Autres journaux :


samedi 18 juin 2016 à 07:40

Le week-end des 9 et 10 Juillet 2016, l’Aéroclub fête ses 70 Ans !

Faisons connaissance avec l’Aérodrome et l’ACBM



 

Ça commence par un parachutage d’armes le 7 avril 1944 à 1h30 du matin, ça continue par la création d’un champ en 1946, puis d’une piste et son goudronnage en 1970 par l’intercommunalité.

 

 

Mais entre 1946 et la fin des années 50 cet aérodrome est né de la volonté, des efforts et de la sueur des membres du club. Des passionnés qui ont beaucoup donné, beaucoup sacrifié pour pouvoir vivre leur passion et le rêve d’Icare et faire vivre un équipement digne de ce nom.

 

Cet équipement, qui a évolué au fil du temps, est dans une situation foncière et administrative complexe : la commune possède les terrains, par contrat reconductible elle a remis l’équipement à la CUCM qui est chargée de l’entretien incombant au propriétaire. La communauté urbaine a remis ensuite les installations à disposition du club par convention.

 

 

 

avion 1806162

 

Le contrat actuel signe en 2009 va jusqu’en 2020…

 

 

 

Les hangars, les installations ne bénéficient pas d’une sureté juridique comme cela serait le cas avec un bail emphytéotique (souvent de 99 ans).

 

 

Un aérodrome dans une communauté urbaine ou une métropole sert souvent de point d’ancrage à une zone d’activités liées à l’industrie aéronautique ou aux technologies connexes. Pouilloux n’a pas connu cette évolution qui aurait pu apporter moult créations d’emplois.

 

 

Quelques précisions pour les puristes ou les manieurs du bout de bois. Le terrain est situé sur la commune de Pouilloux avec comme localisation géographique LAT : 46° 36′ 15 » N – LONG : 004° 20′ 02 » E – DEC 1° W (00)

 

Son Code OACI est LFGM –

 

 

avion 1806166

 

 

Les autres informations pratiques indispensable sont : :Alt 1030 ft – 37hpa – Piste 09-27 – Auto-info sur 123,5 Mhz
Et si vous êtes en panne de gazoline, pas de stress le terrain possède une Station d’avitaillement : 100LL en automatique, UL91 en manuel.

 

 

Mais le terrain de Pouilloux c’est une histoire d’hommes et de femmes…pas forcément une histoire institutionnelle.

 

On ne peut comprendre l’aérodrome de Pouilloux qu’au travers de l’évolution de son club. Et l’âme des lieux, ses Dieux Lares, sont R de Barbentane, Messieurs Thévenet, Piot et Balot, le premier président du club Paul Gerbe, Reine Lacour (dite Pompon), Marc Maréchal, Jean-Pierre Doin, Alexandre Leger petit fils de Maurice Leger, etc.

 

 

On retrouve les noms de ces glorieux hommes et femmes qui ont fait et font l’histoire…que dis-je l’ADN du Club : deux hangars ont été baptisés : Hangar Maurice Léger (il a véritablement fait vivre l’atelier) et le plus grand hangar « Président René De Barbentane »

 

 

Et puis tous ceux qui ont eu leur brevet ici, qui sont devenus instructeurs, puis pilotes émérites de ligne ou autres.

 

 

 

avion 1806164

 

 

 

En 70 ans, 70 ans c’est tout une vie pour beaucoup, que d’Icares bourguignons ont pris leur envol, que de destins glorieux, que de décollages de haut vol…

 

 

70 Ans, les coucous ont fait place aux appareils modernes en matériaux composite, mais…mais… ô grand mais… les 3 premiers coucous, ont été fabriqués rue de Chalon à Montceau les Mines par les ébénistes Joly et Delemontaise. Il s’agissait de Jodels dont l’un existe encore.

 

A l’heure actuelle le Club possède une flotte de 6 avions de tourisme, 1 ULM Super Guépard, 1 avion de collection, et une exposition statique.

 

 

70 ans et il s’est diversifié avec un club d’aéromodélisme qui pratique son activité sur la piste d’aéromodélisme se situant au sud de la piste d’aviation générale. Cette section est présidée par Emmanuel Sirop.

 

 

70 ans et toutes les catégories socio-professionnelles sont représentées parmi les 90 adhérents du club.

 

 

 

avion 1806167

 

 

 

Nous vous parlerons plus tard de Pompon. Personne n’évoque cette frêle jeune octogénaire sans une larme à l’œil et une immense tendresse. Cette formatrice (une des premières en France), championne de voltige, pilote de ligne, a marqué le club et s’il vous plait l’histoire de l’aviation.

 

 

Vous, moi, et ceux qui ont le mal de l’air et les autres, benoitement nous nous disons, « oui, bon un aérodrome à Pouilloux ça intéresse qui ? » Erreur funeste, condescendance coupable, aveuglement à prioriste… C’est un pan de l’histoire du 20ème et maintenant du 21ème siècle.

 

C’est beaucoup plus qu’il n’y parait.

 

 

Ne faisons pas la fine bouche, Pouilloux, L’Aéroclub du Bassin Minier (ACBM) c’est économiquement, historiquement, localement du lourd…

 

 

C’est pour cela que la commémoration du 70ème anniversaire revêt une importance cruciale et que tout ceux qui feront l’impasse auront forcément tort… ou alors faudra une excellente excuse signée des parents…

 

 

 

avion pouilloux 01071319

 

 

 

Aujourd’hui c’est Stéphane Stépien qui assume la fonction de Président du Club. Il y a de l’émotion lorsqu’il parle du club, de son histoire et de sa formatrice Pompon.

 

Stéphane Stépien c’est l’encyclopédie vivante du club, mais Reine Lacour est aussi intarissable sur le sujet.

 

Mais heureux fripons de lecteurs de Montceau-news.com, vous allez être gâtés, une série de nos excellents articles vont vous permettre d’en savoir plus, de lire des interviews de haute voltige, de suivre les carrières exemplaires des enfants du bassin minier qui ont pris le manche et sont devenus des ailes célèbres…

Restez vigilants ça va décoller sec…

 

 

Donc sortez vos agendas et notez en rouge et lettres bâton «Le WE des 9 et 10 Juillet 2016, l’Aéroclub fête ses 70 Ans ! »

 

 

avion 1806165

 

 

 

 

 


avion 1806163

 

aerodrome p 1212156


 

 

 

 

 

avion pouilloux 01071324

 

 

aerodrome p 1212157

 

aerodrome p 1212158

 

 

aerodrome p 1212159

 

 

aerodrome p 12121510

 

 

aerodrome p 12121511

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer