Autres journaux :


lundi 31 octobre 2016 à 13:02

8 novembre 2016 (Social)

La Fédération CFTC Santé Sociaux appelle à la mobilisation



« Le 08 novembre 2016, la CFTC appelle les agents hospitaliers à se mobiliser au sein de nos établissements pour porter le message de la CFTC et participer massivement aux rassemblements et manifestations organisés ce jour-là.

 

La CFTC dénonce des conditions de travail qui se dégradent avec, pour conséquences :

 

 une pénibilité accrue, des burn-out en série allant jusqu’au suicide de cinq infirmières en l’espace de trois mois (dont la presse fait état et tous les autres que nous ignorons…). Une fois encore avec violence, cette réalité nous rappelle combien la qualité de vie au travail des hospitaliers est importante ;

 

 la mise en place à pas plus ou moins feutrés d’une Fonction Publique Hospitalière à deux vitesses, les titulaires et les autres, les contractuels représentant maintenant près de 20 % de nos collègues ;

 

 des budgets imposant des restructurations, des services fermés, des suppressions de lits systématiques;

 

 et, tout dernièrement, le hold-up sur les fonds de réserve de l’Association Nationale de la Formation permanente des agents Hospitaliers qui, financés en partie par le salaire des hospitaliers, seront ponctionnés de 150 millions en 2016 et 150 millions en 2017.

 

La CFTC demande avec force :

 

 que Madame la ministre des Affaires sociales et de la santé prenne toute l’ampleur du malaise des soignants et y apporte des mesures correctives très rapidement ;

 

 l’octroi des moyens budgétaires permettant aux établissements sanitaires et médico-sociaux d’assurer leur mission de service public, d’investir, de recruter et de titulariser nos collègues contractuels ;

 

 Un plan de formation initiale et continue pour pallier au déficit démographique actuel et garantir des effectifs permettant un retour à la qualité, la sécurité et au confort du soin ;

 

 Une mise en place des Groupements Hospitaliers de Territoire accompagnée et réfléchie, garantissant la préservation et le développement d’un service public de santé, de proximité sur l’ensemble du territoire, avec pour tous une réelle égalité dans l’accès aux soins. »

 

 

cftc

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “8 novembre 2016 (Social)”

  1. Globul dit :

    Il est toujours temps de se mobiliser et de se poser les « bonnes » questions !
    Qui est « responsable » du démantèlement de l’hôpital local, du mal-être du personnel soignant ?
    «Nos» politiques qui ont géré ce dossier doivent être comptables de cette situation.
    Ce sont bien EUX qui ont validé le projet me semble-t-il ?
    Sur quelles bases ou obligations, les hôpitaux de Montceau et du Creusot ont-ils été contraints de «coopérer» ? (Nb «coopérer» étant un terme inapproprié à mon avis).
    Quels étaient les intérêts (politiques) des uns et des autres ?
    Qui a choisi (habilement) la répartition des spécialités médicales et chirurgicales sur chaque site ?
    Qui siégeaient au conseil d’administration ? Qui a voté quoi et comment?…
    Posez-vous les bonnes questions et vous comprendrez pourquoi nous en sommes arrivés là !
    Dès le départ, les dés étaient «pipés» : AUCUNE chance que cela ne fonctionne, les intérêts des uns étaient bien trop éloignés de ceux des autres.
    Au final, le personnel et les patients payent l’addition…
    On essaye de rattraper le « coup », mais les rustines apposées ça et là s’apparentent à des pansements posés sur une jambe de bois !
    Et que dire de l’hôpital communautaire qui ne verra jamais le jour, malgré la pose symbolique de la première pierre ?