Autres journaux :


jeudi 7 juillet 2016 à 08:01

Centre Hospitalier Jean Bouveri de Montceau…

Centre périnatal de proximité 



Au cours d’une conférence de presse à l’hôpital de Montceau-les-Mines, nous avons rencontré deux membres du personnel du Centre périnatal de proximité (CPP) de l’hôpital de Montceau-les-Mines.

 

 

 

Et bien loin de l’idée d’un service au rabais, elles nous ont montré au contraire le succès du service encore méconnu.

 

 

Au revoir la maternité, bonjour le CPP !

 

 

C’est le 17 octobre 2009 que la maternité de l’hôpital de Montceau-les-Mines fermait ses portes et que le CPP ouvrait les siennes. Pour la population montcellienne, cela a été un choc car cela signifiait que l’hôpital ne verrait plus naître de petits moncelliens.

 

 

Pourtant des services gynécologiques, de suivi prénatal et post-natal ont continué à être assuré dès ce jour. A l’époque, un partenariat avec la maternité du Creusot permettait de travailler en étroite collaboration avec l’Hôtel Dieu.

 

 

Mais à quoi correspond exactement le CPP ?

 

 

Comme nous l’ont expliqué le Docteur Dominique Horteur, gynécologue obstétricienne et la sage-femme Hélène Decoutter, le CPP est défini légalement comme devant assurer un nombre minimum de missions qui sont les suivantes : le suivi des grossesses et des nouveaux-nés et la contraception.

 

 

En revanche, le CPP de Montceau-les-Mines assure des missions supplémentaires, à savoir : la gynécologie médicale et l’oncologie.

Autrement dit, le service assure beaucoup de consultations, des interventions de chirurgiens gynécologues, un suivi par un pédiatre et le suivi de grossesses, mais aussi la prise en charge des IVG médicamenteuses et chirurgicales.

 

 

En réalité, le CPP assure toutes les consultations pouvant être garanties par une maternité à l’exception des naissances.

 

 

Pour assurer ce suivi, l’équipe complète comprend trois secrétaires, un pédiatre, le Docteur Al Jazayri, lequel assure aussi des échographies cardiaques des nouveaux-nés si besoin. Le Docteur Hélène Vielfaure, gynécologue obstétricienne possède en plus une compétence en échographie obstétricale qu’elle assure à l’hôpital de Montceau-les-Mines. Elle est aussi la responsable du CPP.

 

 

Un interne de médecine générale assure quant à lui les consultations de gynécologie. Deux chirurgiens en gynécologie interviennent : le Docteur Louis Fournier propose des consultations de chirurgie gynécologique, des biopsies des seins, la sénologie et la cancérologie ; le Docteur Marc Smail, chirurgien en gynécologie assure des consultations et opère au Creusot et à Chalon. Le Docteur Fournier, lui opère à Montceau, Chalon et Autun.

 

 

Trois sages-femmes assurent le suivi et les rendez-vous au sein du CPP : Hélène Decoutter et Émilie Prost, à plein temps et Annic Bailly à 20 % sur Montceau-les-Mines.

 

 

hop mat 0707164

 

 

Émilie Prost et Hélène Decoutter travaillent en partie sur l’hospitalisation à domicile (HAD) qui concernent des situations d’accouchement prématuré ou pour des pathologies maternelles ou du nouveau-né.

 

 

Le CPP accueille aussi dans ses locaux une conseillère conjugale et familiale (CCF), Brigitte Butteaud dans le cadre du centre de planification et d’éducation familiale, par convention avec le conseil départemental. Cette conseillère a pour mission de fournir des informations sur les maladies sexuellement transmissibles, assurer des tests, fournir des informations aux mineurs ou encore parler de contraception.

 

 

Au total, l’équipe du CPP est ainsi constitué de 13 professionnels de santé : 3 sages-femmes, 6 médecins, 3 secrétaires et une conseillère.

 

 

Le CPP, quelques données chiffrées

 

 

Le CPP compte chaque semaine entre 200 et 300 passages de personnes, hors consultations pédiatriques.

 

 

Plus spécifiquement, les sages-femmes ont assuré 384 consultations entre les mois de janvier et de juin de cette année et 140 consultations gynécologiques en plus. Les consultations assurées par les sages-femmes sont souvent longues : la préparation à l’accouchement se déroule au cours de rendez-vous d’une demi-heure, alors que le rendez-vous du 4e mois dure une heure par exemple.

 

 

Depuis le début de l’année, les sages-femmes du CPP ont aussi assuré 100 séances de préparation à l’accouchement.

 

 

Cette préparation peut se faire selon trois approches : soit par une approche par la sophrologie, soit par petits groupes, soit par la méthode Bonapace (approche canadienne). Le service propose donc des préparations individuelles, en couple ou en groupe, des préparations où le père peut être convié.

 

 

Pendant ces préparations, les mamans travaillent la relaxation mais aussi la mobilisation. Les sages-femmes expliquent la mécanique de l’accouchement, l’allaitement et la suite de couches.

 

 

En plus de ces services, le CPP travaille en réseau avec la CAF (deux séances par mois) : pour expliquer les droits des parents et les démarches administratives nécessaires pour y accéder mais aussi sur un volet plus social en faisant de la sensibilisation à la parentalité.

 

 

Les nouvelles priorités du CPP

 

 

Depuis le début de l’année 2016, le CPP met progressivement en place de nouvelles priorités.

 

 

La réorganisation s’est faite au niveau des sages-femmes avec la fin de la mise à disposition de celles-ci sur le site du Creusot. Cela leur a permis de développer davantage de consultations et de préparations à l’hôpital de Montceau-les-Mines.

 

 

Sur l’été, le planning des sages-femmes est déjà bouclé. Celles-ci reconnaissent volontiers une montée en puissance du CPP depuis mi-mai, allant dans le sens d’une activité relocalisée du suivi des mamans et des femmes au niveau gynécologique.

 

 

Les sages-femmes aimeraient pouvoir développer encore d’autres activités au sein du CPP : suivi du nourrisson avec des conseils sur l’allaitement, préparation des pères par exemple.

 

 

Actuellement, le suivi des grossesses, les échographies obstétricales sont assurées. Les femmes sont ensuite libres d’aller accoucher où elles le souhaitent : le Creusot, Paray-le-Monial ou Chalon.

 

 

D’autres priorités sont enfin à l’ordre du jour du CPP avec le départ en retraite d’une secrétaire à plein temps que le service aimerait voir remplacée et le départ en retraite à la fin d’année 2017 du Docteur Horteur.

 

 

Des nouveautés sont donc attendues dans le service qui vous accueille du lundi au vendredi de 9h à 17h. Pour tout renseignement ou prise de rendez-vous, contactez le secrétariat du CPP au 03.85.67.60.04.

 

 

Émilie Mondoloni

 

 

 

 

hop mat 0707162

 

 

hop mat 0707163

 


hop mat 0707165

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




3 commentaires sur “Centre Hospitalier Jean Bouveri de Montceau…”

  1. sillabruno dit :

    A quand la maternité au Centre Hospitalier?

  2. mams dit :

    … J’ai quand même bien peur pour les futures mamans moi…. Parce qu’avec l’arrêt de la pédiatrie au Creusot, les jours de la maternité là bas sont comptés. Où vont-elles devoir aller accoucher? A paray et à Chalon? Il faut pas perdre les eaux aux heures de pointes, parce qu’avec les travaux sur la RCEA, elles auront le temps de le faire dans la voiture!!!
    Dans l’idée, le CPP, c’est bien, mais autant aller cher son médecin traitant où à la PMI… c’est pareil!