Autres journaux :



mercredi 21 mars 2018 à 11:05

« Sauvons notre Centre Hospitalier ! » (Montceau)

L'appel à manifester,ce samedi de la section PCF du Bassin minier



L’appel de la section PCF du Bassin minier :

 

 

 

 

Après la fermeture de l’Unité des soins intensifs, de la Maternité, de la Pédiatrie et des Urgences pédiatriques, l’ARS, suite au rapport du COPERMO, veut fermer notre Service de chirurgie avant l’été !

 

Le Comité Interministériel (santé, finances publiques, budget,…) de Performance et de la Modernisation de l’Offre de Soins est l’instrument du Gouvernement pour faire appliquer sa politique de santé via les ARS. Le COPERMO exige le retour à l’équilibre financier de notre Centre Hospitalier, mais le « déficit » a été fabriqué par la mise en place de la Tarification à l’activité (T2A). Selon le rapport de la Chambre Régionale des Comptes (CRC) de décembre 2011, l’application de la T2A à notre Centre Hospitalier a eu comme conséquence une diminution des recettes pour l’année 2008, par rapport à l’année 2007, de 2,9%, soit une diminution de 1.114.854 euros. Cette diminution des recettes a continué les années suivantes. Toujours selon la CRC la faiblesse de l’autofinancement a conduit le Centre Hospitalier à recourir à l’emprunt et donc à l’endettement. En réalité le pouvoir en place (Macron, Philippe, Gauvain) veut poursuivre la réduction de l’offre publique de soins et favoriser les établissements privés: le groupe privé SOS Santé, propriétaire depuis décembre 2015 de l’Hôtel-Dieu, l’Hôpital privé (anciennement Clinique) Saint-Marie de Chalon-sur-Saône et le Centre Orthopédique de Dracy-le-Fort.

 

 

Suspendre les plans de réorganisation des hôpitaux

 

 

Le député PCF Hubert Wulfranc, dans le cadre des questions au gouvernement, déclarait récemment :

 

« …ce matin même, le Gouvernement a annoncé la mise en place de groupes de travail sur la question de l’hôpital. Ces annonces ne sont pas, nous vous le disons solennellement, à la hauteur de la situation. L’hôpital souffre, et vous disposez de la plupart des éléments du diagnostic ainsi que du cadre d’orientation que vous vous fixez. Mais les mobilisations des professionnels, chaque jour plus nombreuses, démontrent l’urgence de la situation : conditions de travail dégradées, sous-investissement chronique, hôpitaux endettés, piège de la tarification à l’activité (…) S’il est indispensable de définir des options à long terme, nous vous demandons de prendre deux mesures d’urgence : suspendre les plans de réorganisation des hôpitaux, qui portent atteinte aux ressources humaines, et suspendre les regroupements hospitaliers, qui compromettent l’accès aux soins de proximité. En outre, nous proposons de flécher des recettes fiscales supplémentaires – le Gouvernement a fait état de telles recettes – en direction des hôpitaux publics »

 

 

Contre la poursuite du démantèlement de notre Centre Hospitalier

 

Pour le maintien de la Chirurgie et des Urgences : amplifions le mouvement !

 

Nous appelons à participer massivement au rassemblement organisé par le Collectif de défense des usagers des hôpitaux (Codef) devant la Mairie de Montceau-les-Mines le samedi 24 mars à 10 heures »

 

 

 

 

Logo PCF 150218

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer