Autres journaux :



vendredi 29 juin 2018 à 06:01

Mise à 2×2 voies de la RCEA

accélération du chantier : la CCM participera à hauteur de 10 millions d'euros !






Une question qui a donné lieu à débat… Toutes les intercommunalités ne participant pas aujourd’hui…

 

 

David Marti :

 

Je pense que vous avez suivi les différentes communications produites au niveau de la RCEA. Un petit rappel nécessaire : pour la bonne compréhension de tout le monde. Le 14 juin, le Préfet de Région a écrit à la CUCM au sujet de la RCEA. C’est un programme estimé à 656 millions d’euros.

 

 

Sur la phase actuelle, 17 % portés par les collectivités. La phase 2 qui va de 2020 à 2025, un effort de 17 % aussi. Phase 3 pour 200 millions d’euros, n’est pas établi en termes de répartitions. Tout cela a changé. Il y a eu un appel du département, de la région et CUCM pour l’accélération des travaux. Cela nous paraît indispensable du fait de la gravité des accidents.

 

 

Nous avons convenu de saisir le Président sur ce sujet-là.

 

Il y a eu une réaction de l’État, mais une réaction sur l’accélération : nous allons concentrer la phase 2 et la phase 3 tout en renvoyant les modalités de financements des collectivités et pas celle de l’État : 60 % pour l’État, on passerait à 40 % pour les collectivités. Cette répartition est une répartition 192 milllions pour l’État, 58 millions pour Régions, 58 millions pour département et 20 millions pour la CUCM.

 

 

Sur la base de cette proposition j’ai répondu que la CUCM ne pourrait pas financer ces 20 millions. J’en ai fait part à la région et au département. Ce n’est pas concevable. La CUCM est prête à faire. Nous imaginons bien que nous allions être sollicités mais pas à cette hauteur là. 25 % de notre capacité de financement partirait pour la RCEA. Ce ne serait pas juste. C’est une route d’État et les collectivités osnt sollicitées à 40 %. J’ai dit Non.

 

Il y a eu une négociation avec l’État, le département, la région et une deuxième proposition semble arriver. Pour l’instant, je n’ai d’écrits. D’après les éléments oraux que j’ai eu, il semble que le Ministère soit prêt à accepter la proposition que nous avons pu faire. La CUCM se mettra en capacité d’amener 10 millions d’euros à condition que cette accélération soit réelle. La fin des travaux est prévu en 2024. Initialement on allait au-delà de 2026.

 

 

 

202 millions d’euros seraient financés par l’État.

 

 

La Région et le Département resteraient à 58 millions d’euros chacun et la CUCM à 10 millions d’euros, conditionnés par le fait que les travaux soient réalisés.

 

 

 

Bien sûr, il y aura des choix à faire comme les autres collectivités. C’est un effort conséquent pour la CUCM. Et proportionnellement à d’autres, l’effort n’est pas inférieur. C’est un effort considérable. Il en va de la sécurité des habitants du territoire. C’est une route d’État je le rappelle. Voilà les éléments synthétiques que je voulais vous transmettre en toute transparence. Si les écrits arrivent sur la base que je viens de vous donner, je proposerai un vote.

 

 

La maquette financière est claire à présent. C’est un gros sujet pour nous qui nous impacte qui nous implique.

 

 

 

Gilles Dutremble

 

Juste une interrogation concernant la participation des autres intercommunalités. D’autres intercommunalités vont-elles être sollicités ?

 

David Marti

C’est un sujet que j’ai souhaité aborder. Je n’ai pas voulu conditionner notre participation. Le Charolais est impacté à ma connaissance. J’ai interrogé sur la participation. Je n’ai pas de réponse concrète à cet instant. Il n’y a pas de raison que la CUCM participe seule si un autre territoire est impacté. Je n’ai pas de réponse à cet instant. Je crois savoir qu’il y a des contacts.

 

Charles Landre

Vous avez rappelé que c’est une route d’État. Sur l’ensemble des investissements de la CUCM, c’est-à-dire les 10 millions d’euros, est-ce que dans le cadre de coopérations que vous avez avec d’autres intercommunalités, avez-vous interrogé le Grand Chalon ? Nous avons conscience de l’urgence. C’est une route qui permet le développement d’activités. Il serait bien qu’il y ait un dialogue sur ce sujet avec le Grand Chalon.

 

Daniel Meunier

Par rapport à la présentation, c’est un souhait qui me vient : je crois qu’on doit continuer de jouer collectif sans remettre en cause la volonté des partenaires. Je voudrais faire un rappel historique. Depuis 2011-2012, ce sont les élus de la CUCM qui ont été à l’origine du doublement de la voie sur le territoire de la CUCM et en même temps garder la gratuité de cet axe. Continuons dans ce dossier politique bien entendu et aussi avec des enjeux de sécurité.

 

Lionel Duparay

Nous l’avons longuement discuté au département. Par cette action commune unanime, nous allons tous dans le même sens. Pour une fois que la cour des comptes dit que nous n’avons pas assez dépensé sur ce sujet. Je rejoindrai le Vice-président Meunier sur cette unité. Sur la participation des collectivités, il faut que chacun puisse participer à sa hauteur.

 

David Marti

En ce qui concerne la participation des territoires voisins, ils ont été autour de la table à un moment ou à un autre. Je crois qu’ils sont suffisamment informés pour prendre une décision et savoir s’ils veulent participer ou pas. La CUCM n’interpellera pas le Grand Chalon ou le Charolais. A chacun de faire appel à sa conscience. Je laisse chacun avec son approche. Toute participation serait la bienvenue.

 

 

Sur le reste, c’est un projet important. La cour des comptes ne fait pas de commentaires sur le projet. Nous assumons nos choix et nous serons jugés sur nos choix. C’est un projet important pour le territoire sur les aspects structurants.

 

 

Nous réfléchissons sur la manière dont le territoire doit être desservi. Regardez ce qu’il se passe au niveau de Coriolis. Et les entreprises qui viennent s’installer : le sujet de la liaison entre l’autoroute et la RCEA est important aussi.

 

 

C’est un investissement qu’il faut faire à la fois avec mesure et allant car il y a des enjeux derrière.

 

 

Donc à suivre. Vous connaissez tous les éléments.

 

Ace stade, les informations que je possède sont orales. Quand ce sera écrit ce sera mieux. Et en septembre je vous présenterai le plan de financement.

 

 

Voilà chers collègues.

 

 

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "rcea"

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Mise à 2×2 voies de la RCEA”

  1. Pascontent dit :

    C’est bien beau ces belles paroles, mais extrêmement vagues.
    Donc, concrètement, quelle priorité est accordée à la traversée de Blanzy, depuis La Fiole jusqu’à la zone à 110 ???????
    Là, on est bien dans le territoire de la CUCM.

  2. loupblanc dit :

    202 millions pour l’Etat pour sauver des vies……….
    comparé à un transfert d’un joueur de football de renommée pour quelques années