Autres journaux :



lundi 7 mars 2016 à 17:09

Fermeture de la pédiatrie du Creusot (Santé)

La réaction du Codef



« Dans la plus grande discrétion, le service de pédiatrie de la maternité du Creusot est définitivement fermée depuis vendredi 4 mars minuit. En son temps nous avions pourtant eu l’assurance de l’ARS que la pédiatrie serait restructurée…. mais pas fermée !

 

Monsieur Jaffre, directeur de l’organisation des soins nous avait alors écrit : « la pédiatrie doit effectivement être restructurée car ce service n’est plus efficient et ne fonctionne pas depuis plusieurs années »(sic!).

 

Cette situation concerne non seulement les parturientes creusotines mais aussi celles de la communauté urbaine depuis 2009. C’est pourquoi, en tant qu’association de défense des droits des usagers des hôpitaux, nous dénonçons cette façon d’opérer et surtout les conséquences qu’elle ne manquera pas d’entrainer.

 

En effet, sur son site internet, le syndicat F.O. nous informe que « les consultations pédiatriques seront maintenues » et que « l’hospitalisation d’enfants sera possible dans les autres services mais à certaines conditions ». Que se passera-t-il si les dites conditions (dont nous n’avons pas idée !) ne sont pas réunies ? Où l’enfant sera-t-il orienté ?

 

Cette décision remet sérieusement en question l’accès aux soins des enfants alors que dans un service pédiatrie le personnel a été spécifiquement formé pour prendre en charge les nouveau-nés ayant des pathologies graves. Mais aussi d’accueillir, rassurer, apaiser les inquiétudes des enfants malades et leurs familles. Qu’en sera-t-il de leur accueil dans des services non dédiés où le personnel travaille déjà à flux tendus ? En tout cas nous avons du mal à croire qu’il s’agit de la restructuration efficiente souhaitée par l’ARS comme il est rappelé au début de notre communiqué.

 

Pour nous c’est un service essentiel à l’architecture et à la bonne marche de la prise en charge de l’enfant dès l’accueil à la maternité. La fermeture de ce service peut engendrer de graves conséquences, notamment en cas d’urgence. La règle des 30 minutes pour un accès à un service de pédiatrie risque de voler en éclat pour nos enfants.

 

Nous appuyant sur la Charte européenne des enfants hospitalisés, nous considérons, que les droits de nos enfants vont être bafoués. Parents, citoyens, élus, sommes responsables d’eux et devons les protéger et veiller au respect de leurs droits.

 

L’ensemble de la population de la communauté urbaine et ses alentours (120 000 habitants) est en droit de s’inquiéter sur l’avenir de la santé sur ce territoire face à la financiarisation qui transforme ce bien commun en une marchandise dont la finalité n’est plus l’humain mais la rentabilité ou le déficit qui en découle.

 

La maternité du Creusot censée répondre aux besoins de ladite population pourra-t-elle se maintenir sans un vrai service de pédiatrie ? Ne serions-nous pas en présence de la préparation d’une prochaine étape, celle du déménagement de la maternité à Chalon ?

 

Dans ce domaine si important de l’organisation de l’offre de soins, il nous semble que la responsabilité des élu(e)s toutes étiquettes politiques confondues est engagée. »

 

Lundi 7 mars 2016

 

 

new codef 07 03 16

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Fermeture de la pédiatrie du Creusot (Santé)”

  1. blondin dit :

    Bonsoir les amis ! Dites voir juste une petite question …..votre silence radio concernant la décision de la COPERMO portantnt sur le projet médical de territoire ( cf CHT ) est il calculé ? La diminution de près de 200 salariés sur 3 ans n’est il pas enclin à diminuer la qualité des soins ? Alors oui s’inquiéter de la fermeture d’un service c’est bien , mais encore faudrait il donner toutes les infos.
    Aujourd’hui, comme demain ! , les enfants nécessitant une prise en charge de niveau 1 ne verront rien de changé. Aujourd’hui , comme demain ! ,si un enfant nécessite une prise en charge plus spécifique, celui ci sera redirige sur le CH de Chalon ou le CHU ( avec sa réanimation néonatale ! ) aujourd’hui comme hier ! , aucun des hôpitaux de la cucm n’avaient cette compétence !
    Alors oui si alerter c’est bien , crier au loup cela me paraît irresponsable !

    Penchez vous sur les vrais problèmes, la prise en charge globale des patients sur la CUCM,

    Je pense ne pas être publié , mais l’ouverture du débat me paraît essentiel !
    Bonne soirée et courage aux soignants.

  2. paule dit :

    Blondin a raison,mais là CUCM ,a t elle toutes les autres compétences ou faut il simplement ouvrir un service pour être competent