Autres journaux :


mercredi 27 avril 2016 à 15:00

Edith Gueugneau, députée de Saône et Loire (2ème circonscription)

A Tokyo, pour appeler les dirigeants du G7  à éliminer les inégalités (pauvreté, genre, etc.)



 

Cette semaine, je me rends à Tokyo pour participer à une conférence internationale des parlementaires sur la population et le développement dans le cadre de la préparation du sommet du G7 qui aura lieu les 26 et 27 mai 2016 au Japon.

 

Cette grande rencontre, qui a été ouverte ce mardi par le Premier ministre japonais Shinzo ABE, rassemble 100 parlementaires du monde entier, dont 13 sont européens. C’est en tant que membre du comité exécutif du Forum des Parlementaires Européens sur la population et le développement (EPF)* que j’ai été invitée à participer à ces débats.

 

Ce mercredi, je suis intervenue à l’occasion d’une table-ronde sur le développement durable. J’y ai abordé les grands enjeux du programme de développement durable prévu par l’agenda 2030, et voté par tous les membres des Nations unies en septembre 2015.

 

 

ed 27 04 162

 

L’objectif de cet agenda 2030 est bien d’éliminer la pauvreté sous toutes ses formes, ce qui constitue un enjeu ambitieux mais aussi une condition indispensable au développement durable, à la préservation de la planète et pour la paix. Il s’agit également de combattre les inégalités, de protéger les droits de l’homme et de favoriser l’égalité entre les sexes et l’autonomisation des femmes et des jeunes filles.

 

A l’occasion de cette conférence internationale à Tokyo, notre travail en tant que parlementaire doit permettre de réfléchir à la manière dont nous pouvons réussir la mise en œuvre réelle des mesures contenues dans l’agenda 2030. Pour cela, il nous sera nécessaire dans les prochains jours d’alerter les dirigeants du G7 par le biais d’un texte commun que nous adopterons ce mercredi. Pour l’heure, une délégation présente sur place à laquelle j’appartiens remettra le document commun au Premier ministre japonais.

 

 

*Pour information :

 

Le Forum parlementaire européen sur la population et le développement (EPF) est un réseau parlementaire basé à Bruxelles. Il sert de plateforme de coopération et de coordination aux groupes parlementaires, tous partis confondus, à travers l’Europe, qui s’attachent à améliorer la santé et les droits sexuels et reproductifs (SDSR), dans leur pays comme à l’étranger, en dégageant des budgets nationaux et régionaux pour la santé et l’aide extérieure. »

 

Edith GUEUGNEAU

 

Députée de Saône et Loire (2ème circonscription)

 

 

ed 27 04 16

 

 

ed 27 04 161

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




5 commentaires sur “Edith Gueugneau, députée de Saône et Loire (2ème circonscription)”

  1. talaouano dit :

    Avez vous parlé de la fessé au pays chinois, du golf, d’Afrique et des etat unis?

  2. sloup dit :

    Mon dieu, que d’argent gaspillé, pour aboutir à quoi ? Un vœu pieu prévu vers 2030, ou les habitants des hauts plateaux d’Ethiopie ou malgaches seront tirés d’affaire.Madame le député, ne pensez vous pas qu’il y a mieux à faire dans la circonscription qui vous a mandatée?
    J’aurais appris au moins deux choses :
    EPF : forum européen population et développement.??????????
    Et surtout
    SDSR : santé et droits sexuels et reproductifs. (Fallait quand même le trouver !!!!!!!
    Et pendant ce temps, CHEZ NOUS, de plus en plus de SDF, de restos du cœur,

  3. sloup dit :

    Pardon je n’avais pas terminé
    De misère (et oui, redescendez sur terre), de fermeture d’hôpitaux, d’assurés sociaux qui ne peuvent financièrement se soigner, sans parler de la RCEA encore meurtrière……
    Oui, ça me fait mal de voir l’attitude de nos élus (gauche,droite,centre,FN et autres) qui nous prennent pour des demeurés.
    Votre unique motivation : les 7000 euros encaissés chaque mois, la retraite conséquente et les divers avantages non répertoriés.
    Oui, je suis énervé et je préfère arrêter avant d’aller trop loin et dire ce que je pense de nos édiles,
    Bonne journée tout de même.

  4. sloup dit :

    Mon Cher Daniel
    OUI, mais bien entendu .
    Je me demande en cherchant bien si nous ne pourrions pas leur un terme plus adéquat. J’ai ce qu’il faut en reserve, mais je suis courtois et poli