Autres journaux :


mercredi 14 octobre 2015 à 06:24

Montceau-les-Mines

Je dors donc je suis



 

Les villes de Montceau-les-Mines, Saint-Vallier et Blanzy, le Conseil Départemental, la Caf, la sauvegarde 71, Bébés Plaisirs, le Ram intercommunal, l’AIAD, les services santé et d’action sociale de l’Education nationale, le REAAP, Kiwanis ont mitonné avec leurs services une journée du 7 novembre aux petits oignons.

 

 

 

Le 7 novembre de 10h00 à 18h00 aux ADJ (ateliers du jour) une journée d’enfer sur un thème paradisiaque : « je dors, donc je suis »

 

 

Si vous êtes bien éveillé, parce que vous vous êtes couchés tôt et avez bien dormi, tant mieux, mais les statistiques vous sont contraires. Les autorités qui veillent sur nos polochons et nos édredons sont formelles : moins 30%¨de déficit de sommeil pour les 15-19 ans, comme pour les parents d’ailleurs. 25% des 15 ans dorment moins de 7 heures alors qu’il en faudrait 9.

 

De plus une surexposition aux écrans multiples de plus de 4 heures par jour amènerait les adolescents à souffrir de problèmes sociaux, affectifs, d’anxiété.

 

 

Donc résumons, ils ont les yeux rouges et cernés, trainent des pieds, sont secoués de tics dans les bras et les mains, et en plus ils ne dorment pas assez.

 

Du coup au collège l’attention ressemble à un relevé sismique d’une course d’escargots.

 

 

Et cela, lorsque les médias en parlent, est vu de manière punitive, sans vraiment aider qui que ce soit. Les parents du secteur, lorsqu’ils se livrent sur le sujet, expliquent qu’ils ont beaucoup de mal à négocier le temps passé devant les écrans et à changer les habitudes d’endormissement. Quand ils n’y ont pas renoncé.

 

 

L’idée pour ce 7 novembre c’est de prendre le contrepied de cette façon de faire. Et pas n’importe comment, pas en se lançant dans des démonstrations et conférences universitaires et savantes.

 

 

Non ! Le ludique prend le pouvoir, la famille est concernée des plus petits aux parents en passant par les ados.

 

Cette façon de voir milite pour une journée ouverte aux familles, sur les familles et sur des manières d’apporter des solutions et des mettre en œuvre. C’est aussi un livre de recettes ouvert sur une prise de conscience et un faire autrement.

 

 

Le programme est conséquent, varié, pour tous les âges, toutes les thématique et ceci gratuitement aux ADJ et à la médiathèque.

 

 

Les villes de Blanzy sont dans les startingblock et vont s’investir dans la démarche, accompagner cette initiative, y participer pleinement. D’ailleurs les bibliothécaires de ces villes, celles de Perrecy-les-Forges et de Sanvignes aussi seront à la marmothèque de Montceau pour lire des contes et des histoires à 10h30 et à 14h00.

 

De plus toute la journée : expo et animation du petit train du sommeil réalisé par les assistantes maternelles du RAM. La rame du train ?

 

Pour Montceau, ce sont 5 Adjoints qui sont concernés et travaillent sur le sujet. C’est un dossier important qui, nous disent-ils, les mobilisent tous les 5 et les services concernés.

 

 

Nous développerons ces activités dans les jours qui viennent pour éclairer le public.

 

Ce qu’il faut savoir c’est que 5000 tracts vont être distribués dans les écoles et collèges dans une opération « distribution cartable ».

 

 

Le budget de cette manifestation est de 7000€ financés par la Ville de Montceau, la CAF, le REAAP, Kiwanis.

 

Blanzy et Saint-Vallier ont leur propres coûts et apporte une aide logistique et des mises à disposition.

 

 

L’attention est attirée sur la qualité du travail effectué par Miia illustratrice une graphiste du bassin minier (Mélanie Di Betta).

 

 

Bon couchons nous tôt pour être en forme le 7 novembre.

 

 

Gilles Desnoix

 


sommeil 1310153

 

 

sommeil 1310154

 

 

sommeil 1310155

 

 

 

 

sommeil 1310152

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer