Autres journaux :


samedi 8 octobre 2016 à 07:47

De la country sous les lys et la glycine

Et le square dance allume la semaine bleue



« Yeeehaaa », formez le carré, tapez dans les mains, en piste !

 

 

 

Devant un public attentif composé d’une cinquantaine de résidents, surtout de résidentes, des Lys, des Glycines, des 4 unités Alzheimer, accompagné des équipes des établissements et des animatrices, de quelques membres des familles, le Country fun 71 donne son spectacle. Et quel spectacle !

 

 

 

 

Alors bien sûr, que l’on aime ou non le « on square » ou le « on line », la musique country ou la Norma on ne peut qu’être réceptif à la grâce des danseuses, au travail intense qui se cache derrière la prestation fluide.

 

 

Sorti du « Boss »  (le célèbre chanteur américain Bruce Springsteen), des Bues brothers ou de Gershwin, la musique américaine ne me parle qu’au travers du Jazz… mais la country c’est autre chose… alors voir d’alertes danseuses coiffées du stetson s’ébattre en cadence me parle. Ainsi qu’au public qui n’hésite pas à manifester sa satisfaction.

 

 

 

Nous sommes dans le cadre de la semaine bleue, et donc dans le partage, l’échange, la bonne humeur…

 

 

 

On peut certainement dire qu’une semaine sur 52 c’est bien peu… sauf que chez le Lys et les Glycines c’est toute l’année que Nadège et Christine les deux animatrices et toutes les équipes se donnent un mal de chien (ou de chat, ou de ce que vous voulez de doux et d’affectueux) pour faire vivre le bien être ensemble et animer leurs troupes.

 

 

 

Aujourd’hui Country Danse, spectacle vivant, ok… avec boissons et brioches, ok…

 

 

 

Mais lundi s’était, dans le cadre de la semaine bleue, visite au musée du Charollais, avec dégustation s’il vous plait, pour 6 résidents.

 

 

Dit comme ça, c’est sec, pas vendeur, pas glamour… Mais avec les Lys et les Glycines il y a toujours un plus… le petit plus qui fait la différence…. Dans les 6 résidents exportés dans le charollais se trouvait un ancien agriculteur pour qui la côte de bœuf a joué la madeleine de Proust et qui vous a retrouvé un flot de souvenirs heureux et salvateurs. Vous avez le droit de sortir discrètement le kleenex, mais c’est la vérité pure.

 

 

 

Mardi ce fut le Loto, avec l’amicale du parc. Oui, bien sur un loto à l’Ehpad, bon… quelle méconnaissance !!! Des lots importants, des lots décoiffants… 4 invitations dans un super restaurant… ça le fait, non ?… puis des bijoux artisanaux de chez « Angle de vue »… vous voyez ça ?… et des compositions florales ébouriffantes, des paniers « bien être » pleins de sublimes cosmétiques… alors, hein ?

 

 

 

Mercredi, une joute intellectuelle (déjà installée depuis des années)… le Tournoi Mémo avec La Guiche-Mont St Vincent, et les Iris… C’est La Guiche-Mont St Vincent qui l’a emporté cette année, mais personne ne s’avoue vaincu, le trophée doit revenir l’an prochain… non, mais !

 

 

 

Jeudi, nous vous l’avons conté ce fut la danse en ligne à la résidence des Tilleuls.

 

 

 

Vendredi, donc aujourd’hui, danse country… décidément aux Lys et à la Glycine on lève bien la jambe…

 

 

Demain samedi spectacle à L’Ecla avec le CCAS de St Vallier, tous les ans un tabac du feu de dieu…

 

 

Alors je vous vois, grognons que vous êtes arcboutés sur votre idée : « une semaine sur 52 ! »

 

 

Que Nenni, les résidents ont à peine passé du décontractant sur des jambes épuisées par la danse que l’on sollicite avidement leurs papilles aux mains tendues et implorantes de désir, c’est la semaine du goût qui pointe le bout du nez de ses molécules aromatiques.

 

 

 

Un enfer, la vie de nos séniors est un enfer de plaisirs, quand des animatrices débridées décident de participer à tout ce que l’état et les autres décident de créer comme évènements nationaux, internationaux, voire mondiaux… Nous n’avons pas plus en stock pour le moment.

 

 

Donc les mandibules sur le pont, les papilles en ordre de bataille on attaque par lundi prochain « la semaine du goût »… eh si…

 

Le thème, je vous le donne Emile, le chocolat dans tous ses états, pour un foie en bon état… Pardon : Chocolat et épices… sans maroilles.

 

 

 

Lundi : dégustation d’une fondue au chocolat. Comment résister une seule seconde et ne pas succomber devant la fontaine ruisselante et gouleyante ?

 

Mardi : loto, le foie se repose

 

Mercredi : dégustation de chocolat avec les elfes du Lycée Dolto et un maître es épices.

 

Jeudi : jeu concours interne Lys, Glycine et PASA (Pôles d’activités et de soins adaptés) autour du chocolat (un peu obsessif, non ?)

 

 

Et vendredi ? Ah oui le vendredi grande nouveauté, une première, on innove…Chocolat mais…mais avec les élèves du Prado. Atelier cuisine et repas avec les élèves.

 

L’équipe des EHPAD est émoustillée à cette idée, qui, si elle réussit, devrait, autant que faire se peut, se pérenniser contractuellement.

Le Prado émane de l’œuvre fondée à Lyon le 10 décembre1860 par le Père Antoine Chevrier, afin d’accueillir et d’éduquer des enfants pauvres et des jeunes sortant de prison. Ça a bien changé depuis… Mais raison de plus pour ne pas oublier les fameux chocolats Prado dont le slogan était « une fenêtre ouverte sur le monde » tout comme l’institution le Prado.

 

 

 

Bref, comme dirait Pépin, un après-midi de danse country qui s’inscrit dans une programmation à l’année et dans une semaine bleue très active et… dansante.

 

 

Gilles Desnoix

 

 

 

 

lys-0810163

 

lys-0810162

 

 

lys-0810164

 

lys-0810165

 

 

lys-0810166

 

lys-0810167

 

 

lys-0810168

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer