Autres journaux :



mercredi 2 décembre 2015 à 08:28

Fiche santé 

La lithothérapie ou comment soigner avec...des cailloux !




Aujourd’hui nous vous proposons de débuter une série de fiches santé qui porteront sur des techniques alternatives à la médecine allopathique.

 

Les techniques ou disciplines auxquelles nous ferons référence sont sans doute connues de certains d’entre vous. Souvent, lors de salons, nous croisons des professionnels se présentant comme « énergéticiens ». Et l’on doit bien avouer que ce titre est bien obscure. Qui donc se cache derrière ce titre ? Et comment faire la différence entre les uns et les autres ?

 

emilie 0212153

 

C’est à ces questions que nous allons tenter de répondre au cours des prochaines fiche santé.

 

 

Pour cette fiche santé, nous nous sommes intéressés à la lithothérapie. Il paraît que les cailloux pourraient soigner. Pour mieux comprendre le phénomène, nous sommes allés à la rencontre d’une professionnelle « énergéticienne » travaillant selon cette technique.

 

 

Émilie Laure Mondoloni avoue elle-même que « le terme énergéticien est un peu fourre-tout et prête à confusion. Évidemment pour une personne dans un profond mal-être, cela peut sonner juste ! Mais c’est le miel qui attire les abeilles. Donc attention à ce qui se cache derrière ce titre. Quelles sont les formations de la personne qui se trouve en face de vous ? Si vous la sentez floue, ou que vous ne la sentez pas du tout, fuyez ! ».

 

 

Merci pour le conseil !

 

 

Alors c’est quoi la lithothérapie ?

 

 

 

Pour notre praticienne : « Le mot lithothérapie vient du grec ancien lithos qui veut dire « pierre » et therapeía qui veut dire « cure » c’est un dérivé du verbe therapévô « prendre soin de » et par extension soigner, traiter (traitement par la pierre). C’est une technique thérapeutique qui va utiliser les pierres pour retrouver un équilibre énergétique, émotionnel et psychologique.

 

 

Cette technique n’est pas nouvelle puisque les peuples d’Égypte, de Chine ou encore d’Amérique latine en connaissaient les vertus, pour ne citer qu’eux. »

 

 

Et d’ajouter : « Très concrètement, je travaille avec des pierres brutes ou polies, mais aussi avec des élixirs ou des huiles de cristaux ».

 

 

Ce ne sont donc pas de simples pierres visiblement.

 

 

Au cours d’une séance de lithothérapie, la praticienne pose des pierres au niveau des chakras (roues énergétiques) de la personne venant la voir. Mais elle explique bien que ces pierres ne sont pas choisies au hasard, mais en fonction des déséquilibres énergétiques de la personne. Avant de débuter sa séance, elle établit donc un bilan de la personne à l’aide d’un pendule et en discutant aussi avec elle.

 

 

Elle nous a aussi expliqué travailler avec les huiles de cristaux afin de réguler l’équilibre des méridiens.

 

 

On peut revenir en arrière un peu ? En quoi consistent chakras et méridiens ?

 

 

Émilie Laure Mondoloni explique : « Dans la tradition ayurvédique, les chakras sont décrits comme des roues énergétiques. Traditionnellement on en répertorie sept principaux. A ceux-ci sont rattachés plusieurs organes et aussi des troubles émotionnels et comportementaux possibles. Selon que les chakras soient en excès ou en déficit, des troubles sont observables chez la personne. Les méridiens quant à eux ont été notamment répertoriés par la médecine chinoise. On peut dire en quelque sorte qu’ils constituent une grille sur l’ensemble du corps. A chaque méridien, le fonctionnement de plusieurs parties du corps est rattaché. »

 

 

Évidemment on se demande comment cela peut fonctionner. Et la praticienne nous explique que ce sont les propriétés physico-chimiques et vibratoires qui permettent de bénéficier des propriétés des minéraux.

 

 

Ainsi si vous portez un bracelet ou un collier directement sur la peau, vous pouvez selon la praticienne, bénéficier des vertus des pierres. Mais si vous portez la pierre dans la poche, cela fonctionne aussi.

 

 

On peut même faire des cures d’élixirs de minéraux !

 

 

Une séance avec notre praticienne dure entre 1h et 1h30. Et on peut être fatigué les 3-4 jours qui suivent. Elle prévient que les problèmes ne disparaissent pas du jour au lendemain. Et que cela demande généralement plusieurs séances rapprochées voire même un suivi plus ou moins régulier selon les personnes.

 

 

Mais où s’est-elle formée ?

 

 

En recherchant sur internet, on a pu constater que de nombreuses formations existaient. Se valent-elles toutes ?

 

 

« Oui effectivement, ces dernières années, les formations en lithothérapie se sont multipliées. Et avant de partir bille en tête dans une formation, je me suis d’abord demandée ce que je voulais obtenir. Mon objectif n’était pas de connaître l’ensemble des minéraux existant sur la planète. Je laisse cela aux minéralogistes qui font cela très bien. Mon objectif était de connaître les vertus des principales pierres mais surtout de savoir les utiliser. J’ai donc débuté ma formation avec Jean-Michel Garnier qui a écrit plusieurs ouvrages sur la question. Puis je l’ai poursuivie et approfondie au sein de l’École lyonnaise de lithothérapie qui a sanctionné ma formation par un certificat à l’issue de l’évaluation d’un mémoire et de ma pratique. Votre question me semble d’autant plus légitime qu’avec la multiplication des praticiens, on arrive à se perdre face à toutes ces disciplines.

 

 

Je voudrais ajouter également que la lithothérapie peut soulager beaucoup de maux, qu’ils soient physiques ou émotionnels. Mais comme toute approche énergétique, la relation avec le praticien est primordiale. Il se peut que cela ne passe pas avec moi. Tentez avec une autre personne avant de dire que cela ne fonctionne pas. Et puis, tout dépend comment le praticien prend soin de ses cristaux.

 

 

Pour pouvoir bénéficier des vertus des minéraux, il faut en prendre soin, les nettoyer et les recharger en énergie. Dans le cas contraire, non seulement vous n’en tirez plus aucun bénéfice, mais ils peuvent même vous fatiguer ! Enfin, elle peut se présenter comme une technique d’accompagnement très intéressante dans le cadre de traitements allopathiques. Je travaille avec des personnes de tout âge et avec des demandes bien différentes de l’une à l’autre. ».

 

 

On aura donc compris : ce n’est pas parce que ce sont des « cailloux » qu’il faut faire n’importe quoi avec !

 

 

Et avez-vous un conseil pour la saison ?

 

 

Conseil de saison

 

 

« Depuis le 8 novembre, nous sommes entrés dans l’hiver, d’après l’approche chinoise. Et l’élément prédominant à cette période est l’eau. Il est donc primordial à cette période de l’année de bien prendre soin de votre vessie et de vos reins. Buvez suffisamment d’eau. C’est le moment de renforcer votre vessie et vos reins par des thérapies adaptées, voire une cure le cas échéant. Les reins jouent un rôle primordial dans le fonctionnement de notre organisme.

 

 

Quoiqu’il en soit, vous pouvez suivre une cure en étant sous traitement médical. Il n’y a aucune contre-indication à ma connaissance. Bien sûr, si vous avez un doute, allez consulter votre médecin traitant. Et surtout poursuivez toujours votre traitement allopathique suivant les recommandations de votre médecin traitant. »

 

 

Pour en savoir davantage sur la lithothérapie, vous pouvez aller rencontrer Émilie Laure Mondoloni, le samedi 28 novembre à 14h30 à Biomonde Le Creusot, avenue de Montvaltin. Elle y tiendra une conférence gratuite sur le sujet.

 

Vous pouvez aussi la découvrir sur internet sur son site : emilie-m.net ou sur son facebook : facebook.com/emilie.reiki

A bientôt pour notre prochaine fiche santé.

 

 

AD

 

 

emilie 0212152

 

 

 

emilie 0212154

 

 

emilie 0212155

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer