Autres journaux :



mardi 13 septembre 2016 à 06:41

Portrait (Saint-Vallier)

Isabelle Canet répare et entretien les instruments de musique à vent



 

Isabelle Canet, Valloirienne, a choisi un métier qui sort de l’ordinaire. Elle est réparatrice et restauratrice d’instruments à vent. Mais ce n’est pas par hasard, puisque cette jeune femme est elle-même saxophoniste.

 

1976
La jeune Isabelle a 9 ans et elle débute l’apprentissage du solfège, afin de pouvoir jouer d’un instrument. Un peu contrainte et forcée puisque, désirant devenir majorette à Perrecy-les-Forges, on impose aux candidates au lancer de twirling-bâton, un an de musique.

Jean-Louis Chevrot a donc été son professeur à l’Harmonie des Houillères à Montceau, avant qu’Isabelle n’entre à l’école de musique de Chalon-sur-Saône, avec Jean-Paul Fouchecourt comme professeur. La jeune Isabelle aurait bien voulu jouer du piano, mais il n’en était pas question car, à la maison, il n’y avait pas de place pour cet instrument encombrant. Le papa étant saxophoniste, c’est donc vers cet enseignement qu’elle se tourne.

 

 

1982-1986

 

 

Isabelle Canet entre au Conservatoire de Dijon (où elle restera 6 ans) et poursuit, en parallèle, ses études au lycée Carnot, où elle obtient un bac F11, section de la musique et de la danse. Puis, en 1986, Isabelle dispense des cours à l’école de musique de Sanvignes ainsi qu’à Génelard, Blanzy, Saint-Vallier etc.

 

 

2012

 

 

La saxophoniste cherche comment obtenir un complément à son travail et décide de faire une formation au Mans, à l’ITEMM (Institut Technologique Européen des Métiers de la Musique) en qualité de réparatrice d’instruments de musique à vent. Elle prépare ensuite un CAP où elle enchaine trois jours d’atelier, puis deux jours d’histoire de la musique, de la sécurité au travail, de l’acoustique etc. Lors de sa formation, Isabelle Canet travaille à la réparation de saxophones, de clarinettes, de flûtes traversières…

 

 

2013

 

En octobre 2013, la jeune femme ouvre enfin son atelier de réparation, qu’elle baptise Le Baryton ». Elle y nettoie les instruments à vent, change leurs tampons et place des lièges, suite à l’usure naturelle de ceux-ci. Elle leur prodigue aussi des réglages et les bichonne pour que les musiciens aient un instrument performant. Elle entretient également les hautbois, les clarinettes basses etc. Et procède au débosselage des cuivres.

 

Quant à la restauration d’instrument, elle a à son actif celle d’une clarinette de 1870, qui appartenait à l’arrière-grand-père de son père !

 

 

Etant seule sur la ville et les communes environnantes, a exercer le métier, Isabelle voit des musiciens venir de Chalon ou d’Autun. Ensuite, c’est le bouche-à-oreille qui fonctionne le mieux.

 

 

Pour contacter Isabelle Canet, il suffit d’appeler au 06 88 08 18 95

 

 

 

 

canet-1309162

 

 

 

La saxophoniste en formation au Mans

 

 

 

canet-1309163

 

 Isabelle dans son atelier de Saint-Vallier

 

 

 

 

canet-1309164

 

 

 

Un travail minutieux est requis pour rénover les instruments de musique

 

 

 

canet-1309165

 

 

 Une trompette entre de bonnes mains

 

 

 

 

canet-1309166

 

Isabelle Canet (en rose) jeune saxophoniste à ses débuts

 





 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Portrait (Saint-Vallier)”

  1. Daniel dit :

    La vie est pleine d’aventures formidables et tu es en train d’en réussir une nouvelle ! Bonne chance pour la suite !