Autres journaux :


samedi 5 septembre 2015 à 16:04

« Crise des migrants – Ne pas fermer les yeux : agir ! »

Les Jeunes Socialistes de Saône-et-Loire prennent position !



 

« Nombreux par milliers sont celles et ceux qui fuient la guerre, les persécutions et la peur, afin de trouver une terre d’accueil où mieux vivre. Cette terre d’espoir, c’est l’Europe. Mais nous ne sommes pas collectivement à la hauteur pour accueillir dignement. Nous ne pouvons pas fermer les yeux sur cette réalité, ces photographies, ces murs et ces visages de la honte pour l’inaction en cette Europe forteresse.

 

 

Ces réfugiés prennent les plus grands risques pour échapper à la mort, à la misère, à la tyrannie et l’oppression. Ils fuient souvent une situation intenable, contrairement aux discours déclinistes et identitaires de l’extrême-droite qui prétend de façon parfaitement grotesque que le seul intérêt de ces migrants serait la CMU ou les minimas sociaux (auxquels ils ne peuvent même pas prétendre).

 

 

Depuis des mois, les Jeunes Socialistes dénoncent le drame humain qui se joue en Méditerranée et réclament depuis plusieurs mois une solution durable à ces tragédies. Une politique migratoire humaniste et responsable c’est possible !

 

 

La situation ne peut qu’interpeller les dirigeants européens qui doivent prendre leurs responsabilités et agir conjointement pour produire une politique efficace, en mesure d’apporter de vraies solutions à cette question. Il ne s’agit plus simplement de s’émouvoir, mais de mettre en place des accompagnements adaptés et un mécanisme « permanent et obligatoire » pour l’accueil des migrants à l’image de l’initiative franco-allemande.

 

 

Les Jeunes Socialistes souhaitent aller plus loin dans le règlement européen de cette crise. Par le renforcement matériel et humain de l’accueil des réfugiés, et surtout par la mise en place d’une politique migratoire et d’asile commune en Europe : nous voulons que notre Europe soit capable de coconstruire des solutions durables responsables et solidaires.

 

 

Enfin, nous souhaitons que les villes de Saône-et-Loire prennent leur part à cette solidarité nécessaire. »

 

LOGO MJS 71

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




22 commentaires sur “« Crise des migrants – Ne pas fermer les yeux : agir ! »”

  1. dody1946 dit :

    la solidarité ça suffit messieurs les socialistes,les migrants ça suffit ,il n’y a plus que ça qui compte pour marquer la politique de vos amis au gouvernement.Les migrants ,qu’ils restent chez eux à défendre leur pays plutôt au’à se sauver.Si nos parents ou grands-parents avaient fait de même en 39/45 nous ne serions pas là aujourd’hui et la France serait rayée de la Carte.Cela ne plaira pas à tout le monde mais je dis tout haut ce que certains pensent tout bas

    • talaouano dit :

      vous parler de 39/45!!!!! Je ne sais pas si vous êtes au courant mais la libération de la France on le doit surtout aux étrangers, alors avant de dire beaucoup de bêtises réviser votre histoire dans les livres écrit par les historiens français……avec les résistants, merci aux Américains, anglais, Russes, légions etrangeres, tirailleurs nord africains…
      vous avez la mémoire courte, il faut savoir AUSSI aider les autres, ces gens qui fuient leurs pays ne le font pas de gaieté de cœur, imaginez vous quitter la France car vous risquez de mourrir vous et votre famille, ne seriez vous pas heureux que l’on vous aide ainsi que votre famille?

  2. Kriss71450 dit :

    Arrêter de surfer sur les larmes de nos citoyens face à ce drame, tous les jours des milliers d’enfants meurent dans le monde de sous nutrition, de coups, de maladies non soignées, de devoir travailler…votre gouvernement qui se dit socialiste accentu tous les jours les inégalités en France et en Europe , vous faites parti du système, cassé les droits acquis des peuples et vous venez nous dire d’accueillir les réfugiés, ils doivent se soulevés dans leur pays contre la tyrannie des politiciens et autres privilégiés qui les exploitent le mal porte un nom : CAPITALISME ou quand l’argent et le pouvoir sont au coeur d’un dispositif bien rodé pour opprimer les masses, on voit le résultat, la fuite n’est pas la solution, le combat à mener est sur place.Vous en êtes aussi responsables que ceux que vous dénoncez.

  3. etdonc dit :

    etdonc

    je rejoins Dody, dans son point de vue , çà peut choquer , c’est vrai , la situation est triste c’est sûr, mais pouvons nous assumer tous ceux qui entrent chez nous Je dis non , déjà assez de problèmes à résoudre dans ce pays et c’est pas en acceuillant tous ces gens que çà va arranger la situation de la France
    Et alors pourquoi avons nous fait l’europe , si c’est pour acceuillir des gens qui n’en font même pas partie L’europe c’est pas l’orient
    Quand à cet enfant qui est exposé par tous les médias , c’est bien sa famille qui l’a conduit ou il a été trouvé mort , on marche sur la tête Mais bien sûr on interroge que ceux qui sont pour , pour culpabiliser ceux qui sont contre n’est ce pas

  4. ptiloup71 dit :

    la solidarité,c’est bon,y en a marre,on a déjà plus de travail et quand on en a,on n arrive plus à boucler les fins de mois,à se nourrir correctement , et eux vont arriver en France et on va tout leurs donner,logement,aide,y en a marre,qui se mobilise pour les SDF qui meurent tout les ans dans la rue,personne et surtout pas les partis politique de tout bord.

  5. corso dit :

    L’europe et ses pays bientôt seront repeuplés par les migrants……

  6. talaouano dit :

    J’ai honte de vos commentaires!!!! Pauvre de notre race humaine

    • visiteur dit :

      +1

      Ca donne des leçons d’histoires en oubliant la période la plus proche de celle-ci, il n’y a pas que 39-45, il faut voir plus prêt avec la guerre d’Irak et ces régimes renversés à cause du pétrole.
      d’où cette question: et si on assumait nos conneries faites là-bas?

    • mines71 dit :

      Bien dit…bah les gens qui ont ce genre de commentaires, s’en foutent des migrants…sont plus intéressés par leur nouveau smartphone, leurs vacances, et leur nouvel écran plat, chacun ses priorités…Honteux que des gens puissent être autant égoïstes, surtout dans une ville ouvrière comme Montceau. Pour mémoire, que serait notre ville sans les immigrés Polonais, Maghrébins, Turcs, Italiens, Portugais etc?pas grand chose…

  7. corso dit :

    Messieurs les jeunes socialistes, vous vous y connaissez parfaitement je vois. Pour votre information, un extrait du site du gouvernement…..

    Les réfugiés bénéficient de droits sociaux équivalents à ceux des nationaux.
    Les réfugiés suivent une formation civique ainsi que, le cas échéant, une formation linguistique, une session d’information sur la vie en France et un bilan de compétences professionnelles.
    Les réfugiés peuvent accéder au marché du travail dès l’obtention du récépissé portant la mention « reconnu réfugié ».
    Les réfugiés de plus de 25 ans peuvent bénéficier du revenu de solidarité active (RSA) dès l’obtention du statut, sans condition de résidence de 5 ans en France (article L. 262-4 du code de l’action sociale et des familles, CASF).
    Les réfugiés peuvent bénéficier des prestations familiales dès l’obtention du récépissé portant la mention « reconnu réfugié » (articles L. 512-2 et D. 512-1 du code de la sécurité sociale).
    Les demandeurs d’asile admis au séjour au titre de l’asile sont affiliés à la couverture maladie universelle (CMU) de base dès les premières démarches de demande d’asile. Cette affiliation est ensuite conservée aux réfugiés. Lorsqu’ils accèdent à un emploi, ils sont affiliés au régime général de la sécurité sociale.
    Les réfugiés peuvent avoir accès au logement social sous réserve de la production du récépissé portant la mention « reconnu réfugié » et sous condition de ressources. Les aides personnelles au logement peuvent être obtenues selon les mêmes modalités que les prestations familiales. Par ailleurs, les réfugiés bénéficient des prestations liées au droit au logement opposable. Enfin, ils peuvent, dans certaines situations de vulnérabilité particulières, accéder aux centres provisoires d’hébergement (CPH).

    • catalogne dit :

      Et c’est quoi le problème ? Cessez ces arguments fumeux présentant ces réfugiés comme de futurs profiteurs sur le dos des « vrais » français. Si ces gens migrent au péril de leurs vies, c’est d’abord pour échapper à des régimes politiques et des systèmes économiques que nous avons toujours soutenu depuis la colonisation et que nous avons aidés non pas à se développer mais à se corrompre.

      • corso dit :

        Au cas ou vous ne seriez pas au courant, la france cumule plus de 2000 milliards d’euros de dettes….. Mais vous avez certainement raison de penser qu’on est plus à ça prêt….. Telle est notre vocation pour vous? Nous sommes donc un pays « social » où l’on doit tout donner et ainsi aller de plus en plus au fond du gouffre. Voilà l’héritage que nos enfants auront…..

  8. Daniel Z dit :

    Ouvrir les yeux !
    Comment ne pas être écœuré devant le martyre qu’endurent ces humains… Mais pourquoi se limiter aux migrants ?

    Agir dites vous ?

    La solution ne passe pas par l’arrivée sur une Terre promise !
    L’exemple semblerait montrer qu’à terme les migrants deviennent des colonisateurs…..

    La solution consiste à ce que les autochtones prennent en mais leur avenir non ?

    Je propose que donc les jeunes socialistes partent combattre les forces qui oppressent ces populations.

    Amitiés

    • visiteur dit :

      comme l’ont fait les américains, les canadiens, les algériens et les anglais pour nous. C’est vrai qu’on aurait pu prendre notre avenir en main également au lieu de les ennuyer à venir nous sauver.

      • Daniel Z dit :

        Je souscris totalement à votre réponse, Visiteur.

        Si nous n’avions pas accordé crédit aux politiciens de l’époque, la 2ieme n’aurait peut être pas été possible….
        Mais de lâcheté en renoncement….. (et aujourd’hui?)

        J’ai toujours eu des doutes sur la sincérité des motifs concernant nos interventions extérieures, ou celles des autres.
        Ce qui n’enlève rien à ceux qui se sont sacrifiés pour un idéal qu’ils croyaient humaniste …

        Je ne suis pas critique vis à vis de ceux qui rejettent les migrants.
        Nombre de nos concitoyens sont en grande difficultés et ont peur de l’avenir.
        Nous devons les comprendre car ils expriment le mal être qui fait que notre taux de suicides est très élevé, sans parler des maladies psychosomatiques….

        Pour moi, un seul problème, les « politiciens », totalement incapables d’anticiper, mais toujours en vedettes, après coup, pour nous dire ce qu’il faudrait faire.

        Amitiés

        • catalogne dit :

          On peut avoir des problèmes financiers et/ou somatiques sans tomber dans un raisonnement qui sent le rance. De +,les politiciens que vous critiquez ont été élus par les citoyens de ce pays y compris par ceux qui ont les problèmes que vous évoquez.

          • Daniel Z dit :

            C’est bien ce qui me navre, Catalogne.

            Ceux que je sais en difficultés ne vont plus voter, et depuis longtemps, ayant perdu la foi en notre capacité à « changer les choses ».

            Pour les autres, peut on dire que « Commettre une erreur est humain, persévérer dans l’erreur est diabolique….. » ?

            Quand à tomber dans les raisonnements rances, comment pouvons nous évaluer la logique de personnes dans le malheur ?
            Comme vient de l’écrire un avocat célèbre,  » Personne ne dit que ce n’est pas raisonnable de partir de Turquie avec deux enfants en bas âge sur une mer agitée dans un frêle esquif.  »

            Nos interprétations des faits ne valent que pour nous non ?

            Amitiés

  9. gilbert71 dit :

    le problème n’est pas là , c’est l’ei et si l’on ne fait rien la-bas on sera à notre tour migrant quitter son pays en guerre c’est déserter et laisser faire aux autres la guerre . à eux de se prendre en main ,là oui on peut les aider

  10. catalogne dit :

    Pour DANIEL Z, l »avocat en question est une petite girouette médiatique dont le commentaire ne fait pas honneur à sa filiation. Ses parents ont lutté toute leurs vies et luttent encore pour faire condamner les crimes de guerre nazis . Lui préfère les sirènes people et sa réflexion est à la hauteur de sa probité, égale à zéro. Quant à CORSO,je voudrais simplement lui dire que la france compte + de 65 Millions d’habitants et que le problème des migrants( qui concerne l’ensemble des pays européens) ne représente que 1% de notre brave population française, et donc n’est qu’une goutte d’eau sur le plan financier.

    • Daniel Z dit :

      Bonsoir Catalogne.

      Sur l’avocat, que j’ai cité car notre société apporte une attention particulière aux « peoples »,de votre avis.
      Ce qui n’empêche pas l’analyse de sa remarque, à savoir que pour ceux qui sont extérieurs au problème, les comportement paraissent (et sont ?) irrationnels.

      J’apprécie vos remarques et vous lis avec plaisir.

      Amitiés

  11. jean montceau dit :

    Que faites vous de votre charité chrétienne, messieurs d’extrème droite?

    • catalogne dit :

      Le pb avec l’extreme droite et une partie de la droite dure, c’est qu’ils sont fans de la famille HASSAD et que leur charité chrétienne n’est pas inspirée par les évangiles mais plus par l’intégrisme le plus rétrograde et l’esprit des  » croisés « contre les mécréants.