Autres journaux :


samedi 30 juillet 2016 à 08:29

Arrêtons le massacre…ça suffit !!!

Les associations de protection des animaux poussent un cri d’alarme



Ce sont des représentantes des associations de protection des animaux en colère qui reçoivent la presse pour pousser un cri d’alarme sur la situation catastrophique dans laquelle le département se trouve.

 

Rien que dans le secteur des associations « Les chats du Pilon », « Matou cœur » et « Les chats bottés », (Le Creusot, le Couchois, La Bresse) on compte 2500 chats errants dont une centaine a été pris en charge.

 

A cela il faut ajouter ceux du secteur de la SPA de Montceau quelques centaines sans doute dont 49 pris en charge. C’est énorme…, et cela n’est pas près de se calmer car personne ne respecte la loi, ni un certain nombre de communes, ni les propriétaires, ni les simples citoyens.

 

Vous, moi, les autres et ceux que nous ne connaissons pas forcément, tout le monde est concerné et responsable… pas la peine de s’esquiver…

 

 

La loi est claire, l’article L211-27 dispose que c’est le Maire qui a la charge des animaux errants, dont les chats, de leur capture, leur stérilisation et leur identification. Il peut passer des conventions avec une association de protection des animaux, c’est à la charge de la commune. La gestion, le suivi sanitaire et les conditions de la garde sont placés sous la responsabilité du représentant de la commune. Rappelons aussi que la loi fait obligation au citoyen d’aider les autorités dans ce domaine, comme dans d’autres…

 

 

Les statistiques sont accablantes 80% des chats ne sont ni stérilisés, ni identifiés…

 

 

Et ça c’est de la responsabilité de chacun.

 

 

Comment s’étonner que le fardeau retombe sur les frêles épaules des associations ou sur les impôts locaux. A Montceau seuls 37% des habitants payent des impôts locaux, mais il n’y a sans doute aucun lien entre les deux… sauf que 80% des chats ne sont ni stérilisés, ni identifiés…

 

 

Rappelons la loi Depuis le 1er janvier 1992, tous les chats et chiens vendus ou donnés, doivent être tatoués avant la transaction.

 

Il convient aussi de noter que l’article Article L214-8 prévoit dans son alinéa V. que « Toute publication d’une offre de cession de chats ou de chiens, quel que soit le support utilisé, doit mentionner le numéro d’identification prévu à l’article L. 324-11-2 du code du travail ou, si son auteur n’est pas soumis au respect des formalités prévues à l’article L. 324-10 du même code, mentionner soit le numéro d’identification de chaque animal, soit le numéro d’identification de la femelle ayant donné naissance aux animaux, ainsi que le nombre d’animaux de la portée.

 

Dans cette annonce doivent figurer également l’âge des animaux et l’existence ou l’absence d’inscription de ceux-ci à un livre généalogique reconnu par le ministre chargé de l’agriculture. »

 

 

Il n’est donc pas légal de faire don d’animaux par petite annonce sans respecter ces dispositions.

 

Et pour ne pas tirer les larmes de tout le corps de bonnes consciences qui ne pourraient laisser des pauvres chatons sans toit, il convient de faire stériliser les mères, et les pères potentiels.

 

 

Est-ce que vous voyez bien la scène ? Est-ce que vous sentez la juste colère de ces femmes qui inlassablement se dévouent, donnent à fond de leur temps et soyons objectif, aussi de leur porte-monnaie pour rattraper le j’m’en-foutisme d’une majorité de leurs contemporains ? Elle est pourtant bien présente…

 

 

Maintenant interrogez-vous… Minou, Félix ou Ro’minet est le perle de vos yeux, la joie de vos jours, vous n’aimez rien tant que de l’entendre ronronner sur vos genoux en regardant la télé… Il n’est pas identifié, tatoué, pucé ? Sortez les mouchoirs vous allez chialer un bon moment quand un crétin vous l’aura aplati sur une route, un demeuré vous l’aura empoisonné, ou kidnappé… vous ne saurez jamais ce qu’il est devenu… car impossible à identifier par absence de tatouage ou de puçage… Vous économisâtes, pleurez maintenant… bien fait pour vous… dommage pour lui.

 

Vous la sentez la colère, là ?

 

 

 

Ah aussi, plus d’une portée par an et vous devez déclarer votre chatte et bien sûr suivre les prescriptions de la loi… sinon vous devez euthanasier les petits et être poursuivis pour maltraitance envers animaux… C’est quasiment ça… Pour dire qu’il convient de s’interroger sur nos responsabilités…

Et l’on ne doit pas continuer à croire que la régulation se fera naturellement ! La preuve vivante du désastre est à nos portes, dans nos jardins, dans nos parcs… Je vous ai dit la colère légitime qui habite ces bénévoles qui luttent de toutes leurs forces face à une situation qui devient ingérable. Sachez que même le nourrissage est poursuivi par la loi…

 

 

 

Il existe une association « Vétérinaire pour tous » qui aide les plus démunis… car même les non riches peuvent aimer, adopter élever des animaux de compagnie. Et leur amour est aussi absolu que celui de quiconque… Mais eux aussi, ces vétos bénévoles, éprouvent de plus en plus de difficultés financières et leurs dotations baissent de plus en plus. Ils délivrent aux communes entre 100 et 200 bons de stérilisation… face à plus de 2500 chats errants….

 

 

Mais il semblerait (nous n’avons pas confirmation du chiffre) que seule 15 communes sur 572 de Saône et Loire aient signé ces conventions… Mesdames, Messieurs les élus… où allons-nous, si vous ne montrez pas l’exemple disent en substance les associations courroucées et inquiètes…
Il y a aussi la fondation 30 millions d’Amis avec laquelle les collectivités peuvent passer des conventions pour respecter les dispositions de l’article L 211-27. Là aussi on reste dans du confidentiel au niveau des chiffres.

 

 

La Ville de Montceau à contractualisé et soutien la cause animale, mais il y a plus à faire en ce qui concerne les chats errants… semble-t-il… Le Creusot, Autun et d’autre grosses communes ont pris leurs responsabilités…

 

 

Pourtant l’an passé les associations présentes à cette conférence de presse ont pleuré dans leur bonnet et ce sont les bénévoles et les donateurs qui ont renfloué les finances de la lutte contre le laxisme intolérable de leurs contemporains.

 

 

 

Notre rôle premier est d’informer objectivement, pas de faire pleurer dans les chaumières, surtout que dans notre milieu rurbain il n’existe plus de chaumières, mais nous devions relayer ce cri du cœur, ce coup de gueule, cet énorme ras-le-bol des associations et surtout mettre des mots sur les résultats d’une hypocrisie sociale dont les animaux font les frais…

 

 

Les associations de protection des animaux poussent un cri d’alarme… Arrêtons le massacre…ça suffit !!! Que chacun dans son coin, dans son domaine, pour ce qui le concerne prenne ses responsabilités…

 

 

Rappelez-vous ce beau slogan : « Aimer, protéger, identifier, stériliser,… sauvez leur la vie ! »

 

 

Autour de la table et de la Présidente Valérie Romano, les femmes en colère sont, outre la photographe officielle de centre SPA et Stéphanie Barnet, membre du refuge SPA et Conseillère municipale de Montceau :

 

Lucile Tourneur, Sarah Pluchot, Gabrielle Thérault de l’association chats du Pilon

 

Garrey Olga de l’association « il court, il court, le Furet » et Mme Perney responsable communication

 

Et deux « souris », elles se sont nommées elles-mêmes comme ça, car elles appartiennent à plusieurs associations et ont consacré leur vie à la cause animale…

 

Nous vous donnons les adresses Internet de toutes ces associations, car vous allez vous faire un devoir d’y aller voir et donc de conscientiser ce que ces associations font…

 

Et pas mi-août, c’est trop tard même pour les chats… non, maintenant…

 

 

Donc tout le monde compte sur vous… les chats en premier…

 

 

Gilles Desnoix

 

 

spa 3007162

 

 

spa 3007163

 

spa 3007164

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




19 commentaires sur “Arrêtons le massacre…ça suffit !!!”

  1. Daniel Z dit :

    «  »quand un crétin vous l’aura aplati sur une route, » »

    Je crois que cette seule phrase suffit à définir un mode de pensée.

    Si ma mémoire ne me trahi pas, une « crétine » en Mobylette a payé cher le fait d’avoir essayé d’éviter un chat dans l’ Avenue Salengro…
    Mais c’était un chat sans « propriétaire.

    Personnellement, si un animal surgit sur la route alors qu’il y a du trafic dans mon environnement, je ne ferai aucune manœuvre d’évitement qui risquerait de surprendre ceux qui me suivent.

    Leur santé vaut mieux que celle d’un animal même si ce n’est pas sans émotion vis à vis de la malheureuse bestiole.

    Amitiés

    • jasmin dit :

      Bonjour
      Monsieur Daniel Z.
      Votre commentaire est juste..et je l’approuve.
      Il est hors de question d’effectuer des manœuvres intempestives pour éviter un animal errant au risque de provoquer un accident corporel..
      Quant à Didile, ,les menaces proférées ne font qu’ identifier sa personnalité..!!!!
      A bon entendeur..
      M.E.

  2. Didile dit :

    Réponse à Daniel Z

    Chacun doit être maître de son véhicule. La loi dit qu’il ne faut pas coller au c… des voitures et respecter les limitations de vitesse. N’importe qui peut traverser la route, animal, humains. Donc un conseil ne t’avise pas de passer Avenue Maurice Thorez à Saint-Vallier car si un de mes chats se fait écraser je saurais à qui m’en prendre.
    Bon courage à toutes ces associations ainsi qu’a la SPA qui font un énorme travail pour sauver toutes ces petites bêtes.

  3. loupblanc dit :

    la France championne du monde des lois  » foireuses  » qui s’annulent au grand bonheur des présumés innocents……..les victimes secondaires
    sachez qu’une loi n’est pas faite pour être appliquée mais pour être détournée , tout bon juriste commence par là.

  4. ab71 dit :

    Un conseil d’ami à Didile, réfléchissez à deux fois, DanielZ pourrait bien se retourner contre vous pour menaces! Sur la route, si il arrive malheureusement qu’un automobiliste heurte un animal, ce n’est, en général pas en le faisant exprès, mais la vie humaine reste prioritaire. Il y a une loi qui dit , que tout propriétaire reste responsable de son animal et les chats comme les chiens doivent être tenus en laisse sur la voie publique. Moi aussi, j’aime les bêtes, mais on ne peut pas insulter les gens en les traitant de crétin, quand c’est un accident qui peut arriver à tout le monde, y compris vous.

  5. Kikidilui dit :

    Désolé mais pour moi la vie des animaux vaut mieux que la vie de certaines personnes….Bref..;avez-vous vu des chats laminés sur la route….on croirait qu’il n’y a pas de frein sur les véhicules.Cà m’est arrivé x fois qu’un animal traverse devant la voiture,avec l’assistance freinage çà marche bien pour lui sauver la vie…le véhicule qui suit,n’a qu’à mettre une distance de sécurité avec votre véhicule devant,et surtout ne pas téléphoner au volant.
    Eh oui DZ…les crétins çà existe
    Un adhérent à la FBB,30 millions d’amis,L214,et autres associations de défense et protection des animaux.

  6. VALLOIDIEN dit :

    en regardant sur le « news » c’est incroyable le nombre de chats perdus, et ils sont 30% de retrouver! alors où passent les 70% des chats?
    écrasés,? enlevés? , mangés?, empaillés?
    je me le demande,,,?

  7. mams dit :

    J’ai pas bien compris l’histoire des 37%des gens qui payent des impôts locaux et le reste de l’article… Ca a quoi à voir? En plus, je trouve ça étange, parce que les impôts locaux… toutes personnes occupants un logement les payent il me semblent.

    Daniel Z dit : « Personnellement, si un animal surgit sur la route alors qu’il y a du trafic dans mon environnement, je ne ferai aucune manœuvre d’évitement qui risquerait de surprendre ceux qui me suivent. »
    Mais complètement! si on me suit, je ne vais ni risquer un écart, ni un coup de frein qui me vaudrait un pare-choc arrière et/ou le cou du lapin.
    J’adore les animaux, mais j’aime ma santé, celle de mes passagers, ma voiture tout autant….

  8. Didile dit :

    Réponse à Jasmin

    Désolé mais ce n’est pas un message qui permet d’identifier ma personnalité.

    Réponse AB 71

    Je n’ai traité personne de crétin vous ne savez pas lire ? Et je ne menace personne mais reliser le message de Daniel Z il a bien dit qu’il ne ferai aucune manoeuvre d’évitement si il voyait un chat. Comme je l’ai dit dans mon message les gens doivent être maître de leur véhicule car vous pouvez freiner à tout moments pour une raison ou une autre.

    • mams dit :

      C’est à vous de relire, Daniel Z a dit que si il y avait du trafic dans son environnement, il ne risquerait pas l’accident si un animal traversait!

    • Daniel Z dit :

      Il se trouve, Didile que si je devais écraser un animal je m’arrêterai et qu’en présence d’un « propriétaire excité », je porterai probablement plainte.

      Vous voulez sauver des bêtes, moi je préfère épargner des humains.

      Être maitre de son véhicule ne signifie nullement faire prendre des risques à ceux qui pourraient se trouver dans son environnement ni se placer en condition d’être percuté.
      L’année dernière, j’ai vécu ce genre de situation, à moins de 30 kmh !

      Je n’ai pas écrit que voyant un chat je ne ferai aucun écart, mais que si un animal surgissait je ne prendrais aucun risque. Surgissait me paraissait assez précis.

      Je n’ai réagi qu’au sujet du crétinisme car pour le reste, cet article me paraît excellent et, au risque de vous surprendre, j’abonderais plutôt dans son sens.

      Cordialement

    • gilbert71 dit :

      moi aussi , pas question de tuer quelqu’un pour éviter un chat sur la chaussée

  9. josiane49 dit :

    ça suffit avec vos chats ! on en rencontre à plusieurs kilomètres de toute habitation ! rentrez-les chez vous ! après, vous mettez des annonces pour les retrouver ! c’est comme les enfants ! si on ne peut pas s’en occuper, on n’en prend pas ! et stérilisez-les ! nous faisons toujours notre possible pour éviter tout animal sur la route, que ce soit un animal familier où un sauvage, ce qui, entre parenthèses, fait beaucoup plus de dégats sur un véhicule … mais de grâce, prenez également vos responsabilités ! je respecte toute vie !

    • Piloupiloupilou dit :

      D’accord avec vous Josiane.
      Autour de chez moi il a suffit de deux trois nouveaux voisins qui ont des chats pour qu’au fil des années ont les voit se promener chez tout le monde.
      C’est le quartier tout entier qui, au fil du temps, se voit être bouleversé.
      Plus d’écureuil ( un des voisins m’a avoué une fois que c’était le troisième que son chat lui ramenait…) les petits lapins sauvages qu’on voyait fréquemment il y a encore uelques années, idem, disparus etc etc. .
      Quand je laisse mon garage, une fenêtre de voiture ou même une fenêtre de maison ouverte, je ne veux pas voir rentrer les chats du quartier.
      Ça ne m’intéresse pas non plus de devoir faire de la maçonnerie avec du mortier qui empeste la crotte de chat parce que les chats du quartier sont venus faire leur besoins dans mon tas de sable.
      Je respecte la vie des ces animaux de compagnie et je comprends l’attachement que certains peuvent avoir pour eux mais il faut que les propriétaires prennent leur responsabilité. Pourquoi devrait on laisser les chats plus que les autres animaux de compagnie se promener de partout ? A ce compte là, tout animal devrait avoir le droit de divaguer. Aucun d’entre eux n’est fait pour rester enfermé..

      Donc on commence par arrêter de faire faire des portées à ses chats et à chercher sans cesse de nouveaux propriétaires. Et quand bien même on a une portée, on respecte la législation pour les donner.

  10. longchamps71 dit :

    Bonjour ,
    Déjà un grand MERCI aux associations de protection des animaux
    MERCI pour leurs courages et leurs volontés .
    Perso j ai une gentil matou , tout petit il a été castrer car j estime tous simplement que c est normal de ne pas être envahi de chat partout dans mon quartier , mais depuis peu j ai une nouvelle recru j ai rien demande a personne il a pousse tout seul dans ma pelouse un dimanche matin certainement jeté d une voiture ……
    J ai contacte une association qui ne peux plus rien faire ,ce que je comprend , il va bien il est très beau et dans quelques mois il va aller voir le veto .
    En conclusion futur proprio de chat ces petites boules de poils ne sont pas des jouets et cher monsieur qui a lance le chaton la stérilisation c’est possible.

  11. Kikidilui dit :

    comme l’a déjà dit notre Brigitte nationale,que ce soit en abattoir…égorgement sans étourdissement,mauvais traitements sur les animaux domestiques,les méthodes de chasse..déterrage de blaireaux,renards ou autres, alors qu’il n’y a plus de basse-cour dans les fermes,corridas avec mise à mort…etc…..Pour les animaux,nous sommes des NAZI,oui vous avez bien lu,nous sommes des NAZI pour les animaux…,nous exterminons.Quelle est la différence avec ce qui c’est passé dans les années 40..il n’y en a point!!!!

    • jasmin dit :

      kikidilui
      NAZI , vous avez dit NAZI….
      Je pense qu’il serais grand temps de
      consulter un PSY….
      C’est du n’importe quoi et votre commentaire ne vous grandit pas..
      M.E.

    • Daniel Z dit :

      Bonjour Kikidilui

      «  »Cà m’est arrivé x fois qu’un animal traverse devant la voiture,avec l’assistance freinage çà marche bien pour lui sauver la vie… » »

      «  »Pour calculer rapidement la distance parcourue durant le temps de réaction, il faut multiplier de chiffre des dizaines de la vitesse par 3 :
      Exemple le véhicule circule à 35 km/h , vous aurez parcouru 10.5m avant de réagir » »

      http://www.saser.fr/tempsreaction.html

      Ce à quoi il faut rajouter la distance nécessaire à l’arrêt, qui variera en fonction de nombreux paramètres…..
      Mais déjà là, l’obstacle est percuté.

      Sauf pour des humains exceptionnellement doués (votre cas, peut être car nous voyons à longueur d’années des humains réaliser l’inconcevable ?), si un être vivant surgit trop près d’un véhicule, c’est cuit.

      Ne parlons pas des deux roues, pour lesquels le freinage est infiniment plus problématique à gérer.

      «  »nous exterminons. » »

      C’est vrai ! Dans la nature, jusqu’à la boulimie d’animaux de compagnie, il n’y avait pas beaucoup de chats.

      Nous sommes directement responsables de l’extermination de nombre d’espèces via l’augmentation du nombre de fauves de poches que nous laissons en liberté !
      En fait une modification artificielle de l’équilibre naturel.

      Au point que certains n’ hésitent plus à parler de désastre discret…
      http://www.notreterre.org/article-le-chat-domestique-declare-ennemi-de-la-biodiversite-120967845.html

      Actuellement, que ce soit à Bruxelles, en Suisse, ou dans l’ Yonne, le constat est alarmant….

      Amitiés Kikidilui