Autres journaux :


jeudi 17 septembre 2015 à 17:56

« Position sur l’immigration » (Politique)

La position de Christian LAUNAY, conseiller Régional de Bourgogne !



« Depuis quelques mois notre Pays est confronté à une accélération sans précédent de l’immigration massive et incontrôlée.

 

Pour quelques véritables réfugiés, ce sont des centaines de milliers de clandestins qui cherchent à rejoindre notre continent pour des raisons strictement économiques et sociales.

 

La motivations du père de l’enfant noyé en méditérranée en est une preuve emblématique puisque cet homme souhaitait venir en France pour bénéficier de oins dentaires.

 

Jean-Pierre Chevenement avait rallié, en janvier 1991, la position de Jean-Marie Le Pen qui, opposé à l’intervention militaire en Irak, avait prédit qu’en ruinant cet état, les agresseurs allaient ouvrir la boîte de Pandore. C’est fait ! Depuis c’est le chaos, pour la population, avec son cortège de misères et de persécutions à l’encontre de minorités religieuses , dont principalement les chrétiens.

 

Les présidents, Mitterrand en Irak, Sarkozy en Lybie, Hollande en soutennt Al Nosra en Syrie ont, de fait, une responsabilité directe dans le chaos actuel et les morts tragiques.

 

Et les uns et les autres essaient de dédouaner de leurs fautes, en faisant subir aux Français une intense campagne médiatique déstinée à les apitoyer ou à les culpabiliser. Vous-même, dans votre propos introductif, vous le faites en évoquant les vingt-cinq personnes ayant péri noyées hier, mais ces morts c’est vous qui les avez causées. Et ce n’est pas aux Français de subir les conséquences de vos fautes.

 

Les Bourguignons déjà frappés par le chomage et la pauvreté s’opposent formellement, comme 65% de nos compatriotes, à la présence invasive et ruineuse de centaines de milliers de clandestins.

 

Il n’y a que 600 mais qui avec l’aval du gouvernement veulent faire, pour des raisons pas toujours « avouables », de l’accueil une priorité nationale.

 

Chacun sait pourtant que la majorité des passeports dits « Syriens » sont des faux. Chacun sait que 90% des supposés réfugiés politiques sont des hommes de 18 à 35 ans, musulmans qui profitent de notre lâcheté et de notre laxisme pour s’installer en Europe.

 

Pourquoi donc d’ailleurs, soi-disant menacés ces très jeunes hommes ne participent-ils pas à la défense de leur pays ?

 

 

Pourquoi ces soi-disants régiés ne sont-ils pas accueillis dans des pays frères : En Arabie-Saoudite, au Koweit, au Quatar, à Bahreim ou au Emirats Arabes Unis, où pourtant l’argent du pétrole coule à flot.

 

C’est étonnant. Il y a parfois des raisons de penser que la théorie du complot n’est pas une totale ineptie.

 

Face à ce déferlement, à cette invasion, nos gouvernants ne maîtrisent rien.

 

Monsieur le Ministre, en serrant le point, essaie de se rassurer ou de se convaincre, en affirmant que les déboutés du droit d’asile seront « je cite » reconduits à la frontière. Mais quelles frontières : Les Pyrennées ? Le Rhin ? Les Iles Grecques ? De qui se moquent-ils ?

 

Il n’y a plus de frontières.

 

Pierre Joxe ancien Ministre de l’Intérieur, a d’ailleurs reconnu récemment dans un quotidien que la dissolution des frontières au profit de l’Espace Schengen avait été, je cite : « une terrible erreur » . C’est bien de le reconnaître aujourd’hui, mais il eut été honnête de sa part de constater que le Front National, seul et contre tous, s’était opposé à la disparition des frontières nationales.

 

Avant que les évènements que nous vivons ne dégénèrent tragiquement, il faut d’urgence mettre fin à Schengen, retirer de notre droit la possibilité de régulariser des clandestins, en expulser la plupart, abolir le droit du sol et supprimer toutes les incitations sociales et médicales à l’immigration. Le travailleur immigré a cédé depuis longtemps la place à l’allocataire immigré.

 

Si les Français doivent se culpabiliser, c’est d’avoir porté au pouvoir une classe politique aussi incapable qu’imprévoyante. Ils doivent maintenant se mobiliser pour restaurer leur indépendance économique, leur souveraineté politique et préserver leur identité culturelle. »

 

Christian LAUNAY

 

Conseiller Régional de Bourgogne

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




21 commentaires sur “« Position sur l’immigration » (Politique)”

  1. catalogne dit :

    Vous ne pouvez pas la mettre un peu en veilleuse cette haine qui suinte de tous vos textes. Je ne vous souhaite pas d’avoir un jour besoin de la fraternité d’autrui.

  2. virginie85 dit :

    hé oui….désolée pour certains mais ce n est que la vérité……c est vrai que de nos jours la vérité va bientot devenir un délit……

  3. Daniel Z dit :

    « Si les Français doivent se culpabiliser, c’est d’avoir porté au pouvoir une classe politique aussi incapable qu’imprévoyante »

    Totalement de cet avis.

    Amitiés

  4. Cyrille71300 dit :

    Je ne pense pas que la France, et même l’Europe soit dans la capacité de recevoir des réfugiés, vu la crise actuel de l’économie, il me semble que la meilleur solution aurait été avec l’ONU de faire pression sur la Syrie, et pourquoi pas envoyer les casques bleu afin que la guerre cesse.

    Franchement, qui l’Europe est en train d’aider ?
    Pour ma part, je pense que nous faisons une grosse erreur, car l’Europe lance un signale fort aux passeurs qui profitent de la situation pour faire payer des milliers d’euro pour un voyage ou le danger est perpétuel…

    Maintenant imaginez vous dans un pays à des milliers de km de vos familles, un pays qui n’a pas du tout la même langue, pas la même culture, et qui n’a pas la même religion….
    Franchement, il me semble que l’Europe n’est pas un territoire approprié pour eux.

    Bien entendu il faut aider ces gens, mais pas en les obligeant.
    C’est normal de venir en aide à autrui, mais pas comme ça.

    Maintenant, chacun pense ce qu’il veut, mais quand je vois que l’on ne fait rien pour les SDF ; toute nationalités confondues ; en France, et que l’on veut donner un logement à quelqu’un qui vient de l’extérieur, il me semble que les politiques marchent un peu sur la tête.
    Cyrille.C

    • catalogne dit :

      Parce qu’en EUROPE, on a UNE religion?

      • Cyrille71300 dit :

        En Europe, il me semble qu’il y à une grande majorité de chrétien non ?
        C’est vrai que les autres religions sont représenté, mais que vous le vouliez ou non la religion d’origine de l’Europe est la chrétienté.

        • catalogne dit :

          vous avez une cluture proche du néant, mon pauvre ami. La chrétienté fait parti de l’histoire de la France et de l’Europe mais pas plus que la religion musulmane qui a dominé l’ESPAGNE et une parti de la France pendant des siècles. De plus, le catholicisme aujourd’hui est largement minoritaire dans notre pays et sa pratique occasionnelle par la plupart des français relève plus du folklore que d’une croyance réelle.

          • montcellienbis dit :

            c’est n’importe quoi relisez vous avant d’écrire de telles âneries et renseignement vous sur le nombre de chrétiens par rapport à celui des musulmans en FRANCE
            j c rey

        • jean montceau dit :

          Monsieur, vos histoires de religions me font honte pour mon pays. Il me semble que le but est de sauver la vie d’êtres humains et non pas de conforter telle ou telle religion. Pour votre gouverne, je suis athée et celà me permet d’aimer mon prochain. Faites de même avec vos dieux.

  5. misha dit :

    Pourquoi personne ne répond à cette question ?

    Pourquoi ces soi-disants réfugiés ne sont-ils pas accueillis dans des pays frères : En Arabie-Saoudite, au Koweit, au Quatar, à Bahreim ou au Emirats Arabes Unis et je rajouterai en Algérie, au Maroc ?

    Vu que leur religion est l’islam, ils seraient plus à l’aise dans un de ces pays, à moins que dans ces pays cités ci-dessus il n’existe pas d’aide financière, comme la CMU, l’APL, la CAF etc…..le reste sur internet recherchez demandeur d’asile.

    • Cervantes dit :

      Effectivement mais sans doute encore plus complexe, on est rentré très maladroitement depuis quelques années dans des conflits qui n’étaient pas les nôtres, on les a transformés maintenant en bourbiers, en véritable conflit de civilisation et à vrai dire, on ne sait plus qui tire vraiment les ficelles aujourd’hui, les USA, les technocrates européens, le Qatar,…..?. On connait à coup sûr, les dindons de la farce, les peuples de ces pays eux même et nous.

      • Daniel Z dit :

        Nous ne nous sommes pas limiter à rentrer dans des conflits.
        Nous avons colonisé la planète et nous y avons imposé nos philosophies.
        Ce qui se passe aujourd’hui, et, plus grave, ce qui pourrait bien se produire demain n’est que le reflet des travers de l’humain.
        Somme toute, un phénomène naturel ?

        Amitiés

      • Cyrille71300 dit :

        Il est vrai que les pays musulman seraient les plus approprié pour recevoir ces gens en détresse, mais il semble que ces pays n’en veuillent pas, il y a certainement des raisons non ?

        Ce qui me révolte c’est que tout le monde pense rendre service à ces pauvres gens…
        Si on voulait leurs rendre service, on ferait cesser cette guerre qui coûte la vie à des centaines d’innocents.

        Catalogne, seriez vous prêt à donner votre salaire à ces gens ?

        Savez vous que l’argent qui leur sera donné sera de l’argent en moins pour aider des français en difficultés financière ?
        (Quand je dis français, je parle des habitants de France, de toutes origines et religions.)

  6. jyton dit :

    Citation de Céline PINA du PS:

    Trois mots reviennent souvent dès que l’on évoque le massacre perpétré à Charlie Hebdo: “Pas d’amalgames!” Je comprends cette nécessité mais une telle injonction ne sera possible que si elle ne s’opère pas au prix d’un déni. Bien sûr que faire l’amalgame musulman égale terroriste serait un désastre, mais nier le fait que des courants obscurantistes exercent une pression de plus en plus forte sur la communauté musulmane, que ces courants gagnent du terrain, que certains jeunes et moins jeunes sont fascinés par la violence et la brutalité de Daesh et que leur rapport à la religion les amène à rejeter des éléments fondamentaux de notre contrat social (égalité femmes/hommes, laïcité, liberté d’expression) serait pire encore

  7. marius8 dit :

    Voilà ce qui nous attend avec ce patriotisme de pacotille triste époque. Dans un passé pas si lointain certains avec des idées pas très éloignées du .. prônait la persécution des Tsiganes, des juifs des communistes des handicapés aujourd’hui ce sont les réfugier qui fuit la guerre et les Musulmans en particulier Monsieur vos idées nauséabondes me font vomir. J’épère de tout cœur que les électeurs auront la bonne idée de rejeter le parti dont vous êtes un fervent supporter qui n’apportent que haine et division