Autres journaux :



mercredi 25 mai 2016 à 08:42

La fête des mères…

 une fête très ancienne !



Chaque année, nous fêtons les mamans. Nous les remercions de l’attention, de la protection et de l’amour qu’elles nous donnent. Mais savez-vous que c’est l’une des plus anciennes célébrations, ayant traversé les millénaires

 

On trouve en effet des traces de cette pratique dans la Grèce Antique. Les Grecs célébraient la fête de Rhéa, la mère de tous les Dieux et notamment la mère de Zeus. Cette fête avait déjà lieu au printemps.

 

Les Romains, qui organisaient chaque année en mars une fête identique célébraient ainsi la fertilité maternelle.

 

La version moderne de la fête des mères date du XV° siècle, les Anglais fêtant le Mothering Sunday.

 

Puis les États-Unis ont développé l’affaire, mais comme pour Noël ou Halloween, cela a vite pris une tournure commerciale. Le second dimanche du mois de mai 1907, au moment du décès de sa maman, une américaine a demandé aux autorités d’instaurer une journée en l’honneur de toutes les mamans du monde le deuxième dimanche de mai. Vœu exaucé ! Les petits américains honorent leur maman le deuxième dimanche de mai depuis plus de 100 ans.

 

Mais en France, célébrer les mamans et plus généralement la famille, est une idée de Napoléon. C’est le premier qui a évoqué l’idée d’une fête des mères officielle au printemps en 1806. Au départ, le but était d’honorer les mères de familles nombreuses.

 

En fait, le village d’Artas, en Isère, revendique d’être le berceau de cette fête puisque le 10 juin 1906, une cérémonie en l’honneur des mères eut lieu et 2 mamans de 9 enfants reçurent le « Haut Mérite Maternel ».

 

En 1918, la ville de Lyon instaure une journée des mères en l’honneur des mères et des épouses qui ont perdu un fils ou un mari durant la Première Guerre Mondiale.

 

 

Il faut cependant attendre le 20 avril 1926, pour que la première « journée des mères » nationale ait lieu. Il s’agissait alors d’honorer les mères de familles nombreuses, avec remise de « Médailles de la Famille française ». Elle n’a jamais eu grand succès jusqu’en 1929, année durant laquelle le gouvernement français, dans sa politique nataliste rend officielle une journée des mères.

 

Le Maréchal Pétain qu’on nous présente souvent dans les livres d’Histoire comme le fondateur de la fête des mères « pour repeupler la France qui souffre de la seconde guerre mondiale », n’a en fait rien inventé. Certains lui ont reproché sa vision de « femme-objet ». Bref, le collier de nouilles, ce n’est pas la faute à Pétain !

 

Et comme en France, il faut toujours légiférer, la loi du 24 mai1950 stipule que la République Française doit rendre hommage chaque année aux mères au cours d’une journée consacrée à la célébration de la « fête des mères », avec le concours du Ministère de la Santé. Cette fête très populaire est officiellement fixée au 4ème dimanche de mai. Si ce dernier est le dimanche de Pentecôte, la fête des mères est reportée au premier dimanche de juin.

 

Profitons de ce petit rappel historique pour souhaiter une très bonne fête à toutes les Mamans!

 

Tu sais à quel point je t’aime maman!

 

Marie Kratz

 

 

 

ma 25 05 16

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer