Autres journaux :



mercredi 5 décembre 2018 à 07:49

« Intention de notre gouvernement, gilets jaunes… »

Un lecteur réagit...






Un lecteur « réagit » à l’actualité du moment :

 

 

« Suite à tous les événements qui secouent notre pays, j’avais envie de réagir, dans l’ensemble à l’intention de notre gouvernement .

 

 

Les gilets jaunes expriment depuis plusieurs semaines un combat, juste et loyal, populaire, qui touche l’ensemble des classes, de l’ouvrier au chômeur, du patron à l’artisan, la plupart d’entre nous sont plus ou moins concernés par ce sujet .

 

 

La hausse du carburant, qui sans mauvais jeu de mots, a provoqué l’étincelle de ce feu couvant, a réveillé la colère d’un peuple, qui a répondu à la surdité brutale et inaltérable d’un gouvernement se sentant intouchable, parce qu’élu …

 

 

Les exactions commises en marge de cette colère sont inexcusables, qu’elles touchent les hommes, les symboles, les gardiens de la république dans son sens le plus large …

 

 

Et pourtant, face au grondement du peuple, plus sourd encore, pire, garder le cap, coûte que coûte !

 

 

Comment n’avez vous pas pu entendre ? Car outre le carburant, élément déclencheur, il y a l’eau, l’électricité, le gaz, la hausse moyenne des produits de première consommation, la nourriture plus simplement mais connaissez vous le prix moyen des courses d’une famille, qu’elle que soit sa composition ? Ah oui, j’oubliais que l’outil statistique est là pour prendre le relais de la méconnaissance de la vie quotidienne du peuple . Ajoutez y à celà le prix des études des enfants, loyers et transports compris ! Certes, il y’a l’APL, que vous n’avez pas non plus oublié de diminuer !

 

 

Vous avez mis en place la suppression des impôts locaux, effort louable, mais c’est aussi celui qui finance en partie nos écoles, nos crèches, toutes les infrastructures du quotidien, était ce vraiment la bonne solution pendant que l’augmentation rapide de la CSG plombait déjà le quotidien de beaucoup d’entre nous ?

 

 

Vous avez supprimé l’ISF, dont acte, mais en contrepartie, les contribuables concernés ont ils fait l’effort de réinvestir une partie du cadeau fiscal dans la consommation et dans la production de notre pays ? Je l’espère sincèrement .

 

 

Vous aviez fait de votre élection celle de la société civile, issue du plus grand nombre, mais parmi les vôtres, des voix se sont exprimées ces derniers jours, parce qu’ils ne comprenaient plus votre politique, votre surdité, car c’est bel et bien le mot .

 

 

Il est dommage et dommageable que le pays ai eu à subir tous ces évènements et qu’ils vous aient fallu autant de temps à réagir, vous avez fait un premier pas, je ne suis personne pour vous dire d’écouter, mais à défaut vous pourriez au minimum entendre et surtout comprendre pour que l’annonce faite aujourd’hui d’une suspension provisoire de la hausse des taxes, ne cristallise pas à nouveau les rancoeurs dans les semaines et les mois à venir » .

 

 

 

 

savoir-0212162

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




4 commentaires sur “« Intention de notre gouvernement, gilets jaunes… »”

  1. grand dit :

    Bonjour , Monsieur , bravo , très bien résumé et très bien dit , belle analyse !

  2. copernic dit :

    Bravo pour cet article !
    Trois remarques cependant : M.Macron était loin d’être majoritaire, son score ne représente qu’une petite partie des votants. Évidemment, il aurait mieux valu que chacun de nous utilise les urnes pour se faire représenter correctement. Malheureusement, par lassitude, ou par méconnaissance politique, les votes ont donné ce résultat déplorable. Le vote est un droit, certes, mais pour moi, il est aussi devoir.
    Ma seconde remarque concerne ce moratoire de six mois sur les taxes. Ce gouvernement (qui nous prend trop souvent pour ce que nous ne sommes pas) pense de cette façon aplanir la révolte ; j’espère très sincèrement que tel ce ne sera pas le cas. À moins que ce recul ne fasse finalement que mieux « sauter » ceux qui, je cite (car je me souviens du discours de M.Macron avant son élection) nous « gouvernent avec amour » ?
    Ma dernière remarque concerne la fin de votre texte. Ne dites pas s’il vous plaît que vous n’êtes « personne »car chaque être humain mérite d’avoir sa place sur terre ; chaque personne en vaut une autre, quelle qu’elle soit, quel que soit son métier, son origine, sa culture. Vous êtes donc « quelqu’un » et ce que vous dites le prouve ! Bravo et merci !

  3. LibEgFra dit :

    Bonjour messieurs (même si l’on n’est pas d’accord, il est normal que la courtoisie demeure)
    Bel article mais je souhaite quand même apporté quelques éléments que les gilets jaunes ont complètement oubliés (mais cela est courant quand on ne veut pas voir la réalité)
    Vous avez oublié dans votre bilan :
    • la suppression des charges salariales (un précédent article d’un lecteur avait état de l’augmentation des salaires (ce n’était peut-être pas assez important mais cela représentait environ 130 euros par an pour une personne payé au SMIC)
    • L’augmentation du smic horaire au 1er Janvier combiné à l’augmentation de la prime de précarité fait que le SMIC horaire augmentera en net (pas brut) de 3% soit environ 35 euros par mois (420€ par an ) car le SMIC est à 1450€ brut soit 1149€ net (je ne dis tjrs pas que cela est suffisant)
    • L’électricité et le gaz font partie eux aussi du moratoire
    Derniers points de contradiction :
    • Suppression des impôts locaux : ceux-ci sont compensés par l’état mais certains maires (indélicats) ont décidés de ne pas jouer le jeu et d’augmenter leur part municipale (on ne peut pas systématiquement attribuée toutes les hausses à l’état)
    Un point de convergence ; la suppression de l’ISF dont les résultats ne m’ont pas marqués (Réinvestissement), je pense que c’est une erreur qui devrait être modifiée rapidement.
    Je pense que certains gilets jaunes devraient essayer de se structurer, s’ils veulent éviter d’être rattrapé (mais je crois bien que c’est trop tard) par les partis extrêmes qui ne font que mettre de l’huile sur le feu.
    Cordialement

  4. moijedisca dit :

    également d’accord , sauf la fin! car ne donnez pas raison à Macron qui nous traite de rien, c’est lui le rien, il s’en apercevra aux prochaines élections!