Autres journaux :


mercredi 5 août 2015 à 08:04

« Collectif pour la Paix » (Le Creusot)

Après Hiroshima, et Nagasaki, pour l'interdiction des armes nucléaires !



« Il y a 70 ans, le 6 aôut 1945, la bombe A explosait à Hiroshima, permettant aux scientifiques et militaires américains de vérifier que leur bombe était bien capable de tuer des centaines de milliers de personnes d’un seul coup. Le 9 aôut sur Nagasaki, c’est une bombe H qui est testée. En totale contradiction avec les conventions internationales, ce sont bien les civils qui sont massacrés par ces armes dites « de destruction massive ».

 

Et aujourd’hui ? Si le discours international prône toujours « un désarmement nécessaire », il reste conditionné par « en même temps que les autres Etats ». Le Collectif France sans armes nucléaires propose un désarmement nucléaire unilatéral de la France, pour les raisons qui suivent.

 

Notre dissuasion nucléaire est :

 

 criminelle, parce que sa mise en œuvre conduirait à la mort de millions de civils innocents, même dans le cadre d’une stratégie défensive, constituant ainsi « un crime contre l’Humanité et la civilisation » (résolution des Nations Unies du 24/11/1961)

 

 inefficace, parce qu’elle ne nous protège d’aucune des menaces, terroriste, économique, écologique, etc…qui peuvent peser sur notre sécurité

 

 coûteuse, de l’ordre de 3,5 milliards d’euros par an, alors que ces investissements directement financés par les impôts, ne sont pas socialement utiles et sont parmi ceux qui produisent le moins d’emplois (il s’agit du nucléaire militaire)

 

 polluante et redoutable par les accidents qu’elle peut provoquer et les déchets nucléaires qu’elle génère

 

 dangereuse pour notre démocratie, parce que le processus de la dissuasion nucléaire est opaque à tout contrôle citoyen.

 

C’est pourquoi, en signant la pétition sur le site fsan.fr, nous pouvons tous ensemble demander l’instauration d’un débat démocratique permettant à
l’ensemble des français-es de se saisir de cette question, débat au terme duquel ils/elles devront avoir la possibilité de décider en pleine conscience. »

 

 

hiroshima guerre 05 08 14

 

 

Photo des dégâts du 6 août 1945

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




6 commentaires sur “« Collectif pour la Paix » (Le Creusot)”

  1. Daniel Z dit :

    Un peu facile de « faire » la leçon.

    Au cas où vous l’ignoreriez, les bombardements des villes allemandes ont fait plus de morts que les deux bombes larguées sur le Japon.

    Des millions de morts dites vous ?
    Mais justement, c’est bien le pacifisme moralisateur (si ce n’est la veulerie) et le sentiment d’impunité des autres qui ont fait des millions de morts…
    Pas hypothétiques, ceux là !

    Un de vos argument est à vomir…. En contradiction avec les règlements ?
    Je ne suis pas convaincu que les traitements appliqués par les japonais aux prisonniers, et aux civils ni ceux utilisés dans les camps d’exterminations ne justifient pas les moyens mis en Å“uvre.
    Surtout de la part de gouvernements ayant le sens du respect de la vie de leurs ressortissants.

    Amitiés

  2. roussillon dit :

    Le jusqu’au boutisme japonais et la folie meurtrière de Hitler ne laissaient aucune chance à la négociation.

    Quels que soient les dieux auxquels on croit,qu’ils nous préservent de ces leaders assassins.

    Certains sont ils déja en gestation,en ces jours difficiles ici et là ?

  3. millepattes dit :

    En tres peu de temps les assassins de l’etat islamique et consors ont eventrés , egorgés des milliers d’innocents, votre collectif va surement demander la suppression des couteaux, les copains de Ben ont assassiné en une seule fois 3000 personnes en ecrasant des avions de ligne sur des habitants qui ne demandaient rien a personne, vous allez interdire les avions?, avant de lancer leur bombe H les Américains ont demandé par 2 fois au Japon de capituler, si cette guerre avait continuée combien y aurait il eu encore de mort?

  4. le misanthrope dit :

    En décembre 1937, à Nankin, en violation délibérée des « conventions internationales » des centaines de milliers de prisonniers étaient massacrés et des milliers de femmes et d’enfants innocents violés par l’armée japonaise.
    Point d’armement nucléaire utilisé alors par les soudards nippons engagés depuis 1931 dans une dérive dictatoriale et expansionniste avec la bénédiction de l’empereur Hiro Hito.
    L’alliance avec l’Allemagne nazie était en cours. On connait la suite.
    Il a fallu effectivement deux bombes atomiques pour que l’état major japonais et celui dont les sujets ne connaissaient même pas la voix prennent enfin la décision de mettre un terme à la folie dans laquelle ils s’étaient engagés.

    Daniel Z a dit le reste.

  5. Fernier guy dit :

    désolé,mais en 45 ce sont 2 bombes A qui ont explosées sur le Japon,la première sur hiroshima,était à l’uranium enrichi,et la deuxième sur nagazaki,était au plutonium.La première bombe H,à hydrogène,ou bombe thermonucléaire,à explosée en 52 aux iles marshall.voir lien ci-dessous…

    http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMEve?codeEve=990

  6. Electron libre dit :

    A l’époque , les scientifiques du projet « Manhattan » , placés sous la houlette de celui qui peut être considéré comme le plus grand mathématicien de tous les temps , à savoir « John Von Neumann » , étaient parfaitement lucides sur le fait que l’aboutissement de leurs travaux bouleverserait à jamais la conscience humaine !

    Quand , le 6 Août 1945 à 8h15 , « Little Boy » (petit garçon … c’était le nom donné à la bombe …) libéra , à 600 mètres d’altitude , l’équivalent en puissance de 13 000 tonnes de TNT concentré dans un peu plus d’un kilo d’uranium (60 000 joules font monter la température de plusieurs millions de degrés en une nanoseconde) … Von Neumann leva les yeux au ciel et dans un élan de désespoir mêlé de grandiloquence déclama quelques vers extraits de la « Bhavavad-Gita » (« chant du bienheureux » , 1er siècle av JC) :
    « Now , I am become death , the destroyer of words » !
    (Maintenant , je suis devenu la mort , le destructeur des mondes)

    « Robert Oppenheimer » , quant à lui beaucoup moins « poète » , se contenta d’un laconique :
    « And now … we’re all whores sons » !
    (Et maintenant … nous sommes tous des fils de P…s) !