Autres journaux :


samedi 4 février 2017 à 08:31

Résidence des Peupliers (Montceau)

Des travaux de rénovation conséquents pour le bien-être des résidents



 

 

La résidence des Peupliers a été créée en 1978 par l’OPAC et la municipalité a fait l’acquisition du bâtiment en 2014. Autant dire que celle-ci était devenue un peu désuète et nécessitait des travaux de rénovation importants. Ceux-ci, qui ont débuté fin janvier 2017 dureront 10 mois, soit une fin prévisionnelle prévue fin novembre 2017.

 

Cette résidence dispose de 79 appartements répartis sur 6 étages desservis par deux ascenseurs. Le rez-de-chaussée, dédié aux usages collectifs est composé d’une salle de restaurant, d’une cuisine, de deux salles de réunion, d’une buanderie, de trois bureaux administratifs et d’un espace d’accueil.

 

D’après les constatations établies lors de l’évaluation externe réalisée en décembre 2014, la résidence est un établissement qui offre un cadre de vie agréable, chaleureux et convivial. Malgré le bon niveau de satisfaction des usagers, on relève des espaces communs vieillissants qui ne correspondent plus aux conditions de vie des personnes âgées tant en terme de mise en conformité, d’accessibilité, de bien-être et de sécurité.

 

Marie-Claude Jarrot, maire de Montceau le dit : « Dans son rôle d’acteur de proximité, l’action en faveur des séniors est une constante des préoccupations de la ville de Montceau-les-Mines ». Ajoutant : « A cet effet, elle s’est engagée dans une politique gérontologique forte dont l’ambition est de donner aux personnes âgées, toute leur place dans la cité en promouvant leur bien-être et leur autonomie ».

 

Une démarche globale de soutien des ainés donc, qui conduit la municipalité à accompagner le CCAS dans son action sur l’amélioration de l’offre d’accueil de la résidence Les Peupliers.

 

A noter que ce projet de réhabilitation s’appuie sur la réalisation d’une étude d’opportunité réalisée par l’Agence Technique Départementale de Saône-et-Loire ainsi que sur les différents rapports et analyses réalisés par les bureaux de contrôle et la commission de sécurité.

 

Les aménagements viseront à offrir aux résidents, mais aussi à ceux qui partagent leur quotidien, un lieu propice à une ambiance sereine, chaleureuse et adapté à chacun. Sa conception fonctionnelle intégrera tous les dispositifs d’hygiène et de sécurité correspondant à l’établissement et à ses activités énoncées.

 

Le projet se place dans le cadre de la règlementation des Etablissements Recevant du Public et celle relative à l’Accessibilité aux Handicapés et Personnes à Mobilité Réduite. La qualité des espaces intérieurs et extérieurs, la lisibilité et la clarté du fonctionnement, la luminosité des lieux communs et les liens visuels vers l’extérieur seront privilégiés. Une attention particulière sera portée du fait de la nature du public résidant dans l’établissement.

 

Le programme des travaux a été dévoilé lors d’une conférence de presse, ce vendredi. Et le moins qu’on puisse dire est qu’il s’agit d’une véritable rénovation. Visite guidée en compagnie des élus, et des différents corps de métiers qui interviennent sur le projet.

 

 

Les espaces de vie

 

 

Ainsi, les espaces de vie du rez-de-chaussée seront redistribués : on trouvera un hall d’entrée permettant l’attente des visiteurs et du public. Ce hall s’ouvrira sur une petite terrasse. Les bureaux administratifs seront déplacés vers l’entrée afin d’assurer une meilleure qualité de service tant pour les résidents que pour les extérieurs et leur nouvelle implantation participera également à l’amélioration de la sécurité dans l’établissement. L’entrée de la résidence sera équipée de portes coulissantes et d’un contrôle d’accès renforçant ainsi l’accessibilité et la sécurité.

 

La salle de restauration

 

 

La salle de restauration sera rénovée et s’ouvrira sur l’extérieur par une terrasse. Une place centrale sera redonnée au patio et celui-ci sera aménagé de jardins suspendus de sorte que les résidents puissent réaliser des activités de jardinage. La cuisine sera totalement remise en conformité. Un bar cuisine permettant la réalisation d’ateliers cuisine sera aménagé.

 

 

 

Activités créatives et sportives

 

 

Deux espaces dédiés aux activités créatives et sportives (sol spécifique, matériel fitness…) seront créés afin de maintenir le lien social et la cohésion entre les résidents. Mais aussi d’occuper les temps libres. Une salle consacrée à la projection de vidéos sera également proposée.

 

 

Accueil des associations

 

 

Une salle d’environ 75m2 permettra d’accueillir les différentes associations qui interviennent régulièrement au sein de la résidence pour l’organisation d’activités diverses et de jeux. Par ailleurs, le nombre de sanitaires et leur mise en accessibilité seront augmentés.

 

 

La buanderie

 

 

Elle sera rénovée et dotée de nouveaux équipements, tandis que des vestiaires ainsi qu’une salle de restauration seront aménagés pour les agents en charge du fonctionnement de l’établissement.

 

 

Signalétique spécifique

 

 

Utile pour les résidents et les visiteurs : une signalétique spécifique sera apposée dans tout l’établissement. En outre, l’établissement sera équipé de bornes Wifi et de différents systèmes vidéos, afin d’anticiper les nouveaux besoins des résidents.

 

 

Les éclairages

 

 

Ceux-ci seront modifiés dans une logique de mise en conformité mais aussi de confort d’usage (détecteurs de présence, pavés lumineux…).

 

Changement du système de sécurité incendie au regard de la nouvelle organisation de l’établissement mais aussi de l’évolution des normes.

 

 

Espaces extérieurs 

 

L’espace situé devant la résidence sera modifié, de sorte à ce que le stationnement « sauvage » disparaisse, tout en conservant les accès secours, le stationnement des personnes à mobilité réduite et la dépose-minute (installation de borne escamotable).

 

Une aire « sablée » pour les jeux de boules et des aménagements paysagers et de repos seront créés.

 

 

Mais nos lecteurs vont très certainement nous demander à combien va se monter le budget de tels travaux !

 

 

Coût

 

 

Le coût total de l’opération s’élève à 1 106 603 euros

 

 

Financement 

 

 

La région Bourgogne Franche-Comté finance les travaux à hauteur de 176 094 euros, la CARSAT Bourgogne Franche-Comté à 448 002 euros et le centre d’action social de la ville de Montceau à 482 507 euros.

 

 

Une douzaine d’entreprises locales seront en charge de ces travaux.

 

 

 

 

 

 

t peuplier 040217

 

t peuplier 0402173

 

 

t peuplier 0402172

 

 

t peuplier 0402174

 

t peuplier 0402175

 

t peuplier 0402176

 

t peuplier 0402177

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer