Autres journaux :



mercredi 28 octobre 2015 à 05:05

Visite à Metalliance (Saint Vallier)

Signature de deux contrats de génération.



 

 

Le Préfet Gilbert Payet, le Sous-Préfet Jehan-Éric Winckler, le Président de la CCM David Marti, le Maire de Saint Vallier Alain Philibert, Florine Colombet, Chef de projet, mission interministérielles de la Préfecture, M. Fouquet de l’unité territoriale de la Direccte Bourgogne, Nathalie Twardowski Directrice Pôle emploi Montceau, MM. .Bernard Taiclet, Daniel Meunier, Christophe Dumont, Mme Danièle Lucien Adjoints au Maire de Saint Vallier, sont reçus par Jean-Claude Cothenet, PDG de Metalliance dans son usine de Saint Vallier.

 

 

 

Il s’agit bien sûr d’une visite de l’Usine et pour les représentants de l’Etat de nouer des contacts avec les industriels du bassin, mais aussi, et surtout en cette occasion, de signer 2 contrats de génération.

 

 

Le contrat de génération est un dispositif visant à favoriser le maintien en emploi des seniors, l’insertion durable de jeunes dans l’emploi et la transmission de compétences dans l’entreprise.

 

L’entreprise Metalliance bénéficie d’une aide financière pour les entreprises de moins de 300 salariés qui recrutent un jeune en CDI et maintiennent un salarié âgé.

 

 

Dans le cas présent deux jeunes sont recrutés sur des emplois CDI et deux seniors sont maintenus à leurs postes. Jean-Claude Cothenet explique que 16 postes sont éligibles à ce dispositif.

 

 

Le PDG présente son entreprise centenaire qui a commencé à travailler, et jusqu’en 1944, pour les mines

 

Metalliance fait partie du cluster Mecateam. Le Préfet demande si cette alliance a déjà donné des fruits pour l’entreprise. Oui, par exemple la Pondeuse de rails automatique.

 

 

Metalliance est établie sur deux sites : Saint Vallier et Génelard. Chacun disposant de 10 000m2. Le bureau d’étude se trouve à Génelard tout comme l’assemblage. Saint Vallier c’est la fabrication.

 

 

Son capital est de 3,565 M€, son chiffre d’affaires de 24 M€, ses Effectifs de 120 salariés, dont une quinzaine au bureau d’étude.

 

Metalliance s’est spécialisée dans l’étude et la réalisation d’équipements industriels et d’engins mobiles. Elle conçoit et construit des équipements pour la réalisation d’infrastructures dans l’univers des transports (routiers, ferroviaires, métros), et de l’énergie (pétrole et gaz, gaz, vapeur…).

 

Engins pour travaux souterrains et pose de voies comme par exemple les trains sur pneus pour alimenter les tunneliers. Des engins indispensables pour réaliser un anneau complet en voussoirs avec la fourniture du mortier.

 

 

Le Préfet interroge le PDG sur le poids des voussoirs et s’il existe des recherches pour remplacer le béton. Un voussoir c’est entre 3 et 200 tonnes pièce, cela dépend du diamètre du tunnel. Le béton est le matériau composite le plus apte à ce type d’utilisation par sa facilité de fabrication, d’utilisation, sa résistance et surtout son coût.

 

 

Jean-Claude Cothenet signale que dans le cadre de la réalisation de l’Alaskan Way à Seattle, le tunnel le plus large du monde d’un diamètre de 17 m (2fois 4 voies superposées) Metalliance fournit le train sur pneus. Mais c’est vrai aussi dans le cadre des tunnels de métro de Miami, San Francisco, Lyon. (Soit train sur pneus soit caisson hyperbare). On trouve Metalliance à Taipei, Panama, Londres; Brisbane. C’est une parcelle de la Bourgogne et de son savoir-faire un peu partout dans le monde.

 

 

Le Président Marti, qui connait bien son dossier, demande une précision quant au travail avec Général Electric. Metalliance compte Général Electric parmi ses partenaires et donneurs d’ordres. Ceux-ci sont tous prestigieux et souvent à la pointe de leur domaine.

 

Le Président Marti interroge le PDG sur la taille de ses concurrents, plus gros ou équivalents ? Plus gros.

 

 

Un projet européen d’intervention sur les catastrophes naturelles sans pilote a été réalisé par Metalliance. C’est un porte outil qui peut amener sur place des drones. Le développement s’est fait en collaboration avec l’académie militaire Belge, l’université de Kaiserslautern et 14 autres organismes.

 

 

Alain Philibert se félicite que son territoire communal compte autant d’entreprises de haute technologie et d’innovation de pointe comme Metalliance, Novium, Buracco, Terex, etc…

 

 

Avant de procéder à la signature des contrats, toutes les personnes présentes effectuent une visite de l’entreprise. Le Préfet, le Sous-Préfet et le Président Marti, comme à leur habitude, pressent le PDG de question et vont au fond des choses sur les process, les pièces ou ensembles fabriqués.

 

 

De retour dans la salle de réunion, on introduit les deux jeunes pour qui les contrats vont être signés. Le Préfet rappelle le but de cette contractualisation. Un portrait est dressé des deux jeunes.

 

 

Julien Labaune titulaire d’une licence Pro obtenue en alternance au service méthode de Metalliance : Recrutement en qualité de technicien Méthode.

 

Yoann Marmorat a fait son Bac Pro et sa première année de BTS en alternance à Metalliance. Recrutement en qualité de chaudronnier.

 

 

Le Préfet, le PDG et les deux jeunes s’attablent pour signer. Le représentant de l’Etat se dit prêt à revenir pour en signer d’autres puisqu’il a bien entendu que 16 dossiers éligibles existaient dans cette entreprise.

 

 

Ces visites d’usines sont toujours des moments privilégiés de prise de contact avec des TPE de pointe dans le made in France.

 

Gilles Desnoix

 

 

metalliance 2810154

 

 

metalliance 2810152

 

 

metalliance 2810153

 

 

metalliance 2810155

 

 

metalliance 2810156

 

 

metalliance 2810157

 

 

metalliance 2810158

 

 

metalliance 2810159

 

 

metalliance 28101510

 

 

metalliance 28101511

 

metalliance 28101512

 

 

metalliance 28101513

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer