Autres journaux :



vendredi 30 juin 2017 à 05:29

Communauté urbaine Creusot-Montceau (Déchets verts)

Faciliter le broyage et promouvoir le paillage : un nouveau service à la population ! En fait : des services...



 

 

 

La communauté urbaine souhaite offrir un nouveau service aux habitants du territoire à travers la mise en œuvre de solutions individuelles de broyage des déchets verts, pour éviter la pratique illégale du brûlage et en réduire l’apport en déchetterie.

 

La promotion du compostage et, surtout, du paillage mise en œuvre par la communauté urbaine dans le cadre de sa labellisation, fin 2015, « Territoire zéro déchet zéro gaspillage » (TZDZG) vise à arrêter le brûlage des déchets verts ou leur transport vers les déchetteries en réintroduisant le cercle vertueux du retour au sol de la matière organique le plus localement possible, évitant ainsi le recours à des substituts chimiques.

 

 

Concernant spécifiquement le paillage, il convient d’accompagner fortement les usagers vers ce changement de comportement en leur offrant des alternatives simples et suffisamment incitatives. La problématique majeure à l’autogestion des déchets verts est liée à la gestion des gros volumes (branchages, tontes). Très foisonnants, les branchages sont difficiles à transporter sans remorques et sont souvent brûlés. En déchetterie, ils remplissent très vite les bennes pour un faible tonnage et nécessitent, de ce fait, de nombreux transports. Les déchets verts représentent plus de 40 % des apports en déchetterie (9 000 tonnes par an).

 

 

La communauté urbaine souhaite donc offrir un nouveau service aux usagers du territoire à travers la mise en œuvre de solutions individuelles de broyage des déchets verts, afin que ces derniers puissent être gérés durablement sur leur lieu de production.

 

 

Ce nouveau service pourra prendre plusieurs formes, visant à satisfaire les multiples besoins des usagers.

 

 

Service de broyage de déchets verts dans les communes

 

Ce service sera tout d’abord pris en charge par les communes qui souhaitent le mettre en place et aura vocation à s’étendre progressivement à l’ensemble du territoire. La communauté urbaine prendra en charge l’acquisition de broyeurs qui seront mis à disposition des communes.

 

 

Prêt d’un broyeur aux associations du territoire

 

Un système de prêt d’un broyeur aux associations du territoire pourra être mis en place.

 

 

Subvention à l’achat d’un broyeur pour les particuliers

 

La communauté urbaine pourra subventionner l’achat d’un broyeur par les particuliers, sous réserve que le matériel respecte certains critères (puissance supérieure à 4 cv ou  3 000 W, notamment).

 

Taux de 25 %, plafonné à 450 € pour un ménage seul

 

Taux de 28 %, plafonné à 500 € pour un regroupement de 2 ménages

 

Taux de 35 %, plafonné à 600 € pour un regroupement de plus de 2 ménages

 

 

Service de broyage à domicile

 

Compte tenu de critères spécifiques (âge minimum, personne à mobilité réduite, personne ne possédant pas de véhicule…), les communes, via leur Centre communal d’action sociale (CCAS), pourront définir une liste de personnes susceptibles de bénéficier d’un service de broyage à domicile une fois par an.

 

 

 

 

compost 0504173

 

Photo d’archives

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer