Autres journaux :



jeudi 25 janvier 2018 à 18:44

Inauguration, ce jeudi matin, du centre de santé départemental

Découvrez qui sont les 10 premiers médecins qui y exerceront !



 

André Accary, Président du Département de Saône-et-Loire, accompagné de Fabien Genet, Maire de Digoin et Président de la Communauté de communes Le Grand Charolais, ont inauguré le centre de santé départemental de Saône-et-Loir, ce jeudi  25 janvier.

 

Cette ouverture officielle se déroule au centre de santé territorial de Digoin et sera suivi très rapidement par la création des centres de santé territoriaux de Autun, Montceau-les-Mines et Chalon-sur-Saône.

 

Les avantages du centre de santé 

 

L’intérêt des centres de santé doit pouvoir s’apprécier au regard des attentes des habitants, des institutions et des professionnels.

 

Pour les usagers de santé et la population générale : ils contribuent à réduire les inégalités sociales de santé et à répondre aux besoins des territoires. Ils permettent l’accès aux soins par les mesures pratiquées en termes d’accessibilité sociale (tarifs conventionnés, tiers payant, Couverture Maladie Universelle, Aide Médicale d’Etat…). Les usagers sont au centre des préoccupations du centre de santé, les sécurisant, les accompagnant pour leur parcours de soins, leur proposant sur le plan sanitaire une unité de lieu, une équipe pluridisciplinaire, un plateau technique, une coordination des soins et un travail d’équipe.

 

Pour les pouvoirs publics : ils répondent aux critères de modernité qui prévalent désormais en termes de coordination des soins, de pluridisciplinarité, de dossier médical commun, de formation médicale initiale et continue, d’organisation d’actions de santé publique et hors les murs, de prise en charge des maladies chroniques, de paiement à la fonction des soignants et de qualité des soins.

 

Pour les professionnels soignants : ils présentent l’intérêt du salariat, de l’exercice regroupé, de la coordination médicale et du travail d’équipe. Dans une logique de coopération avec les équipes administratives et sociales, ces dernières permettent une prise en charge globale des patients et une organisation sanitaire rationnelle. Le centre de santé prend également le relais sur les dossiers administratifs, de plus en plus lourds pour les médecins.

 

Présentation des 10 premiers médecins du centre de santé départemental 

 

Opérationnels progressivement à partir du 25 janvier, 10 médecins aux profils différents vont exercer en Saône-et-Loire.

 

Le centre de santé départemental sera dirigé par M. Lionel DASSETTO, ancien directeur de CCAS dans l’Isère.

 

Dr Pascale ROLLIN, 52 ans, directrice du le Centre Départemental de Santé ;

 

Dr André BUTTNER, 60 ans et Dr Didier CLERGET, 61 ans connaissent déjà la région puisqu’ils exerçaient respectivement dans l’Yonne et en Côte d’Or 

 

Dr Gérard DELAFOND, 61 ans, exerçait auparavant à Paris ;

 

Dr Marianne FUMAT, 35 ans et Dr Pauline SABRI, 31 ans, exerçaient toutes deux dans le Rhône ;

 

Dr Pascale ROUVERA VACHER, 59 ans, exerçait auparavant dans le Département de la Drôme ;

 

Dr Kamel DJEBIEN, 45 ans, exerçait auparavant dans le Nord ;

 

Dr Vivian NGUYEN VAN, 61 ans, exerçait auparavant en région parisienne, dans le Val de Marne ;

 

Dr Manon DARGAUD DURY, 27 ans, arrive de l’Isère.

 

 

 

dep 250118

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer