Autres journaux :


jeudi 10 septembre 2015 à 17:12

« Situation des réfugiés » (Saône-et-Loire)

La réponse de M. Accary, président du Conseil départemental



 

 

accary 10 09 15
accary 10 09 151

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “« Situation des réfugiés » (Saône-et-Loire)”

  1. Daniel Z dit :

    Juste une question bête.

    La situation actuelle va impliquer un effort sans précédent.
    Notre pays avait déjà une dette de 2.089,4 milliards fin mars…..

    Si l’Abbé Pierre (entre autres) avait prévu ce qui nous arrive, il me semble que le monde politique n’a pas été capable de réagir avant la catastrophe.

    A la lecture des faits et devant le cafouillage général, il me semble qu’il est impératif d’organiser une consultation populaire, les « élus » paraissant dépassés.

    Ah, ce matin, j’ai entendu un maire quelque peu dubitatif;
    Sa commune est déjà à plus de 44% de logements sociaux ….et c’est chez lui que débarquent (provisoirement ?) une partie des nouveaux arrivants….

    Curieux non ?

    Amitiés

  2. roussillon dit :

    Et il faut accueillir,recenser, loger, soigner,scolariser, rechercher du travail, faire accéder au vote toute toute cette population en déshérence…

    A propos des espagnols réfugiés qu’on a d’abord « accueillis » aux camps de Rivesaltes et Barcarès de 1939 à 1945 après leur « Retirada » massive (fêtée ces jours ci) , ils ont ensuite peuplé nos campagnes et se sont fondus dans le paysage non sans quelques grincements de dents de la part des accueillants.

    Je crains tout le tapage et la récupération qui enveloppe nécessairement la charité publique de masse.

    J’augure le plus grand bien de la rencontre intuitu personae.