Autres journaux :



lundi 4 décembre 2017 à 09:52

Éoliennes de Saint-Bérain-sous-Sanvignes

Droit de réponse Quand on n'a rien à dire...



 

 

 

 

 

Les opposants au projet « reviennent à la charge » !

 

 

 

 

« on se drape dans sa dignité outragée et on donne libre cours à sa colère, tenant des propos frisant l’insulte vis-à-vis de ses contradicteurs. C’est une vieille ficelle usée, utilisée depuis la plus haute antiquité par tous les orateurs quand ils se sentent coincés. C’est ce qu’a fait M le Maire de St-Bérain-sous-Sanvignes devant son conseil municipal au cours de la séance du 29 novembre 2017, lorsque le projet éolien est arrivé en…13ème point de l’ordre du jour.

 

 

Sans relever les propos pour le moins désobligeants et en tout cas déplacés de la part d’un édile municipal,

 

L’Association de Protection du Cadre de Vie des Habitants de Saint-Bérain et des Communes environnantes

 

Vent de Sottise 71, fédération d’Associations de défense de l’environnement, Saône-et-Loire

 

répondent conjointement et sereinement aux propos de M le Maire de St Bérain-sous-Sanvignes..

 

 

Rien de neuf sur le projet

 

Elles relèvent que M le Maire n’a apporté aucun élément concret sur le projet, alors qu’il s’était engagé à le faire au cours de la réunion-débat du 2 novembre. Il n’a en effet produit aucun document nouveau, se contentant d’affirmer qu’il était « en mesure » de contredire tous les arguments – à ses dires « mensonges et contre-vérités » – exposés le 2 novembre. Oui, mais dire qu’on est « mesure de » ne signifie pas du tout qu’on « peut ».

 

 

Discrètes ?

 

En particulier, M le Maire fait preuve d’une grande imprudence quand il affirme en séance que les photomontages montrés le 2 « sont des faux », et qu’on ne verra pas les éoliennes. Quand le promoteur montrera les siens, il faudra bien qu’il se rende à l’évidence. Il y verra la même chose que ses concitoyens : des éoliennes de 200 m avec des mâts de 120 ou 140 m, qui sont tout sauf discrètes. Qui peut croire qu’elles ne bouleverseront pas le cadre de vie des riverains ?

 

Libre à M le Maire de s’accommoder de la présence de tas de fumier dans son quotidien. Nous contestons que cela représente le degré ultime de l’atteinte au paysage, qui permettrait ensuite tout et n’importe quoi. Contrairement aux éoliennes géantes, un tas de fumier ne prend jamais possession du ciel de ses voisins… ou très rarement. Et il a de plus le mérite de rester silencieux.

 

 

Inaudibles ?

 

Dire qu’ « on n’entendra pas les éoliennes » suite à une simple visite de parc éolien est une autre imprudence. Le bruit des très grandes éoliennes est un problème sanitaire que tous les gouvernements successifs ont essayé d’étouffer en accordant au lobby éolien une réglementation spéciale permettant d’installer les éoliennes au milieu des maisons. Si le bruit des éoliennes était soumis au Code de la Santé Publique, le projet éolien de St-Bérain n’existerait même pas. Nous conseillons à M le Maire de lire l’avis de l’Académie de Médecine du 17 mai 2017 intitulé « Nuisances sanitaires de éoliennes terrestres » dans lequel elle réclame le retour aux dispositions du Code de la Santé Publique. Nous ne pensons pas que l’Académie de Médecine soit truffée « de ces personnes qui sont contre tout ». Un projet de loi allant dans le même sens est d’ailleurs en attente sur le bureau de l’Assemblée Nationale.

 

 

Contre le nucléaire ?

 

Nous notons que M le Maire justifie l’éolien par la perspective de se débarrasser du nucléaire. Il n’a certainement pas écouté les récentes déclarations de Nicolas Hulot.
N. Hulot a dit en présence de tous les médias que procéder à la fermeture de groupes nucléaires était dangereux si on ne disposait pas d’autres moyens de production et qu’il redoutait des coupures de courant cet hiver. Il est évident que l’éolien n’est d’aucun secours pendant les périodes de grand froid sans vent qui s’abattent sur toute l’Europe en janvier-février. Nous ne disons rien d’autre !

 

Nicolas Hulot voit les choses en face. L’éolien a produit 4% de la production nationale d’électricité en 2016… quand il y avait du vent, et il n’y en a pas toujours !. Il n’est qu’un moyen d’appoint face au nucléaire, qui fournit actuellement 72 à 76% de la production.

 

 

Pourfendre le nucléaire pour justifier l’éolien est une posture que tous les promoteurs recommandent aux maires qui soutiennent un projet. Cette attitude permet, en entretenant une illusion d’optique, de brosser l’opinion dans le sens du poil et de récupérer des partisans sans avoir à parler des nuisances des éoliennes.

 

Inutile de faire de longs discours. L’éolien n’évite pas le nucléaire. Nicolas Hulot vient d’en administrer la preuve.

 

 

Propre ?

 

Quant à déclarer que l’éolien est une énergie à la propreté irréprochable, c’est oublier que la production éolienne ne peut être consommée sur place avant d’avoir été mise en forme sur le Réseau national de Transport d’électricité. Étant par nature aléatoire et intermittente, ses excès et ses manques doivent être corrigés et compensés en permanence par d’autres centrales… dont des centrales à gaz, qui elles émettent des gaz à effet de serre. Regarder le système électrique par le petit bout de la lorgnette est simpliste. Nous nous refusons à le faire.

 

 

La suite ?

 

Nous constatons que le promoteur était absent à la séance du conseil municipal du 29 novembre. Lorsqu’il aura apporté les précisions techniques que nous attendons, en particulier un plan d’implantations précises et le résultat de ses études de vent, nous reviendrons parler du projet, de sa prétendue efficacité énergétique dans une région sans vent, et surtout des nuisances qu’il apporterait aux habitants de St-Bérain-sous- Sanvignes et des communes voisines. »

 

 

 

 

eolienne-27111610

 

 

Photo d’archives

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




15 commentaires sur “Éoliennes de Saint-Bérain-sous-Sanvignes”

  1. isaelo dit :

    Il y a quand même plus désagréable pour les yeux et les oreilles que des éoliennes!!!
    Il yaura toujours des mécontents pour tout et n’imlporte quoi ! Le coq chante trop tôt, les cloches de l’église sonnent trop fort, les gosses doivent manger plus vegan, les vieux vieillissent… et un jour on finira tous dans le trou. Il y a quand même des causes plus importantes pour se battre mesdames messieurs de Vents de Sottises ( vous portez bien votre nom!!)
    Je soutiens le maire, je trouve les éoliennes plus belles et moins polluantes qu’une usine , ou qu’une route très passagère.

  2. Kikidilui dit :

    Je le dis et je le répète, et j’affirme:la FRANCE est ingouvernable…ne nous étonnons pas qu’elle soit à la traine dans tous les domaines.Pour un oui un non on monte une association contre…il y a beaucoup d’assos à dissodre.

  3. Daniel BOBIN dit :

    J’aime ces associations « écologistes » qui défendent le nucléaire…
    Il y a un contre sens, un paradoxe, une contradiction à s’emparer de la décision de Nicolas Hulot.
    Vent de sottise nous dit : comme il n’y a pas assez d’énergies renouvelables nous ne voulons pas d’énergies renouvelables…
    C’est le fameux « not in my garden ».
    Sottises, vous portez bien votre nom comme le dit bien Isaelo !
    Soutien au maire !

  4. filou dit :

    Bonjour, oui aux éoliennes mais je pari à 80 % qu’il n’ y aura pas assez de vent … alors causer toujours .

  5. gilbert71 dit :

    en voilà déjà trois du Fan Club du Maire .

  6. cervap dit :

    s’il a été assuré qu’il y ait assez de vent pour faire fonctionner les éoliennes,
    alors tout mon soutien a MR LE MAIRE.
    courage,il faut tenir.
    marre de ses assoces qui bloquent toujours tout

    mais maintenant, c’est la minorité qui decide

  7. Babs210 dit :

    Il n’y a pas que le promoteur qui ait été absent. Où donc étiez-vous ? En train de brasser du vent ? de sottise très certainement et comme toujours. Juste une question. Habitez-vous St Berain ? Et puis une autre les chandelles vous les achetez par paquet de combien ? Parce que pas de nucléaire, pas de charbon, pas d’éolienne…. à un moment va y avoir comme un problème. Et là c’est plus de la sottise c’est de co……….;

  8. jyton dit :

    Ce n’est pas coutume mais pour un fois il convient de le souligner le Maire de St Bérain est dans le vrai.
    Vas-y Noël tiens bon bordel !
    Assez de ces assocs qui veulent imposer à tous des points de vue minoritaires.

  9. domtom dit :

    bonjour
    le projet éolien à ST- BERAIN doit ,je ,crois ,rapporter des « fonds » à la municipalité ;qui comme toute les villes de FRANCE ont perdu les dotations de l’ETAT ,donc par contrecoup ,les habitants de ST-BERAIN verront leur municipalité continuer de fonctionner comme auparavant sans que le conseil municipal soit oblige de compenser les pertes dues à la nouvelle réglementation en augmentant ou en créant de nouvelles taxes ou impôts sur la commune .je pense qu’à l’avenir les habitants apprécieront.
    de plus il y a,toujours eu des détracteurs aux avancées quel qu’elles soient,je pense aux voitures quand elles sont apparues ,demandez aux anciens agriculteurs quand les machines agricoles ont apparues ,elles aussi, maintenant leurs héritiers achètent de plus en plus de gros engins qui ne servent qu’une fois l’année pour certaines …
    et demandez aux riverains des aéroports quand ils les ont vus débarquer.
    ils font avec les gênes sonores et aussi avec le patrimoine qui est dévalue

  10. Nikola dit :

    Le sujet est important et mériterait d’être traité avec moins de légèreté et surtout moins de bêtise .

    Je constate que ceux qui sont favorables à ce genre de projets ne font que ridiculiser ceux qui sont contre sans jamais leur apporter un seul argument réfléchi et valable .

    Je propose à tous les défenseurs acharnés de l’éolien d’ouvrir le lien suivant , ils y trouveront les réponses aux questions qu’ils ne se posent pas .

    http://montceau-news.com/economie/307220-eoliennes-suite.html

    cordialement

  11. crysillia dit :

    Je ne suis pas contre les éoliennes. Mais habitant à Saint Berain sous sanvignes, il faudrait déjà savoir, si ce projet est réalisable chez nous?Il serait raisonnable de faire une étude, sur la mesure des vents et tous les autres paramètres qui rentre en compte pour un tel projet, avant de prendre une décision définitive.

    bien cordialement.

  12. nrjdur dit :

    On peut trouver un article intéressant sur l’impact des éoliennes sur le site de Reporterre, quotidien de l’écologie :

    https://reporterre.net/Quel-est-l-impact-des-eoliennes-sur-l-environnement-Le-vrai-le-faux

    Comme ces journalistes l’expliquent, il y a du vrai et du faux dans tous les discours tenus sur le sujet. Mais en fait tout est relatif. Par exemple est ce que les éoliennes font du bruit? oui à 500m le même niveau sonore qu’un lave vaisselle silencieux. Est ce que cela a une influence sur la faune? oui, mais bien moins que la mortalité des oiseaux due aux immeubles, fenêtre etc…Est ce que les éoliennes émettent du CO2? oui mais moins que l’énergie solaire (dommage pour ceux qui ont des panneaux sur leur toit!), le charbon…

    Oui tout est relatif. D’ailleurs on peut reprendre certains chiffres avancés par vent de sottises. La production d’énergie des éoliennes de St Berain représenterait 0,25% de la consommation d’électricité régionale (article du 30 aout dernier). Oui, et par rapport à la consommation locale?

    De quoi se faire sans doute une opinion… et faire réfléchir ceux qui sont contre… comme ceux qui sont pour.

  13. filou dit :

    bonjour , je ne fais pas partir d’ une association pour ou contre le projet , mais citoyen de Saint Berain .Et il y a un dicton qui dit qu’ il ne faut pas vendre la peau de l’ ours avant de l’ avoir tué …alors comment voulez- vous gagner 25 000 euros par an si il n’ y a pas de vent ?

  14. gilbert71 dit :

    par contre un voisin St Eusèbe eux s’en bla bla sur le projet gigantesque écolo de ferme voltaique (une surface de 25 terrains de foot) va ce concretiser début 2018 à méditer comme plan B réaliste