Autres journaux :



mardi 26 septembre 2017 à 06:05

Séminaire d’urbanisme du 27 au 29 septembre en Bourgogne du Sud

Pour la première fois sur notre territoire 25 directeurs d’agences réunis



 

 

 

Ce lundi matin, Philippe Baumel a annoncé au cours d’une conférence de presse dans les locaux de l’Agence d’Urbanisme Sud Bourgogne que celle-ci accueillait pour la première fois le séminaire des directeurs de la Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme (FNAU) du 27 au 29 septembre.

 

 

La FNAU comprend en tout 50 agences en France. L’Agence du Sud de la Bourgogne est l’une des plus jeunes. Et l’accueil de ce séminaire est donc un véritable événement pour le territoire.

 

 

« C’est un soutien, une reconnaissance » pour Philippe Baumel, Président de l’AUSB

 

 

Le Président de la FNAU sera d’ailleurs présent tout au long du séminaire. Cet événement est considéré comme très important car il permettrait le renforcement de l’image de l’AUSB.

 

 

Parmi les personnes présentes, Philippe Baumel explique que les plus gros aménageurs seront présents.

 

 

Il explique son déroulement : « Ce séminaire va se tenir sur tous les territoires concernés : Autun, Chalon… A chaque fois, il y a un parcours touristique et des séances de travail. ».

 

 

Effectivement le 27 septembre, le séminaire débutera par la côte chalonnaise et une conférence d’Olivier Razemon, journaliste, écrivain et spécialiste en urbanisme. Il interrogera le développement des villes moyennes avec un titre pour le moins provocateur : « Comment la France a tué ses villes? ».

 

 

Le séminaire au sein de la CUCM

 

 

Le jeudi 28 septembre, ce sera au tour de la CUCM notamment d’accueillir le séminaire. La journée débutera par une visite de la villa Perrusson à Ecuisses, puis celle des Équipages à Montceau-les-Mines avant de poursuivre par une séance de travail au Château de la Verrerie du Creusot dans l’après-midi au Petit Théâtre. Les directeurs feront la restitution de l’étude sur les villes et agglomérations moyennes, sujet oh combien pertinent pour le territoire communautaire.

 

 

Le vendredi 29 septembre, le séminaire se poursuivra sur les territoires du Creusot et d’Autun.

 

 

Un groupe de travail sur les résurgences des villes moyennes

 

 

Depuis quelques temps déjà, l’AUSB participe à un groupe de travail sur les résurgences des villes moyennes. Et ce séminaire rentre ainsi dans une logique de travail avec la FNAU. Parallèlement à ce séminaire, le 22 septembre dernier, un texte concernant cette thématique a été remis au Ministre de la Cohésion des Territoires, Jacques Mézard.

 

 

L’étude sur les villes et agglomérations moyennes a été réalisée en collaboration avec la FNAU et les agences de Dunkerque, d’Oise les Vallée, Toulouse, Saint Omer et Sud Bourgogne et le soutien de nombreux autres partenaires.

 

 

A l’issue de ce séminaire, d’autres propositions seront faites au bureau de la FNAU en octobre prochain.

 

 

Quelles sont les ambitions de l’étude ? Elle vise d’abord à mieux comprendre les déterminants et les enjeux de ces agglomérations. Ensuite, elle cherche à repérer des démarches et stratégies innovantes ainsi que des leviers et outils d’actions.

 

 

Les pistes de travail sont multiples. Situer l’économie passe par un travail sur l’accompagnement de la population des personnes âgées (bâti urbain, partenariat avec les bailleurs sociaux, accompagnement en milieu urbain etc.).

 

 

Autre piste de travail : la mise en réseau de parcours urbains touristiques. Comment rendre utile certains espaces urbains. Comment renforcer l’attractivité de nos territoires ? Comment restaurer le lien social ? Cela peut passer par l’installation d’axes stratégiques selon Philippe Baumel et la directrice de l’AUSB.

 

 

Autre axe : une réflexion sur l’équipement à horizon 2030. Dans ce sens, une étude est en cours pour 2018. Cette étude prospective porte notamment sur l’évolution de notre sociologie. « En face, on va mettre la question des déchets, de l’eau, de l’énergie » explique Philippe Baumel.

 

Et d’ajouter : « On essaie d’anticiper les besoins en infrastructures. L’étude a été demandée par la CUCM. C’est l’attractivité de notre territoire qui est en jeu. »

 

 

Enfin les autres axes de travail portent sur l’importance de trouver des fonctionnalités et coeurs de ville d’une part et développer une réflexion sur l’emploi du couple lors de l’arrivée de nouveaux foyers sur nos territoires.

 

 

Un mot pour définir l’AUSB : l’attractivité

 

 

Ce mot est au centre du travail que l’AUSB tente de mener, indique son Président. « On a besoin de faire travailler ces intelligences ».

 

 

Ces trois jours de séminaire sont l’occasion de découvrir le travail non seulement de l’AUSB mais aussi de la FNAU dans son ensemble. Et la restitution de l’étude sur les villes et agglomérations moyennes le 28 septembre à 14h au Château de la Verrerie du Creusot sera l’un des temps forts auquel chacun peut assister.

 

 

Pour davantage de renseignements sur ces trois journées et sur l’AUSB, consultez le site internet de l’agence www.ausb.org ou par téléphone au 03 85 73 09 50.

 

 

EM

 

 

 

ausb 25 09 17

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer