Autres journaux :



samedi 21 octobre 2017 à 03:06

Montceau : le poing levé contre la main tendue

Nouvelles images, nouveaux regards sur le Front populaire



 

 

L’association Demain Montceau  a organisé ce jeudi 19 octobre, à l’Hôtel Nota Bene, une conférence-débat autour de l’exposition « 1936 : Nouvelles images – Nouveaux regards » et du livre de Jean Vigreux, « Histoire du Front populaire – L’échappée belle ».

 

 

Historien, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Bourgogne, directeur de la Maison des Sciences de l’Homme et également membre du Conseil scientifique de l’IHS-CGT, Jean Vigreux a proposé une visite commentée des 15 panneaux de l’exposition. Il a retracé les grands moments du Front populaire. En s’appuyant sur de nouvelles archives, il a fait revivre cet «événement mythique, voir mythologique, inscrit au panthéon des gauches ».

 

Le Front populaire a pu se constitué par une alliance des partis politiques divisés depuis 1920 (socialistes, communistes, radicaux). Il puise ses racines dans un vaste mouvement de comités locaux qui relie des syndicats, des associations, des acteurs singuliers et collectifs, face à une crise totale sans précédent : crise économique et sociale, crise politique, crise morale face au danger fasciste. »

 

 

Au-delà du mythe et des réalités propres à cette période très particulière des années 30, le Front populaire peut-il donc donner des clés au citoyen pour comprendre son présent et l’aider à préparer l’avenir ? C’est ce débat que Demain Montceau souhaite impulser et instaurer.

 

L’association, qui regroupe des élus et soutiens de l’actuelle opposition à la majorité municipale de Montceau, se donne pour ambition d’organiser régulièrement des temps de réflexion de ce genre.

 

« Dans cette période de grande confusion politique et idéologique, il semble plus que jamais nécessaire de redonner du sens mais aussi des outils pour comprendre et agir à toutes celles et tous ceux qui veulent redevenir acteurs de leur vie, qui veulent se (ré)engager dans l’action, localement, à la base et pourquoi pas, à terme, créer « une université populaire » ou une autre dénomination à Montceau et dans le Bassin minier qui serait un outil de remobilisation. », conclut Eric Commeau.

 

J.L Pradines

 

 

 

fr 20101717

 

 

fr 2010174

 

 

 

 

FR 201017

 

 

 

fr 2010175

 

 

 

 

 

fr 2010171

 

 

 

fr 2010177

 

 

 

 

fr 2010172

 

 

 

 

fr 2010173

 

 

 

 

 

 

fr 2010176

 

 

 

 

 

fr 2010178

 

 

fr 2010179

 

 

 

fr 20101710

 

 

 

fr 20101711

 

 

 

fr 20101712

 

 

 

fr 20101713

 

 

 

fr 20101714

 

 

 

fr 20101715

 

 

 

fr 20101716

 

 

 

 

 

fr 20101718

 

 

 

fr 20101719

 

 

 

fr 20101720

 

 

 

fr 20101722

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




4 commentaires sur “Montceau : le poing levé contre la main tendue”

  1. roussillon dit :

    Quand la culture est au rendez vous, peu importe la couleur de son étendard, n’est ce pas ?
    Le rappel de notre patrimoine historique sur fond de qualité étaient bien présents ce soir là !

  2. MicMont dit :

    Bonjour,

    Nous avons passé une soirée infiniment enrichissante en compagnie du passionnant – et passionné – Jean Vigreux, mettant en lumière les tenants et les aboutissants de cette période charnière de l’histoire, exposant les personnages et les événements masqués par les clichés de nos manuels scolaires.
    Un moment fort sympathique, partagé en toute convivialité, qui ne demande qu’à être renouvelé…

    Merci à Jean Vigreux pour sa participation amicale et bravo aux organisateurs ! :-)

    Cordialement,
    MicMont

    • MicMont dit :

      P.S. : Une main tendue étant une offre d’aide et le poing levé ayant été brandi pour s’opposer au salut fasciste, j’aurais plutôt titré l’article : « Le poing levé contre le bras tendu ».
      Mais je suis certain que les lecteurs auront rectifié d’eux-mêmes.

      Re-cordialement,
      MicMont

  3. MT71 dit :

    Très bonne initiative de cette Association. En dehors de toute considération politique, l’aspect historique de cette exposition est bien montré par le choix des documents.
    Jacki Talpin