain, du président du comité de liaison Mémoire et Fraternité de Blanzy, Marigny, Les Bizots, les maires de ces trois communes (Hervé Mazurek, Paulette Matray et Jean-Paul Luard), le représentant du Souvenir Français, le président du comité de la Légion d’Honneur et Patrick Lyon, président départemental de l’UNPRG (Union Nationale des Personnels et Retraités de la Gendarmerie).

 

 

Sur place également, les représentants et porte-drapeaux du Monde Combattant, et des Victimes de Guerre, M. Gorzynski, président de la société historique polonaise, et les descendants de la Résistance Polonaise en France.

 

 

A savoir : Mme Bzdrega, fille de Jan Kulpinski, chef régional du POWN et M. Kawa-Topor, fils du  commandant du détachement de Marigny.

 

 

Enfin, se sont fait connaitre, très émues, Mme Caroline Ghulam-Nagi en qualité de fille de M. Guzik et également la fille et l’arrière-petite-fille de M. Nowak.

 

 

Une cérémonie exceptionnelle

 

 

Une cérémonie exceptionnelle à plus d’un titre, comme l’a fait remarquer Paulette Matray, maire de Marigny. Tout d’abord parce qu’elle commémore le 75e anniversaire du rassemblement, ici-même, au château, du bataillon Topor en juillet 44. Puis, parce qu’elle est la continuité des cérémonies du débarquement et plus localement, de la cérémonie du 10 juin à Mary.

 

 

Et Mme Matray de rappeler que c’est en effet du château de Marigny que ce bataillon partira pour participer activement à la libération de Montceau et de Blanzy, puis aux combats qui aboutiront à la fin du plus gigantesque conflit qu’a connu l’humanité.

 

 

Un conflit mondial qui a commencé il y a 80 ans, le 1er septembre 39 par l’invasion de la Pologne. Il a duré 6 ans, a coûté la vie à plus de 55 millions d’êtres humains.

Et Mme Matray d’avoir une pensée pour toutes ces victimes et notamment pour le Creusotin Gajewski, mort dans les combats pour la libération de Montceau et pour ses camarades Paszek, Pogorzelski et Urbanek, morts dans les rangs de l’armée du général Anders, pour notre liberté.

 

 

Et de conclure un peu plus loin : » Le bataillon quittera les lieux le 6 septembre pour participer à la libération de Montceau, Galuzot et Blanzy.

 

 

Et le maire d’annoncer ensuite le dépôt de gerbe et le dévoilement de la plaque commémorative du rassemblement du bataillon du maquis Pown FFI, symbolisant la fraternité d’armes franco-polonaise.

 

 

A noter que c’est à l’initiative de Gérard Soufflet que cette plaque a été gravée. Ce dernier a prononcé un discours, qu’il a longuement développé lors de la conférence qu’il a donnée à 18h, à la salle des fêtes de la commune.

 

 

Vin d’honneur au château

 

 

Mme le maire a ensuite convié les participants au vin d’honneur qui a eu lieu en présence des propriétaires du château, M. et Mme Cornillon, qui ont eu la gentillesse d’accueillir tout le monde.

 

 

Des témoignages heureux

 

 

Durant ce verre de l’amitié, nous recueillons les témoignages de Mme Nowak, qui est très heureuse de la distinction de son père, tout comme Mme Ghulam-Nabi.

 

 

Et celui de M. Kawa Topor…fils

 

 

Pour sa part, M. Kawa Topor, fils, lorsqu’on lui demande ce qu’il ressent face à cette cérémonie où son père, commandant du bataillon Topor a été honoré, la réponse est surprenante.

 

 

« Cela est difficile à dire, dans la mesure où…je n’ai pas connu ce père qui m’a reconnu, mais pas élevé. « Je ne sais pas si j’ai des frères et sœurs en Pologne. Ma vie est ici, avec mon épouse, mes enfants. Ce soir, j’ai découvert beaucoup de choses sur ce père dont j’ai hérité du nom, ainsi que ma famille ».

 

 

Au cours de la cérémonie, ont chanté la chorale Polonia et les sonneries de la cérémonie ont été interprétées par l’Harmonie de Blanzy.

 

 

 

 

 

nel 14061914

 

 

nel 14061942

 

 

dav

dav

nel 14061949

 

nel 14061948

 

nel 14061947

 

nel 14061946

 

nel 14061945

 

nel 14061944

 

nel 14061943

 

 

nel 14061941

 

nel 14061940

 

nel 14061939

 

nel 14061938

 

nel 14061937

 

nel 14061936

 

nel 14061935

 

nel 14061934

 

nel 14061933

 

nel 14061932

 

nel 14061931

 

nel 14061930

 

nel 14061929

 

nel 14061928

 

nel 14061927

 

nel 14061926

 

nel 14061925

 

nel 14061924

 

nel 14061923

 

nel 14061922

 

 

nel 14061921

 

 

nel 14061920

 

 

nel 14061919

 

 

nel 14061918

 

nel 14061917

 

nel 14061916

 

nel 14061915

 

nel 14061914

 

nel 14061913

 

nel 14061912

 

nel 14061911

 

nel 14061910

 

nel 1406199

 

nel 1406198

 

nel 1406197

 

nel 1406196

 

 

nel 1406195

 

nel 1406194

 

nel 1406193

 

nel 1406192

 

 

 

 



 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Marigny : Commémoration”

  1. lebonsens dit :

    Bonjour,

    Ces POLONAIS qui ont donné leur vie pour la FRANCE, jamais on ne leur dira jamais assez merci pour leur courage et leur dévouement !

    Que DIEU bénisse tous ces soldats de « l’ombre » ….

  2. Respol dit :

    Rédacteur du site http://www.respol71.com , je souhaiterais entrer en contact avec Mme Nowak présente à cette inauguratione, cela afin de mieux connaître l’histoire de son père…
    contact : gerard.soufflet@free.fr