Autres journaux :



dimanche 21 mai 2017 à 07:03

Collège Jean Moulin (Montceau)

Inauguration du festival « En temps et en œuvre »



 

 

 

« C’est avec un grand bonheur et beaucoup de fierté que je vous reçois ce soir. » C’est la Principale Annie Bonnard qui s’adresse ainsi à l’assemblée réunie sous le préau.

Il fait gris et le temps est sec, puis le soleil apparait et il pleut, tout ça par intermittence. Les gens s’écartent du préau pour faire quelques pas dans la cour et puis tout le monde se serre de nouveau à l’abri.

 

 

 

Des marionnettistes font évoluer un animal fantastique qui vient importuner parfois les jeunes filles. Un jeune collégiens guidé par une professionnelle de l’image joue les reporters et immortalise les scènes.

 

 

Petit à petit le préau se remplit et a un moment la Principale décide que le top doit être donné à la cérémonie.

 

 

Annie Bonnard s’efface toujours derrière le travail de ses collègues, la réussite de son établissement, la politique éducative, etc…

 

 

Elle rappelle que l’éducation artistique et culturelle fait partie du parcours scolaire de chaque élève et qu’elle doit lui permettre de se fonder une culture artistique personnelle et de s’initier aux différents langages des arts et ainsi de diversifier et développer ses moyens d’expression.

 

 

Le Collège Jean Moulin a pendant 3 ans accueilli le festival « imaginaire et résistance » cela a permis aux élèves et aux enseignants de vivre une superbe aventure artistique et culturelle.

 

 

 

Pour valoriser le travail et les productions des 3 années du festival « imaginaire et résistance » il a donc été décidé d’organiser le festival actuel « en temps et en œuvre ». Au cours de ce festival le public va pourvoir découvrir les performances des élèves mais aussi des artistes professionnels.

 

 

 

Annie Bonnard précise que pour elle c’est un pari totalement fou, mais en fait c’est la marque de fabrique de son établissement qui explore toujours des chemins innovants. Elle espère vivement que ce festival accueillera pendant ces deux jours, vendredi et samedi, un public nombreux.

 

 

 

Chaleureusement et sincèrement, dit-elle, elle remercie tous ceux qui depuis le début de l’année ont déployé compétence et énergie pour préparer cet évènement : les enseignants qui n’ont jamais compté leurs efforts et leur temps, l’ensemble du personnel technique et administratif pour leur précieuse aide, les artistes (Titou, Maria Mouchou, la compagnie Cipango, Lucie et le cirque Chouette, la compagnie K Dan C, le collectif les Enclumés avec le monde des Niturs, Jocelyn le régisseur), les parents d’élèves, les élèves.

 

 

 

Et comme rien ne se fait sans les partenaires financiers Annie Bonnard remercie :

 

le Conseil départemental pour son soutien jamais démenti, représenté par Marie Thérèse Frizot
le rectorat
la municipalité de Montceau représentée par Frédéric Marinot.

 

 

 

 

Pour terminer la liste des remerciements elle cite Samuel Jaudon, la cheville ouvrière du festival et le référent culturel du collège.

 

 

L’inauguration du festival se poursuit par un verre de l’amitié. Mais le grand dragon est sorti est venu serpenter dans l’assemblée poursuivit par semble-t-il un chevalier qui devait le terrasser, un berger de dragons, un diable hirsute ? Des rats des villes ou des champs évoluent au milieu des personnes en train de trinquer ou de discuter.

 

 

La soirée va commencer par des numéros exécutés par les élèves et le spectacle, expositions, déambulations vont se dérouler conformément au programme.

 

 

Plein succès au festival « en temps et en œuvre »

 

 

 

 

moulin 2105178

 

 

 

moulin 2105172

 

 

moulin 2105173

 

 

moulin 2105175

 

 

moulin 2105176

 

 

moulin 2105177

 

 

 

 

moulin 2105179

 

 

moulin 21051710

 

 

moulin 21051711

 

 

moulin 21051712

 

 

moulin 21051713

 

 

moulin 21051714

 

 

moulin 21051715

 

 

moulin 21051716

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer