Autres journaux :


mercredi 3 juin 2015 à 05:14

Aussi insolite que rare… VOIR LA VIDEO

... quand le vin de la côte chalonnaise fait bon ménage avec l'océan !



 

 

 

… quand le vin de la côte chalonnaise

 

fait bon ménage avec l’océan !

 

 

 

 

A Moroges, à flanc de coteaux en descendant vers Saint Désert, au lieu-dit « Vingelles », se trouve le Domaine Pigneret fils. Des viticulteurs pas comme les autres ! 

 

 

vin 28 05 1513

 

 

 

 

 

 

C’est là qu’officient les 2 frères, Eric et Joseph, bien connus dans la région et bien au-delà. Ils sont viticulteurs récoltants et de leurs vignes sortent des vins dits « Bourgogne génériques » tels que, en « blancs » l’aligoté, le Bourgogne blanc (Chardonnay), en « rouge », le Bourgogne rouge (Pinot Noir) et en pétillant, le crémant de Bourgogne. Ils sont aussi producteurs de Ratafia, de Vieille Fine et de Vieux Marc. Enfin, ils produisent des appellations régionales » telles que les Givry et Reuilly Blancs et les Givry et Mercurey Rouges.

 

 

vin 28 05 15

 

 

Mais dans la tête des 2 frangins germait depuis longtemps l’idée d’immerger en pleine mer des bouteilles de vin pour comparer le vieillissement du précieux vin blanc sous l’eau par rapport à son vieillissement en cave.

 

L’idée prit forme le 26 juin 2014, lorsqu’avec la complicité d’un ami ostréiculteur, Christophe Quezel, furent immergées entre 7 et 9 m de profondeur, dans la Baie de Quiberon, 120 bouteilles de vin blanc, des Bourgognes Blancs et des Givry Blancs.

 

Avant immersion, les bouteilles ont été mises dans des poches d’huitres et installées ensuite dans une cage à huîtres.

 

Un peu plus de 4 mois plus tard, on préleva quelques bouteilles pour étudier l’évolution du vin. La 1ère chose visible, c’est que les bouteilles qui avaient été déposées en mer en juin, en pleine période de reproduction avaient déjà revêtu de bien belles parures, en effet, en été, l’huître pond de minuscules larves qui proviennent de gisements naturels protégés. Ces larves errent au gré des courants à la recherche d’un endroit où se fixer. …………et là, elles ont trouvé les bouteilles…il se dit que « radio huitre » a bien fonctionné et que les bébés mollusques marins ont reçu et ont envoyé dans les eaux de la Baie de Quiberon des signaux publicitaires vantant les vertus des vins « Pigneret » et que c’est pour cette raison que le « captage » a bien fonctionné. ….. !!!

 

 

La dégustation du vin sorti de l’eau en novembre a permis à Eric et Joseph de constater une différence déjà quelque peu prononcée quant à des notes iodées plus fermées, mais cela demande à être confirmé.

 

La suite du feuilleton se fera en 2 épisodes :

 

– 1) toutes les bouteilles vont être sorties de l’eau en juillet, après un peu plus d’un an d’immersion et remises en cave.

 

– 2) le 5 décembre, lors de la grande dégustation d’huitres au Domaine, certaines bouteilles vont être ouvertes et ……bues ….et là, on touchera du palais leur véritable caractère. Il se peut aussi, c’est en projet, que le reste sera vendu aux enchères au profit d’une œuvre caritative.

 

Ils en ont des idées les gars Pigneret !

 

Nous vous informerons du suivi lors des 2 prochains épisodes !

 

 

 

Jean Michel Lendel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

vin 28 05 151

 

 

vin 28 05 152

 

 

vin 28 05 153

 

 

vin 28 05 154

 

 

vin 28 05 155

 

 

vin 28 05 156

 

 

vin 28 05 157

 

 

vin 28 05 158

 

 

vin 28 05 159

 

 

vin 28 05 1510

 

 

vin 28 05 1511

 

 

vin 28 05 1512

 

 

vin 28 05 1514

 

 

vin 28 05 1516

 

 

vin 28 05 1517

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer