Autres journaux :


vendredi 17 juin 2016 à 06:34

Lettre ouverte au millier de Britanniques vivant en Saône-et-Loire

De Vincent CHAUVET



Une lettre qui a retenu toute notre attention :

 

« Chers amis anglais,

 

Vous êtes au dernier recensement environ 900 à être nés en Grande-Bretagne et à avoir choisi de résider dans notre beau département. Vous êtes même nombreux à exercer les droits attachés à votre citoyenneté européenne, notamment celui de voter aux élections municipales, ce qui prouve l’attractivité de notre territoire et la vitalité de notre démocratie locale.

 

Dans une semaine, le 23 juin, vous serez également appelés à vous prononcer sur le maintien de la Grande-Bretagne dans l’Union Européenne. Etant donné le faible écart actuellement dans les sondages, votre vote pourrait être décisif.

 

Elu de la grande famille des centristes, démocrates et libéraux qui ont toujours été les fers de lance de la construction européenne, de Jean Monnet à Valéry Giscard d’Estaing, de Robert Schuman à Simone Veil, je me devais de vous écrire pour vous demander de vous mobiliser pour ce scrutin historique.

 

Car l’Europe, aujourd’hui comme hier, c’est l’assurance de la paix sur notre continent. 100 ans après les massacres de la Première Guerre mondiale engendrés par les nationalismes mortifères, l’Europe est là pour rassembler les peules. Ainsi à Chypre, la réunification de l’île sous l’égide de l’UE est prévue pour cette année, après une guerre civile qui a fait des centaines de morts et des dizaines de milliers de déplacés dans les années 1960. Plus de 70 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’Union Européenne reste en outre la seule solution pour pouvoir apaiser les pulsions autoritaires et condamner les relents antisémites des gouvernements en place en Hongrie et en Pologne. Et la montée des populismes est loin d’épargner la France ou le Royaume-Uni…

 

Dans le monde actuel, une Europe unie est indispensable pour peser d’un bloc face à la Russie qui annexe militairement des territoires ukrainiens, face à la Chine qui tente de faire lever les droits de douane à ses exportations, face aux Etats-Unis qui souhaitent développer le commerce transatlantique sans avoir à se soucier de nos appellations géographiques.

 

L’Europe, c’est aussi du concret au quotidien, avec par exemple la lutte commune contre les contenus illégaux sur internet (apologie du terrorisme, vols de données personnelles, pédopornographie, etc…), sujets sur lesquels est particulièrement impliquée la députée européenne MoDem de notre circonscription, Nathalie Griesbeck.

 

L’Europe, c’est aussi la parole aux citoyens, avec des mécanismes de démocratie participative qui n’existent même pas en France, comme « l’initiative citoyenne européenne ». Ainsi, dans un an jour pour jour, le 15 juin 2017, tous les frais d’appels téléphoniques entre correspondants européens disparaîtront, grâce à cette forme de pétition citoyenne en ligne que j’ai lancée sur ce sujet en 2012 avec d’autres jeunes Européens. 

 

Chers amis anglais, jeudi prochain, votez YES au maintien de la Grande-Bretagne dans l’Union Européenne et continuons de construire ensemble une Europe plus sociale, plus écologique, plus compétitive, plus démocratique et plus fraternelle pour les générations actuelles et celles à venir. »

 

Vincent CHAUVET

 

Adjoint au maire d’Autun

 

Président du MoDem 71

 

 

 

Vincent Chauvet 16 06 161

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




5 commentaires sur “Lettre ouverte au millier de Britanniques vivant en Saône-et-Loire”

  1. Daniel Z dit :

    Méfiez vous de vos amis, voisins anglais.

    Il y a 70 ans, seuls, vous aviez pris une décision qui allait sauver bien des peuples et vous avez su faire ce qui s’imposait.

    Au vu de l’ état de la France, que valent les conseils de ses élites, somme toute assez identiques à celles qui réussissaient à la faire s’effondrer…. en 40 jours !!

    Vous risquez de perdre les aides européennes mais est ce si important ?
    Si j’en crois une de mes sources (Médiapart)

    «  » La Pologne a perçu 15,735 milliards d’euros …. L’Espagne a reçu en 2012, 14,257 milliards d’euros….l’Allemagne a bénéficié de 12,245 milliards d’euros….12,890 milliards d’euros , la France …. » »

    Et vous, vous qui êtes présentés comme d’infâmes profiteurs ?
    «  » Le Royaume-Uni a bénéficié de 6,933 milliards d’euros de la part de l’Union Européenne en 2012… » »

    Si vous poursuivez l’intégration, comme nous vous bénéficierez du réalisme de nos chers élus européens.
    Exemple, l’abrogation des frontières !!!! La suite était imprévisible, sauf pour le pécum vulgaris.
    Vous aviez bien anticipé les résultats de Schengen.
    Mieux, vous avez su initier les accords du Touquet signés en 2003 !!! Ce qui semble confirmer la médiocrité de vos interlocuteurs .

    Il vous est souvent reproché votre manque de respect des droits des travailleurs.
    Hormis le fait que les élus soient passés outre la volonté exprimée par le peuple français, dans ce cadre européen nombre d’entre eux ont tenté d’imposer « Bolkestein ».
    Devant la résistance….ils ont ressorti « les travailleurs détachés ».
    Bel exemple de trahison non ?

    Votre avenir semble osciller entre la soumission aux technocrates (à terme) et la volonté de rester une communauté libre de ses choix.

    Courage !

  2. moijedisca dit :

    avant de donner des conseils à une autre nation, vous feriez mieux de revoir vos élus et votre président ( puisque vous les avez soutenu!) car la France est en train de sombrer, et l’Europe est une cata bureaucratique qui nous plombent( avec des lois à la con , style ,je cite: hauteur des cuvettes de WC!!!!!!!!)
    bien dit Daniel Z, comme d’hab

  3. jean dit :

    Bonjour Daniel Z
    Au vu de l’ état de la France, que valent les conseils de ses élites, somme toute assez identiques à celles qui réussissaient à la faire s’effondrer…. en 40 jours !!
    Merci de cette remarque, ( dans ce commentaire je reconnais ton bord) mais facile de critiquer quand on n’a pas les manettes. Comme dans le divorce, on sait ce que l’on perd mais on ne sais pas ce que l’on retrouve… Toujours facile avec de « il faut qu’on » ou des « y’a qu’a ». Si la France était si mauvaise il n’y aurai pas tant de monde. Le Français est un éternel insatisfait.
    Cordialement.

    • Daniel Z dit :

      Bonjour Jean.

      J’accepte bien volontiers vos remarques.
      La France effondrée en 40 jours, c’est un fait, et il serait bien difficile de nier l’importance qu’y ont pris les politiciens de l’époque.
      De là à trouver mon orientation politique …. Vous seriez surpris.

      Connectez vous sur France Info aujourd’hui.
      Vous allez y entendre une rubrique très intéressante qui rappelle la conception qu’un certain De Gaulle souhaitait pour créer une union européenne pérenne et épanouie..
      Assez fier car j’ai cru comprendre que ce que j’ai écrit n’était pas très différent.
      La démarche anglaise semble s’inscrire dans cette orientation.

      Toujours facile…..
      C’est vrai. Et j’ai hésité à me présenter à des élections car je ne me sentais pas les compétences.
      Avec le recul, je me dis que d’autres ont beaucoup moins de scrupules !
      Cette notion de compétence est apparemment très aléatoire quand nous nous rendons compte que Untel était hier à l’agriculture, aujourd’hui à RTE et demain à l’écologie.
      Et c’est valable pour toutes les strates de l’ Administration.

      Éternel râleur ? «  »La critique est la puissance des impuissants «  »
      C’est une action indispensable à notre survie car les problèmes vécus par le petit peuple sont inconnus des « élites ».

      Un exemple qui colle à l’actualité : il y a des années, émission T.V. où un policier nous explique que les bandes des RER les ont fichés, les appellent par leurs prénoms, leur disent où leurs enfants vont à l’école…..
      Eh bien le Président vient de découvrir qu’ils n’avaient pas l’anonymat !

      La France, un bel exemple du principe de Peter et de son corollaire ?
      L’étude de centaines de cas d’incompétence dans le travail a conduit Peter à formuler le principe qui porte son nom :

      « Dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s’élever à son niveau d’incompétence. »
      Le corollaire de Peter précise :

      « Avec le temps tout poste sera occupé par un employé incapable d’en assumer la responsabilité ».

      Amitiés Jean

  4. roussillon dit :

    Le principe d’un club à la mode britannique c’est que on joue à cercle fermé d’une part, que la cotisation doit être à la hauteur du service rendu,sinon davantage..

    « I want my money back »