Autres journaux :



vendredi 17 février 2017 à 07:56

La GRM-Prévifrance s’implique encore plus dans la lutte contre la maltraitance

Accord de partenariat avec ALMA 71-21 et remise de chèque



 

Aujourd’hui le Président Emorine, entouré de Mme Brigitte Caumont, administratrice du GRM-Prévifrance et Présidente du fonds de dotation, de Jean Vient administrateur de la GRM-Prévifrance et du Fonds de dotation, de Sylvie Teixeira Directrice Générale de Domisol, reçoit dans son bureau Montcellien de la GRM le Président de l’association ALMA 71-21, Alain Piffeteau.

 

 

 

L’ambiance est très détendue et le but de la réunion très important : GRM-Prévifrance va devenir partenaire de l’association ALMA 71-21

 

 

Derrière l’humour dynamique du Président Emorine se tient une oreille attentive qui, même lorsque l’homme parait occupé à tout autre chose, sait capturer l’essentiel de ce qui se dit autour de lui.

 

Et on s’en aperçoit lors de la présentation du dossier après une discussion a bâtons rompus en attendant que tout le monde soit présent.

 

 

L’occasion est importante puisqu’il s’agit pour GRM Prévifrance d’affirmer une fois de plus sa volonté de supporter et d’aider financièrement les structures mettant en œuvre des dispositifs d’actions sociales appartenant au cœur de métier de la mutuelle.

 

 

« C’est une nouvelle pierre à l’édifice de la GRM-Prévifrance » dit le Président Emorine.

 

 

Il faut dire que la mutuelle, mais aussi les activités de DOMISOL, sont à la pointe du combat contre la maltraitance des personnes âgées et des handicapés.
Le Président Emorine et la Directrice Générale Sylvie Teixeira ont mis en place des formations pour l’ensemble des personnels : la bien traitance.

L’occasion est importante puisqu’il s’agit pour ALMA 71-21 de renforcer ses partenaires financiers, surtout pour assurer la pluralité des sources et surtout la fluidité de la trésorerie de son association.

 

 

 

Le Président Piffeteau qui n’est en place que depuis quelques mois travaille activement à ce plan de solidification financière.

 

Outre la GRM-Prévifrance, il a réussi à nouer un partenariat avec la CARSAT, car son cœur de métier entre en plein dans le champ d’intervention de cet organisme.

Son souci porte sur le contrecoup des mesures de restrictions budgétaires imposées aux collectivités financeuses naturelles que sont particulièrement les départements.

ALMA 71 est une association Localisée à MACON et active depuis 14 ans dans le secteur d’activité de l’action sociale. Elle dispose d’une plateforme d’écoute œuvrant auprès des appelants lors de permanences les Mardi de 18h à 19h30 et Vendredi de 9h à 11h30.

 

 

Elle est membre de la Fédération 3977 contre la maltraitance qui, à partir du 13 février 2014, est née de la fusion des associations HABEO et ALMA France afin d’améliorer leur action.

 

 

En réalité, l’écoute se fait en dehors des heures de permanence via le 3977 du lundi au vendredi, de 09h à 19 h sur le plan national.

 

Les informations et témoignages recueillis sont ensuite relayés sous forme de fiches sécurisées aux associations de territoire qui les exploiteront en reprenant contact avec les appelants, en ayant une nouvelle écoute et en prenant en considération tous les éléments rapportés.

 

 

L’objet d’ALMA 71-21 est la mise en place dans le département de Saône-et-Loire et de la côte d’or les outils et moyens permettant de faire connaître la réalité des maltraitances envers les personnes âgées ou les handicapés, d’écouter les signalements et les plaintes au travers de permanences téléphoniques, grâce à la formation de bénévoles écoutants et référents et des personnels intervenant tant à domicile qu’en établissement.

 

 

Elle dispose d’un comité technique de pilotage, constitué de professionnels.

 

 

L’association met en place les pratiques et stratégies de formation; d’information et de communication médiatiques sur le sujet. Elle participe activement à la réflexion sur les moyens de prévention de toutes les formes de maltraitance et de ce fait contribue à leur mise mettre en œuvre.

 

L’association a pour finalité le respect de la dignité et des droits des personnes âgées.

 

 

Elle dispose de 3 écoutants sur Macon et autant ou plus à venir sur Dijon. Elle s’appuie pour la logistique et les moyens techniques, la formation, sur la Fédération 3977

Elle a traité 91 dossiers en 2015.

 

 

Sa charte d’écoute et d’action est la suivante :

 

 

« L’écoute repose sur des bases formalisées et homogènes afin de permettre un traitement adapté à toutes les situations :
– Permettre le soutien sans être une thérapie ; guider sans diriger.
– Prendre en compte la parole de l’appelant sans jamais la dénier.
– Refuser tout jugement sur le contenu des appels et les personnes impliquées.
– Respecter la confidentialité et les souhaits des appelants.
– Considérer l’appelant comme un partenaire actif de la résolution du problème exposé. »

 

 

 

Le Président Emorine explique que ce sont les buts poursuivis par cette association qui ont motivé le soutien et aussi parce que cela s’inscrit dans l’ADN de sa mutuelle.

Le problème est grave, le problème est profond, le problème n’est pas encore pris assez au sérieux, pas suffisamment traité, il y a beaucoup de travail encore à effectuer dans le domaine.

 

 

 

La définition de la maltraitance est très claire  soit dans le cadre familial soit dans le cadre institutionnel. « Tout acte ou omission commis dans le cadre de la famille par un de ses membres, lequel porte atteinte à la vie, à l’intégrité corporelle ou psychique, ou à la liberté d’un autre membre de la famille ou qui compromet gravement le développement de sa personnalité et/ou nuit à sa sécurité financière. »

 

 

L’OMS ajoute « La maltraitance des personnes âgées consiste en un acte unique ou répété, ou en l’absence d’intervention appropriée, dans le cadre d’une relation censée être une relation de confiance, qui entraîne des blessures ou une détresse morale pour la personne âgée qui en est victime. Ce type de violence constitue une violation des droits de l’homme et recouvre les violences physiques, sexuelles, psychologiques ou morales; les violences matérielles et financières; l’abandon; la négligence; l’atteinte grave à la dignité ainsi que le manque de respect. »

 

 

http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs357/fr/

 

 

On peut ajouter aussi le manque de moyen des établissements, l’absence de formation spécifique des personnels, une déshumanisation des personnes en position de fragilité comme les personnes âgées ou les adultes handicapés.

 

 

Les types de maltraitance sont multiples mais bien documentés, on y trouve les maltraitances suivantes :

 

 

Financière
Médicale
Négligence active
Négligence passive
Physique
Privation de citoyenneté
Psychologique
Violences sexuelles

 

 

 

Pour en savoir plus et de manière extrêmement détaillée :

 

 

 

http://www.3977contrelamaltraitance.org/telechargements/chiffres3977_2013.pdf

 

 

 

Mme Brigitte Caumont, administratrice du GRM-Prévifrance et Présidente du fonds de dotation, et Jean Vient administrateur de la GRM-Prévifrance et du Fonds de dotation remettent le chèque de 1500€ au Président Piffeteau.

 

Il faut savoir qu’en année moyenne le budget de l’association est de 25 000€

 

 

Ce jeudi 16 février 2017 est donc un jour important pour les deux nouveaux partenaires et pour la lutte contre la maltraitance des personnes âgées et des adultes handicapés.

 

 

Le Président Piffeteau souligne la démarche mutualiste et les valeurs humanitaires de la GRM-Prévifrance et dit sa joie d’être ici à Montceau, dans la ville qui a vu naître la GRM qui puise ses origines dans la solidarité minière, pour sceller ce partenariat..

 

 

 

Gilles Desnoix

 

 

 

grm 1702174

 

 

grm 1702172

 

 

grm 1702173

 


grm 1702175

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer