Autres journaux :



dimanche 28 février 2016 à 11:58

Ce samedi soir à l’Embarcadère (Montceau-les-Mines)

Un tango sensuel et rajeuni qui a enflammé une salle comblée



 

Le public présent ce samedi à l’Embarcadère n’a pas regretté le déplacement.

 

En effet, face à ce magnifique spectacle qu’est Tanguíssimo, on ne pouvait que rester coi, en pamoison et les yeux brillants. Des musiciens d’exception, des danseurs époustouflants et un chanteur charmant et charmeur, tous les ingrédients étaient présents pour que les artistes récoltent une belle standing ovation. Et c’est ce qui s’est effectivement passé…

 

 

Marisa Mercade au bandonéon a recueilli tous les suffrages. En effet, ce n’est pas un hasard si ses qualités musicales et techniques ont attiré l’attention des grands Maîtres comme Alejandro Zarate, Nestor Marconi à Buenos-Aires et Juan Jose Mosalini à Paris. Et c’est tout naturellement qu’en 2014, Ludovic Michel, Gisela Passi et Rodrigo Rufino font appel à ses talents pour rejoindre leur ensemble Tanguíssimo. Une musicienne qui a attiré tous les regards par son talent et son sourire.

 

 

Quant aux deux violonistes, ils sont eux aussi beaucoup sollicités pour la qualité de leur musique. Idem pour le contrebassiste qui complète cette brochette de talents.

 

 

Moments de charme et d’élégance avec le couple de danseurs, dont le public n’a pu se détacher. Les regards se sont bien évidemment portés sur les jeux de jambes, la souplesse et la sensualité des deux artistes.

 

 

Mais la cerise sur le gâteau de ce spectacle a été le chanteur José Luis Barreto qui est très certainement la plus belle voix actuelle du tango. Originaire d’Uruguay, il a revisité magistralement le répertoire des plus grands tels que Piazzolla, Gardel etc.

 

 

Magnifiquement accompagné par les cinq musiciens, il a fasciné son auditoire avec sa voix certes, mais aussi sa gestuelle, sa sympathie, son humeur. Le baryton n’a pas hésité à parcourir les rangs dans le public et à venir s’assoir à côté d’une dame ravie de l’aubaine !

 

 

Au final, une soirée délicieuse qui a déclenché, comme annoncé plus haut des applaudissements nourris puis une standing ovation bien méritée.

 

 

TANG 28 02 165

 

 

TANG 28 02 161

 

 

TANG 28 02 166

 

 



TANG 28 02 162

 

 

TANG 28 02 167

 

 

TANG 28 02 163

 

 

TANG 28 02 168

 

 

TANG 28 02 1610

 

 

TANG 28 02 169

 

 

 

TANG 28 02 164

 

 

TANG 28 02 1612

 

 

TANG 28 02 1614

 

 

TANG 28 02 16





TANG 28 02 1611
TANG 28 02 1613

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer