Autres journaux :



jeudi 10 décembre 2015 à 16:14

« Un tract ignoble des territoriaux de Saint-Vallier »

Communiqué de presse de la municipalité de Saint-Vallier



 

 

Un texte sans équivoque  !

 

 

« La lecture du tract des territoriaux CGT de Saint-Vallier nous a renvoy√© de mani√®re gla√ßante aux temps de la propagande stalinienne o√Ļ elle faisait de la r√©alit√© ce qu’elle voulait qu’elle soit, et non ce qu’elle √©tait… et pour preuve¬†:

 

 

LE VENT DU PROGRES SOCIAL

 

Tout d’abord, en 1982, il ne s’agit pas de l’application de 32 heures mais de 35 heures alors que la loi commune portait √† 39 heures le temps de travail hebdomadaire. C’est bien en 2002 que se mettent en place les 35 heures qui par l’octroi de cong√©s suppl√©mentaires seront ramen√©es en moyenne √† 32 heures. C’√©tait l’√©poque de la gauche au pouvoir apr√®s 1981 (gouvernement MAUROY et le ministre RIGOUT qui n’a pas laiss√© la m√©moire de son nom aux syndicalistes). Apr√®s 1997 le gouvernement JOSPIN de la gauche plurielle, avec Martine AUBRY a mis en place les 35 heures. C’√©tait une autre √©poque o√Ļ la gauche tentait d’accr√©diter l’id√©e du progr√®s social envers et contre la droite et le patronat qui ne l’ont toujours pas dig√©r√©. Ont suivi Chirac et Raffarin et l’acc√©l√©ration vers un lib√©ralisme d√©brid√© avec les pouvoirs de Sarkozy et de Hollande.

 

 

UN SYNDISCALISME DISCUTABLE DANS UN ENVIRONNEMENT PROTEGE

 

Bien entendu, ce n’√©tait pas des acquis au sens o√Ļ le personnel ne s’√©tait pas battu pour obtenir ces avantages qui ont √©t√© octroy√©s par les municipalit√©s. Cela a g√©n√©r√© un √©tat d’esprit qui se ressent dans le tract syndical qui parle de ¬ę¬†remerciements¬†¬Ľ prenant le personnel pour des sujets que le Maire devrait remercier. Nous ne consid√©rons pas que cette approche rev√™te une pens√©e syndicale. Mais ce mode de pens√©e est significatif aussi quand il est question du blocage des salaires depuis 2010. Qu’ont-ils fait ces ardents meneurs pour d√©bloquer les salaires gel√©s par d√©cision d’Etat¬†? Rien. Ces vaillants permanents syndicaux attendent que le Maire r√®gle ces difficult√©s, ce qui n’est h√©las pas de son pouvoir. Et o√Ļ √©taient-ils, quand dans un pass√© r√©cent les agents de la ville venaient en pleurs √† la rencontre des √©lus, victimes d’un management hyst√©rique¬†? Aux adh√©rents absents…

 

 

UN RETOUR A LA REGLE DE DROIT

 

Manipulation dans ce qu’ils appellent leur conclusion qui ne conclue rien. Ils observent que la masse salariale ne baissera pas. Effectivement, nous constatons une belle stabilit√© du personnel avec une pr√©sence longue dans les services qui peut nous interroger sur la pr√©tendue souffrance exprim√©e par le syndicat. Et s’il est certain que les agents qui verront leurs cong√©s suppl√©mentaires supprim√©s travailleront plus de jours, c’est faux de pr√©tendre qu’ils gagneront moins. Leur salaire qui √©tait d√©j√† calcul√© sur la base de 35 heures hebdomadaires sera maintenu. La seule diff√©rence est qu’ils feront le temps de travail pour lequel ils sont pay√©s.

 

 

Et pour répondre à leur questionnement, ils ne peuvent se délecter avec complaisance de mots : austérité, libéralisme et les laisser vides de sens sans leur donner un contenu reposant sur la réalité.

 

 

CRITIQUER LA BOUCHE PLEINE

 

D’autre part, les honorables syndicalistes se substituent √† la population pour juger de l’action municipale.

 

Ils critiquent l’endettement qui atteint 520 euros par habitant. Cet endettement a effectivement √©t√© augment√© par la construction du gymnase qui concerne quotidiennement 300 personnes.

 

 

Encore une fois la pratique de la manipulation devient √† ce niveau un art. Car si nous atteignons 520 euros par habitant, rappelons que dans les villes de m√™me cat√©gorie de population que Saint-Vallier, l‚Äôendettement moyen est de 1003 dans le d√©partement, 838 euros au niveau de la r√©gion et 870 euros au niveau national. Nous ne vivons pas au-dessus de nos moyens, ce sont nos moyens que l‚Äô√Čtat r√©duit brutalement pour atteindre √† terme moins 700 000 euros mais ils feignent de l’ignorer.

 

 

Pour la C.G.T., nous devrions proposer des contrats √† temps plein √† tous les salari√©s de la ville m√™me quand le poste de travail d√©bute √† 16h30 et n√©cessite trois heures d’activit√©¬†! Incons√©quence et irresponsabilit√©.

 

 

Nous avons trouv√© lamentable que, pour justifier, par un activisme effr√©n√©, un emploi √† temps plein de permanent syndical, les agents aient √©t√© mis sur le devant de la sc√®ne. La plupart de ces salari√©s est irr√©prochable et ne m√©rite pas l’invective publique √† laquelle ils ont √©t√© expos√©s malgr√© eux.

 

Irresponsabilité encore !

 

 

DE LA DENONCIATION DEMAGOGIQUE DES ELUS AU CORPORATISME

 

Mais cerise sur le g√Ęteau, voil√† que l’esprit stalinien se teinte de d√©magogie populiste. Il est question de s’en prendre aux indemnit√©s du Maire et des Adjoints. Ils voudraient faire passer ces √©lus, au demeurant salari√©s ou retrait√©s, pour des nantis. Rappelons que pour ceux-l√†, c’est un travail de tous les jours avec une prise de responsabilit√©s pour r√©pondre aux besoins de service public de la population. Et si un attach√© territorial d√©tach√©, quatri√®me salaire de la ville, ne court lui aucun risque, les membres de la municipalit√© sont eux expos√©s aux cons√©quences de leurs actes s’ils √©taient mauvais, ce qui, gr√Ęce √† la sagesse de leur action n’a pas √©t√© le cas.

 

 

Nous ne nous arr√™terons pas √† la stupide comparaison des salaires entre agents, salaires qui sont fonction du temps de travail, du grade et de l’anciennet√©.

 

st val mairie 0812152

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “« Un tract ignoble des territoriaux de Saint-Vallier »”

  1. jac dit :

    scandaleux ce tract en effet, et votre r√©ponse est bonne; notre soutien total √† l’√©quipe de monsieur le maire; m√™me si nous respectons le travail des employ√©s municipaux, mais pas leur attitude dans ce conflit qu’ils ont eux-m√™mes cr√©√©;

  2. montcellienbis dit :

    ET BEN DIT DONC…LE MAIRE COMMUNISTE EST EN DESACCORD TOTALE AVEC LA cgt ? QUE SE PASSE-T-IL DANS LE MONDE ? ON N’AVAIT JAMAIS VU CA …
    PEUT ETRE UN DEBUT DE REFLEXION
    ,jcrey