Autres journaux :


jeudi 30 juin 2016 à 19:04

Conseil de Communauté Urbaine Creusot-Montceau…

Discours d'ouverture du président, David Marti




« L’actualité internationale, européenne et nationale fait, vous le comprendrez, que j’ouvre mon propos introductif sur des sujets en lien avec cette actualité.

 

 

Evoquer tout d’abord la volonté d’une majorité de Britanniques de sortir de l’Union européenne. Dès l’issue du scrutin connue, il m’est venu à l’esprit le drame survenu le 16 juin à Leeds avec l’assassinat du député travailliste Jo Cox, une femme engagée qui a perdu la vie parce qu’elle défendait une cause qu’elle croyait juste.

 

Et je me suis donc fait cette réflexion : Jo Cox est morte deux fois.

 

Le peuple britannique s’est exprimé et il faut bien entendu respecter ce choix et ne pas le contester. Mais il est sans doute utile et nécessaire de rappeler que l’Union européenne s’est construite avec d’abord la volonté de créer les conditions pour une paix durable en Europe. Aujourd’hui, nous le voyons bien, les courants populistes, nationalistes et extrémistes progressent en défendant le repli sur soi et l’individualisme, des thèses qui sont à l’opposé du projet qui a fondé l’Union européenne. Ne soyons pas dupes, ce n’est pas le renforcement des souverainetés nationales qui protégera mieux les pays contre les crises économiques.

 

 

Notre Europe n’est pas parfaite, loin s’en faut, et la période qui s’ouvre sera sans aucun doute difficile pour sa cohésion et son unité. Je veux croire malgré tout que cet événement nous poussera collectivement à clarifier notre projet européen. Un projet politique, économique, social, culturel, environnemental et diplomatique. Il s’agit maintenant de faire bloc face aux enjeux de la mondialisation au lieu de nous diviser et de laisser l’individualisme guider nos décisions.

 

 

L’autre sujet marquant de ces derniers jours concerne, une nouvelle fois hélas, les attentats perpétrés par Daech et ceux qui s’en revendiquent, contre des populations innocentes partout dans le monde. Les faits les plus récents étant ceux commis à Orlando aux Etats-Unis, à Istanbul en Turquie pour la troisième fois et en France avec l’assassinat de deux fonctionnaires d’Etat. L’exécution de Jessica Schneider et Jean-Baptiste Salvaing est un nouveau coup porté à notre pays et aux valeurs de notre République.

 

 

Nous ne devons bien entendu pas céder devant le terrorisme et l’obscurantisme mais bien au contraire continuer la lutte et combattre ce fléau sous toutes ses formes. Nous devons soutenir et être aux côtés des forces de l’ordre qui travaillent avec acharnement et de plus en plus au péril de leur vie pour assurer notre sécurité.

 

Je vous demande une nouvelle fois mes chers collègues, Mesdames et Messieurs, avant de débuter notre conseil, de respecter une minute de silence en hommage aux victimes des attentats.

 

 

Pour revenir à l’ordre du jour de ce conseil, les projets de délibération qui vous sont soumis par les élus en compétences sont relatifs pour bon nombre d’entre eux aux priorités fixées avec ma majorité.

 

Tout d’abord, s’agissant du développement économique :

 

Un nouveau pôle tertiaire va voir le jour avec un ensemble immobilier qui va être construit prochainement par ACM Construction et la SEMCODA sur le secteur de Mach 2, qui couvre au total 6 hectares au Creusot.

 

Un ensemble constitué dans un premier temps de trois bâtiments, d’une superficie totale de plancher de 1.800 m², permettra l’installation d’une entreprise de construction, d’agences immobilière, d’assurance et de sociétés civiles liées aux professions libérales et aux services.

 

 

Des implantations qui leur permettront de se développer sur la plaine des Riaux et de poursuivre sa reconversion.

 

 

N’oublions pas que la communauté urbaine ainsi que les collectivités territoriales et l’Etat ont permis au fil des années une véritable transformation de cet espace mettant en exergue tant le site universitaire que les entreprises qui sont, pour certaines d’entre elles, de grands donneurs d’ordre. Nous avons donc eu la volonté de diversifier cette zone avec tout un pôle désormais réservé au tertiaire. C’est la raison pour laquelle un pôle santé va également être construit sur plus de 2.700 m² au total avec une maison de santé, un centre de santé et un laboratoire d’analyses médicales.

 

 

Concernant le développement économique toujours, l’un des projets phare du mandat, celui du développement de la zone de Coriolis.

 

Lors du conseil du 3 mars 2016, il vous avait été annoncé l’implantation de la plus grande plateforme logistique française de Lidl qui a fait l’objet d’une délibération votée à l’unanimité, avec création à terme de 40 emplois supplémentaires, soit 210 personnes en tout.

 

Lors du conseil du 28 avril 2016, Jean-Claude Lagrange vous avait présenté un projet de délibération permettant la construction d’un premier bâtiment destiné à l’accueil d’entreprises axées sur les activités de services liées à l’industrie locale.

 

Nous passons donc à la concrétisation de ce projet puisque la SEMPAT va acquérir un terrain d’une superficie de près de 4 hectares afin de débuter prochainement les travaux de construction d’un immeuble sur 3 niveaux mis à disposition des entreprises qui souhaitent venir s’installer sur Coriolis.

 

Là aussi, sur ce projet déterminant qu’est « CORIOLIS », au-delà des intentions, ce sont les actes qui comptent et nous le démontrons une fois de plus.

 

 

Mais n’oublions pas que le soutien au développement économique ne se limite pas uniquement aux zones urbaines et aux entreprises.

 

La communauté urbaine œuvre également pour le commerce avec l’opération collective de modernisation de l’artisanat, du commerce et des services (OCMACS) et le fonds d’aide au commerce en milieu rural.

 

S’agissant de l’attractivité résidentielle et de l’aménagement urbain,

 

La reconstruction du pont François Mitterrand, nécessaire de par son état, aurait pu se limiter à une vision uniquement technique. Nous avons souhaité faire de ce dossier un véritable projet innovant dans le sens où l’objectif est que les habitants du Creusot mais aussi tous les utilisateurs de ce pont, les usagers SNCF s’approprient cette nouvelle esplanade qui est située en plein cœur de ville et qui en est le point névralgique. Ce projet a été pensé et élaboré avec une approche complémentaire qui tient compte à la fois des usages et du cadre de vie.

 

 

 

Une centralité cohérente intégrant l’architecture existante et ouverte vers d’autres aménagements futurs. Mais aussi une conception multimodale associant les piétons, les services de transport et la SNCF. En effet, depuis ce pont, les usagers du train auront un accès privilégié à la gare TER, ce qui signifie que la gare aura deux accès, que ce soit pour les personnes à mobilité réduite par ascenseur mais aussi pour les piétons. Bien plus, un accès aux services SNCF, dont la forme reste à définir, sera possible sur cette esplanade. Je rappelle enfin que la reconstruction de ce pont va aussi être l’occasion d’intégrer les contraintes techniques nécessaires à la réalisation de la VFCEA.

 

 

Nous aurions pu nous contenter d’une simple réfection mais nous avons eu une vision à long terme sur un projet sans aucun doute structurant.

 

S’agissant enfin de la mise en place sur le territoire communautaire du concept BIMBY, vous le savez, l’Opération programmée d’amélioration de l’habitat (OPAH) est un véritable succès. Nous proposons d’aller encore plus loin en associant une fois de plus les habitants à la politique menée dans ce secteur stratégique en matière d’attractivité. Comme pour l’OPAH, les habitants sont des acteurs à part entière du réaménagement des espaces libres, et notamment de l’habitat en permettant de construire sur leurs parcelles inoccupées des logements situés à proximité des centres-villes ou au cœur des communes.

 

 

Ce projet, qui est sans aucun doute innovant, doit permettre à moyen terme de renforcer la centralité en matière d’habitat, et donc améliorer l’accès aux services proposés par les villes et les communes.

 

Une fois de plus, la communauté insuffle, fédère et permet aux habitants d’être acteurs de leur territoire dans des projets concrets. »

 

 

 

ccm 3006162

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Conseil de Communauté Urbaine Creusot-Montceau…”

  1. sillabruno dit :

    Dans un contexte international tendu où des sociétés s’affrontent pour conquérir des nouveau marchés, que va devenir le site Terex de Saint Vallier? L’établissement a déjà perdu des nombreux postes de travail et a eu recours au chômage partiel dans les périodes de sous charge. Actuellement il est confronté à une restructuration. Le site restera-t-il une unité de recherche, développement et de production avec le même effectif?
    En 2009 Michelin fermait l’atelier tourisme : 477 suppressions d’emploi et la disparition de nombreux emplois induits ! Actuellement Michelin restructure ses sites de production en Europe et la fermeture de l’atelier génie civil de Blanzy n’est pas exclue, car depuis quelque temps l’activité est fortement réduite et les investissements prévus sont bloqués.
    Pourquoi ces sujets ne sont pas traités au Conseil
    communautaire ?