Autres journaux :



vendredi 5 juin 2015 à 05:31

Montceau-les-Mines

Réunion du groupe d'expression du SAVS et du SAMSAH 



 

Ce mardi en fin d’après-midi, le Service d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS) et le Service d’Accompagnement médico-social pour adultes handicapés des papillons blancs (SAMSAH) organisaient un groupe d’expression rue Beaubernard à Montceau-les-Mines en compagnie du Docteur Dubreuil, médecin coordinateur, de Charlotte Colas du Pôle Santé de Montceau-les-Mines et de deux formateurs de la Croix Rouge.

 

C’est d’ailleurs à la demande des adultes accompagnés que la thématique de ce groupe d’expression a été choisi. Ils avaient préparé plusieurs questions destinées au Docteur Dubreuil et avaient requis la présence de la Croix Rouge afin d’apprendre la démarche des premiers secours.

 

Le SAVS et le SAMSAH, des services d’accompagnement des adultes handicapés

 

Situés tous les deux rue Beaubernard, ces organismes ont pour objet d’accompagner des adultes en situation de handicap et ce dès l’âge de 20 ans.

Ces personnes vivent généralement dans des appartements de droit commun ou en famille (couple avec ou sans enfant).

 

Dans le cas du SAMSAH, le service est agréé pour 15 personnes adultes, se trouvant en situation de handicap, avec un état de santé nécessitant un accompagnement spécifique (troubles psychiques, addictions, atteintes somatiques invalidantes etc.). Le service accueille peu de personnes travaillant en ESAT.

Les services d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés (SAMSAH) ont pour vocation, dans le cadre d’un accompagnement médico-social adapté comportant des prestations de soins, d’assurer des missions contribuant à la réalisation du projet de vie de personnes adultes handicapées. Les SAMSAH prennent ainsi en charge et accompagnent des personnes adultes handicapées de façon permanente, temporaire ou selon un mode séquentiel, sur décision de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées.

Les prestations sont délivrées au domicile de la personne ainsi que dans tous les lieux où s’exercent ses activités sociales, de formation, y compris scolaire et universitaire et ses activités professionnelles, en milieu ordinaire ou protégé et également dans les locaux du service.

 

Pour le SAVS comme pour le SAMSAH, le secteur d’intervention est limité à 25 km autour de Montceau-les-Mines.

 

L’une des missions majeures du SAVS constitue l’évaluation des besoins à accompagner. Il intervient sur notification de la Maison Départementale des Personnes Handicapées, en fonction des besoins de la personne. L’accompagnement dure de 1 à 5 ans renouvelable. Après un bilan tous les 6 mois, les objectifs du suivi peuvent être revus. De plus, le SAVS fonctionne suivant un système de libre adhésion de la personne accompagnée.

Par ailleurs, le SAVS intervient même au domicile des personnes.

 

Parmi ses missions, on retrouve également celle de favoriser l’expression. Et en effet chaque année, à trois reprises, un groupe d’expression se réunit. Les personnes accompagnées ont alors la capacité de s’exprimer sur le fonctionnement des services et des besoins.

 

On l’aura compris, le rôle du SAVS est de contribuer à la réalisation du projet de vie de personnes adultes handicapées, par un accompagnement adapté favorisant le maintien ou la restauration de leurs liens familiaux, sociaux, scolaires, universitaires ou professionnels et facilitant leur accès à l’ensemble des services offerts par la collectivité.

 

 

 

Enfin, le SAVS est agréé pour 30 places et comporte une équipe éducative constituée d’un éducateur spécialisé d’une conseillère Économie Sociale et Familiale (ESF).

 

 

 

Un groupe d’expression intéressé par la santé et les premiers secours

 

Ce mardi, le groupe d’expression avait choisi de poser plusieurs questions au Docteur Eric Dubreuil sur la santé et les premiers secours.

Ces questions ont reçu des réponses simples et pourtant efficaces.

 

 

Ainsi les participants ont questionné le médecin : que mettre sur une plaie ? Que mettre dans une trousse des premiers secours ? Comment gérer un saignement de nez ? Quels sont les numéros d’urgence ? Que faire en cas d’épilepsie ?

 

 

 

S’agissant de la désinfection des plaies, le médecin a rappelé que l’utilisation de béthadine supposait qu’il n’y avait pas d’allergie à ce produit de la personne soignée. Le Docteur Dubreuil a aussi conseillé d’éviter d’acheter les trousses de secours toutes faites en supermarché ou en pharmacie, mais de la faire soi-même en fonction des propres besoins du foyer.

 

 

Il a également préconisé de ne retenir qu’un seul numéro de téléphone pour contacter les secours : le 15.

 

 

Ce sont ensuite les services du SAMU qui sauront contacter les services compétents nécessaires au traitement de la situation : police ou pompiers si nécessaire.

 

 

 

Les réponses du médecin ont laissé place à l’intervention de deux formateurs de la Croix Rouge, qui ont rappelé le protocole des gestes de premiers secours : protection, alerte, secourir.

 

 

 

Puis ils ont montré comment réaliser la position latérale de sécurité (PLS) sur des personnes inconscientes, mais respirant encore.

 

La séance du groupe d’expression a pris fin à l’issue de cette démonstration.

 

 

 

Pour plus d’informations sur les démarches et les services du SAMSAH et du SAVS, vous pouvez les contacter ici :

SAMSAH : Tél. 09 61 01 74 92 ou par mail samsah@pbbm.fr

SAVS : Tél. 03 85 58 43 45 ou par mail savs.mo@pbbm.fr

 

 

 

Ces deux organismes assurent une permanence le lundi de 16h30 à 18h30.

 

 

 

Émilie Mondoloni

 

 

 

 

sante emilie 0406152

 

 

sante emilie 0406153

 

 

sante emilie 0406154

 

 

 

sante emilie 0406155

 

 

 

 

 

sante emilie 0406156

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer