Autres journaux :



jeudi 4 février 2016 à 17:27

Réactualisé à 18 h 51 : Journée nationale d’action pour la défense des libertés syndicales

...une centaine de personnes ont répondu à l'appel !



 

Nous vous l’avions annoncé, le rassemblement CGT a eu lieu sur le parking de l’ancien Aldi, face à l’Hyper Leclerc. Robert Wattebled est aux commandes et au micro. On peut noter la présence de militants Cégétistes de Michelin, de Webhelp, de Bubendorff, d’Areva et d’Alsthom (Le Creusot), Educ’action, Domisol, Eolane, du centre Leclerc de Montceau, d’Aperam (Gueugnon), de Robocoupe, des retraités, les fonctionnaires de la ville de Saint Vallier, etc. Nous avons compté 85 participants.

 

 

Robert Wattebled explique que cette manifestation s’inscrit dans le cadre de la journée nationale d’action pour la défense des libertés syndicales. Il énumère les entreprises dans lesquelles les libertés syndicales sont menacées soit par des procédures disciplinaires, soit par des violations de locaux syndicaux, soit par des pressions sur le personnel, avec pour certaine la mise en place d’une pétition patronale antisyndicale. Il appelle les signataires de cette dernière à accorder plutôt leurs signatures pour la défense des emplois et des salariés.

 

Le discours n’épargne pas le gouvernement qui est accusé de soutenir l’action du patronat, de favoriser une justice de classe en assimilant les militants syndicaux à des délinquants. Il évoque les lois Rebsamen et Macron qui veulent enterrer les prud’hommes et mettre en place un réformisme et une collaboration de classe.

 

Il insiste sur le fait que la CGT ne se laissera pas faire et ne lâchera rien.

 

Les communes de Saint Vallier et Montceau ne sont pas épargnées non plus en la personne de leurs Maires dont l’un est accusé de trahir ses engagements et de tourner sa veste (Saint Vallier), l’autre de ne pas avoir invité la CGT aux vœux des associations, et de vouloir lui supprimer sa subvention 2016.

 

Les luttes des représentants et militants CGT sont mises en avant, surtout celle des fonctionnaires de Saint Vallier qui est qualifiée d’exemplaire. Il est rappelé que la CGT reste la 1ère organisation de France et qu’elle n’acceptera jamais une soumission de classe.

 

Ce discours ne déroge pas aux caractéristiques d’un bon discours syndical et ce qu’on y trouve ne reflète que la position du Syndicat et de ceux qui manifestent aujourd’hui. Après ces instants sous la pluie, une pétition circule pour demander la relaxe des « Goodyear »

 

 

Il y a une simple présence policière en retrait et la manifestation CGT se passée dans le calme et sous une bruine continue.

 

 

 

Gilles Desnoix et Annabelle Berthier

 

 

cgt 04021611

 

 

cgt 0402162

 

 

cgt 0402163

 

cgt 0402164

 

 

 

cgt 0402165

 

 

cgt 0402166

 

 

cgt 0402167

 

 

cgt 0402168

 

cgt 0402169

 

cgt 04021610

 

 

 

cgt 04021612

 

cgt 04021613

 

 

 

man 04 02 161

 

 

man 04 02 162

 

man 04 02 16

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




8 commentaires sur “Réactualisé à 18 h 51 : Journée nationale d’action pour la défense des libertés syndicales”

  1. rouge dit :

    comment peu t’on être en arrêt de travail et manifester ??

  2. EXTERMINATOR dit :

    Slt rouge tout depend de la maladie en fait
    si c est flemmengite aigue comprehensible !!

  3. sillabruno dit :

    Près de 80 initiatives dans de nombreuses villes de France pour dénoncer l’arbitraire patronale et condamner la violence sociale des licenciements et des conditions de vie et de travail dégradées. La question du droit de défendre son emploi touche largement l’opinion et interroge la démocratie. Au travers des syndicalistes, ce sont les salariés qui sont visés. Rien ne nous détournera de notre action à leurs côtés pour défendre les revendications et gagner le progrès social.

  4. ulcgtmontceau dit :

    En réponse à « rouge » : On ne sait pas trop ou vous étiez, mais imaginons que vous avez écouté l’intervention, vous auriez relevé que la personne en question n’était pas présente à la manifestation en raison de son état de santé. Et vous auriez également relevé que cette citation venait en soutien à cette personne qui à fait le choix de défendre les intérêts des salariés. « Il y a des couleurs qui ne se méritent pas ! »

  5. beberto dit :

    Comment un syndicat qui ne représente que 5% des salariés peut être crédible!!

    • Rahl71 dit :

      Peut être parce que cest le premier syndicat de France 😉
      Et puis il ne s’agit pas d’être crédible ou non, il s’agit de défendre ce qui est juste pour chacun. Ce que ferai n’importe qui.

      • montcellienbis dit :

        ce qui est choquant , c’est le titre « défense de libertés syndicales, j’étais loin de me douter que les syndicats en France n’étaient pas libre.De plus ces syndicats reçoivent de l’argent ,même des villes , donc de nos impôts …alors !
        jcerey