Autres journaux :


samedi 25 juin 2016 à 17:00

Notre nouveau sondage

"Frexit" or not Frexit ?



Jeudi, les habitants du Royaume Uni ont « rejet√© l’Europe.

 

Depuis, d’autres pays ont manifest√© leur intention de consulter leurs populations.

 

Mas vous, qu’en pensez-vous ? En clair, un « Frexit » (Brexit √† la fran√ßaise) est-il n√©cessaire ?

 

Rendez-vous sur notre sondage √† droite en bas de la « une » du site.

 

new sondage 08 06 16

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




5 commentaires sur “Notre nouveau sondage”

  1. Daniel Z dit :

    «  » Le 29 mai 2005, par r√©f√©rendum, les fran√ßais disent non √† l’Europe √† pr√®s de 55%.
    Ils refusent le Trait√© Constitutionnel Europ√©en…
    Ce refus, puis celui des Pays-Bas portait un coup d’arr√™t au projet de r√©forme des institutions. » »
    Premier signal des désabusés et qui bloquait le processus unitaire ?

    Il se trouve qu’un Pr√©sident a pi√©tin√© la volont√© des fran√ßais et fait adopter ce trait√© par le parlement.
    D’autant plus facile que : «  » le texte jouissait d’un appui de la majorit√© des forces politiques en place: UMP, Parti socialiste (certes divis√©), UDF, Les Verts. »
    Ce qui, au passage, d√©finit la consid√©ration et le respect de ces « √©lites » envers leurs √©lecteurs.
    Amusant, hier, ce Pr√©sident aurait d√©clar√© que « L’heure est √† la lucidit√©, √† l’√©nergie et au leadership (leadership, nous avons d√©j√† donn√©) et il aurait demand√© vendredi, apr√®s la victoire du Brexit, un « nouveau trait√© » europ√©en !!!
    Raté mais je fais des progrès non ?

    Le G√©n√©ral aurait peut √™tre chang√© sa phrase et dit que les cabris avaient saut√© par dessus les chaises en disant l’Europe ! l’Europe !

    L’ UE actuelle a t’elle un avenir ou est elle colonis√©e par des forces opportunistes ?
    N’est il pas l√©gitime de se questionner quand nous constatons, par exemple, que nombre de grandes banques ont localis√© leur si√®ge actif √† Londres, capitale du pays qui entre autres, a refus√© la monnaie unique, (et qui voulait un droit de veto lors de toute d√©cision de la zone euro, alors m√™me qu’elle n’en fait pas partie)

    Qu’en pensez vous ? Nous continuons….avec les m√™mes ?

    Amitiés

  2. Nonmerci dit :

    Nous ne voulons pas de cette Europe Financi√®re qui, de l’Espagne √† la Pologne, pille le savoir-faire de chaque pays, de chaque artisan, de chaque paysan
    Ecoutez aux infos, on ne parle que des banques !

  3. loupblanc dit :

    dans le m√™me sillage que le TCE on peut ajouter la pacte de responsabilit√© d’Hollande ( qui n’a fait que contester la proposition de la r√®gle d’or de Sarkozy ) qui est une copie de la R√®gle d’or de Sarkozy vot√©e √† l’assembl√©e par les 3/5 des d√©put√©s ……..
    D√©put√©s qui se sont octroy√©s derni√®rement 5 ann√©es d’indemnit√©s suppl√©mentaires en cas de non r√©- √©lection ( beaucoup mieux que l’indemnisation ch√īmage qui co√Ľterait cher……..). Entre √©lus on se comprend.

  4. chimel dit :

    bjr ,

    en 2012 une partie des fran√ßais a vot√© hollande par conviction socialiste , une autre partie par grogne (rejet de sarkozy)et une troisi√®me a cru aux promesses du candidat et on » a pris pour 5 ans .
    apparament une bonne partie n’est plus persuad√©e de la pertinence de leur choix .
    en 2016 une partie des anglais a vot√© le brexit par ras le bol des institutions lointaines ,parce que dans certaines r√©gions industrielles jadis florissantes et depuis abandonn√©es et qu’√† l’instar de notre bassin minier les corbeaux traversent en volant sur le dos pour ne pas voir la d√©tresse √©conomique et d’autres qui ont cru aux promesses d√©mentielles des populistes qui 2 JOURS plus tard sont d√©menties :
    -300millions par semaine vers√©es a l’europe qui ne seront plus vers√©es et seront consacr√© a l’aide sociale : c’√©tait une erreur semble t il ??
    -l’unit√© et la souverainet√© de l’empire retrouv√©es et d√©ja l’√©cosse et la partie britannique de l’irlande qui veulent leur ind√©pendance.
    mais eux ils en ont pris pour peu etre 50 ans ? mais l’angleterre est la plus vieille d√©mocratie du monde moderne et la r√©gle des 40/60 va peut etre changer les choses .
    je vous suggere de comparer l’√©volution du prix du litre d’essence a londres entre le 26 juin et le 26 juillet
    bonne semaine a vous

    • Daniel Z dit :

      Amusant :

      http://tempsreel.nouvelobs.com/brexit/20160626.OBS3386/brexit-3-millions-de-signatures-la-folle-histoire-d-une-petition-detournee.html

      « Le texte de la p√©tition, port√©e par un certain William Oliver Healey, demande au gouvernement britannique d’instaurer « une r√®gle » pour qu’un second r√©f√©rendum soit organis√© « en cas de victoire du ‘remain’ (‘rester’) ou du ‘leave’ (‘partir’) √† moins de 60% des voix, ou si la participation n’atteint pas les 75 % » »

      «  »
      Partager ce contenu

      Plus de 3 millions de signataires ! La p√©tition en ligne adress√©e au Parlement britannique pour r√©clamer l’organisation d’un nouveau vote sur le Brexit a explos√© tous les records au Royaume-Uni, assure metro.co.uk !

      Elle rencontre tellement de succès que le site du Parlement, sur lequel elle a été postée, a connu quelques difficultés, lors des premières heures, pour accueillir le trafic des très nombreux signataires.

      Mais qu’esp√®rent encore ces p√©titionnaires ? S’agit-il d’un baroud d’honneur ou peuvent-ils vraiment faire revoter les Britanniques ? L’Obs r√©pond √† toutes vos questions.
      Que demandent les signataires de cette pétition ?

      Plus de 3 millions de partisans du « remain » (« rester »), anti-Brexit, ont sign√© cette p√©tition sur le site du Parlement britannique. 3.036.591 p√©titionnaires, √† l’heure o√Ļ nous √©crivons ces lignes. Et le chiffre ne cesse d’augmenter…
      Vous aimez cet article ?Inscrivez-vous √† la Newsletter de l’Obs

      (Capture d’√©cran)

      Le texte de la p√©tition, port√©e par un certain William Oliver Healey, demande au gouvernement britannique d’instaurer « une r√®gle » pour qu’un second r√©f√©rendum soit organis√© « en cas de victoire du ‘remain’ (‘rester’) ou du ‘leave’ (‘partir’) √† moins de 60% des voix, ou si la participation n’atteint pas les 75 % ».

      Cette p√©tition avait √©t√© post√©e le 25 mai, donc bien avant les r√©sultats du vote. Ce qui explique que le texte √©voque la victoire du « remain » ou du « leave ». Sauf que le vote en faveur du Brexit, jeudi, n’a justement recueilli que 51,9% des voix, pour une participation de seulement 72% des inscrits !

      Pour les partisans du « remain » qui ne veulent pas d√©poser les armes, cette p√©tition, qui n’avait recueilli que quelques signatures avant le vote, est donc un nouvel espoir face au s√©isme annonc√© que repr√©sente la sortie de l’Union europ√©enne. Le nombre de signataires a donc explos√© apr√®s le r√©sultat du scrutin.
      Qui sont les signataires de cette pétition ?

      3.036.591 personnes ont sign√© la p√©tition, √† 11h50 ce dimanche matin. Assez logiquement, il est tr√®s probable qu’une grande partie d’entre elles font partie des 16,1 millions d’√©lecteurs ayant vot√© contre la sortie du Royaume-Uni de l’UE.

      Mais on imagine aussi que certains signataires n’ont pas vot√© lors du r√©f√©rendum (notamment les jeunes, puisqu’il n’y a pas de restriction d’√Ęge pour signer la p√©tition), ou ont vot√© pour le Brexit et appartiennent d√©sormais √† cette frange des Britanniques qui regrettent d√©j√† leur vote, influenc√©s par une campagne souvent d√©magogique de la part des pro-Brexit.

      Brexit : le leader de l’Ukip avoue d√©j√† qu’une promesse du camp du « Leave » est intenable

      Pour voter, il suffit néanmoins de cocher une case attestant que vous êtes bien un citoyen britannique ou résident au Royaume-Uni et de fournir un code postal. Une restriction facilement contournable, ce qui pourrait fausser les chiffres…

      Il n’emp√™che que cette p√©tition reste un symbole fort des profondes divisions du Royaume-Uni, r√©v√©l√©es par ce r√©f√©rendum historique : jeunes contre vieux, Londres et les grandes villes contre les campagnes…

      La carte des signataires de la p√©tition r√©v√®le ainsi le nombre important de p√©titionnaires londoniens, mais √©galement la mobilisation des habitants des grandes villes et de villes universitaires, comme Oxford, Cambridge, York, Leeds, Sheffield, Manchester, Brighton ou Bristol, qui comptent chacune plusieurs milliers de signataires. A l’inverse, plus l’on s’√©loigne de Londres, moins le nombre de signataires est √©lev√©.

      (Capture d’√©cran)

      Il lance une p√©tition… pour demander l’ind√©pendance de Londres

      Etonnamment, les Ecossais et les Nord-Irlandais, qui ont massivement vot√© pour le maintien du Royaume-Uni dans l’Union europ√©nne, ont assez peu sign√© la p√©tition lanc√©e par William Oliver Healey. Du moins, pour le moment…

      De leur c√īt√©, les jeunes sont probablement nombreux parmi les signataires, puisqu’ils ont massivement vot√© pour le maintien dans l’UE : 75% des 18-24 ans ! Depuis l’annonce des r√©sultats, ils ont inond√© les r√©seaux sociaux de messages de col√®re ou de d√©sespoir, derri√®re le hastag #NotInMyName (Pas en mon nom).

      Qui est l’auteur de la p√©tition ?

      C’est l√† que l’histoire devient incroyable ! Selon le « Sunday Express », l’auteur de la p√©tition, William Oliver Healey, est un partisan‚Ķ du Brexit ! » »

      Amitiés