Autres journaux :



mardi 10 juillet 2018 à 07:12

Vacances d’été (Sanvignes)

21 saisonniers pour un budget de près de 60 000 euros



 
 

 

Depuis une vingtaine d’années, la mairie de Sanvignes et son maire Jean-Claude Lagrange, emploie des saisonniers, afin de suppléer au personnel en congé estival.

 

Cette année encore, la municipalité a engagé 21 jeunes, étudiants ou non, qui ont été répartis entre les espaces verts, la piscine, et le centre de loisirs.

 

Conditions sine qua non : habiter Sanvignes, avoir 18 ans et ne pas avoir été embauché comme saisonnier l’année précédente. Au cas où les Sanvignards auraient été peu nombreux, la mairie se réservait le droit de recruter dans les communes environnantes.

 

Au total, ce ne sont pas moins de 21 jeunes qui ont été recrutés. Certains pour un mois, d’autres pour deux, pour un budget de près de 60 000 euros.

 

Un recrutement conséquent, qui résulte de la volonté de la municipalité. Comme le rappelle M. Lagrange « Nous avons voulu aider les jeunes Sanvignards car parmi eux, certains ont besoin soit d’une voiture, soit de passer le permis ou de financer leurs études ».

 

A la piscine

 

Ainsi, à la piscine, quatre agents ont été recrutés en qualité de maitres-nageurs-sauveteurs possédant bien évidemment le BNSSA (brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique) dont une partie du coût a été pris en charge par la ville, contre un engagement d’exercer à la piscine municipale. Et 4 autres ont été recrutés pour tenir la caisse de la structure et distribuer les cintres.

 

Transformer l’entrée de la piscine

 

Et à propos, le maire peaufine l’idée de transformer l’entrée de la piscine. En bref, d’en faire une entrée unique où les visiteurs devront passer par le sas. « Et éliminer également ces paniers-cintres qui n’ont plus vraiment leur utilité dans ce lieu » concluera-t-il.

 

Le calme revenu…

 

Et Jean-Claude Lagrange ne pouvait pas ne pas souligner que contrairement aux « incivilités » des années précédentes, cette année s’annonce relativement calme. Il faut dire que des moyens ont été mis en œuvre pour ce faire (agent de sécurité, grille rehaussée etc).

Ainsi, 250 entrées ont été enregistrées le week-end dernier. Une belle fréquentation qui ne fait que commencer…

 

Aux espaces verts

Six jeunes ont été choisis et ont commencé le travail eux aussi, désherbant et nettoyant les parterres avec ardeur.

 

 

Au centre de loisirs

 

Quant au centre de loisirs Les Passerelles, il s’est adjoint les services de sept agents qui officieront comme les autres, du 30 juin au 31 août.

 

Qu’en disent les saisonniers ?

 

Laurent Felkiel (Espaces verts) est étudiant, il a 18 ans et habite Sanvignes. Elève à l’IUT du Creusot, en génie mécanique, il souhaite devenir ingénieur en mécanique industrielle. Cet emploi saisonnier lui permet, dit-il, de rendre service à la ville et de pouvoir contribuer à s’offrir une voiture.

 

Rémy Rito (Espaces verts) pour sa part, est bachelier. Il a 18 ans et travaille « parce que son père l’a obligé ». Précisant qu’il en est heureux car cela lui permettra de mettre de l’argent de côté pour plus tard. Il voudrait devenir manager ou agent commercial.

 

Anissa Desbas (Piscine) a 19 ans et elle est elle-aussi bachelière. Elle souhaite travailler pour s’offrir le passage du permis de conduire et envisage d’intégrer l’armée…
Mathilde Pelletier (Piscine) a 20 ans et elle poursuit ses études en 3e année de Sciences Education. Peut-être pour embrasser la profession de professeur des écoles. Elle va travailler les deux mois d’été pour pouvoir assumer ses études.

 

 

 

 

sanv 1007187

 

 

 

sanv 1007182

 

sanv 1007183

 

sanv 1007184

 

sanv 1007185

 

 

sanv 1007186

 

sanv 1007188

 

sanv 1007189

 

sanv 10071810

 

 

sanv 10071811

 

sanv 10071812

 

sanv 10071813

 

 

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer